Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Isaïe 64​:​1-12

64  Ah ! si seulement tu avais déchiré les cieux, si tu étais descendu+, si à cause de toi les montagnes avaient tremblé*+,  comme lorsque le feu allume les broussailles, [et] que le feu fait bouillir l’eau, afin de faire connaître ton nom à tes adversaires+, pour que les nations s’agitent à cause de toi+ !  Lorsque tu as fait des choses redoutables+ que nous ne pouvions espérer, tu es descendu. À cause de toi les montagnes ont tremblé+.  Et depuis les temps anciens nul n’a entendu+, nul n’a prêté l’oreille, aucun œil n’a vu un Dieu*, excepté toi+, agir pour celui qui continue de l’attendre+.  Tu as rencontré celui qui exulte et qui pratique la justice+, ceux qui continuent à se souvenir de toi dans tes voies+. Vois ! Tu t’es indigné+, tandis que nous ne cessions de pécher+ — en eux longtemps, et serions-​nous sauvés+ ?  Tous, nous devenons comme l’impur, et tous nos actes de justice sont comme un vêtement pour les époques des règles+ ; tous, nous dépérirons comme le feuillage+, et nos fautes* nous emporteront comme le vent+.  Et il n’y a personne qui invoque ton nom+, personne qui se réveille pour te saisir ; car tu nous as caché ta face+, et tu nous fais fondre+ par le pouvoir de notre faute.  Et maintenant, ô Jéhovah, tu es notre Père+. Nous sommes l’argile+, et tu es notre Potier*+ ; nous sommes tous l’œuvre de ta main+.  Ne t’indigne pas, ô Jéhovah, jusqu’à l’extrême+, et ne te souviens pas pour toujours de [notre] faute+. Oh ! regarde, s’il te plaît : nous sommes tous ton peuple+ ! 10  Tes villes saintes+ sont devenues un désert. Sion+ est devenue un désert, Jérusalem une solitude désolée+. 11  Notre maison de sainteté et de beauté+, où nos ancêtres te louaient+, est devenue une chose à brûler au feu+ ; et chacune de nos choses désirables+ est devenue dévastation. 12  Devant ces choses, continueras-​tu à te contenir+, ô Jéhovah ? Te tairas-​tu et permettras-​tu que nous soyons affligés jusqu’à l’extrême+ ?

Notes

Dans MLXX, le chap. 63 se termine ici, ce v. faisant partie du v. 19.
“ un Dieu ”. Héb. : ʼÈlohim.
“ nos fautes ”, 1QIsaTLXXSyVg et 13 mss héb. ; sing. dans AlCaL et de nombreux mss héb.
Ou : “ Celui qui nous a donné forme ”.