Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Isaïe 35​:​1-10

35  Le désert et la région aride exulteront+, la plaine désertique* sera joyeuse et fleurira comme le safran*+.  À coup sûr, elle* fleurira+ et vraiment elle sera joyeuse avec allégresse et avec des cris de joie+. Oui, la gloire du Liban lui* sera donnée+, la splendeur du Carmel+ et du Sharôn+. Il y aura ceux* qui verront la gloire de Jéhovah+, la splendeur de notre Dieu*+.  Fortifiez les mains qui sont faibles*, affermissez les genoux qui vacillent+.  Dites à ceux qui ont le cœur inquiet+ : “ Soyez forts+. N’ayez pas peur+. Voyez ! Votre Dieu viendra avec la vengeance+, oui Dieu, avec une rétribution+. Lui-​même viendra et vous sauvera+. ”  À cette époque s’ouvriront les yeux des aveugles+, et s’ouvriront les oreilles des sourds+.  À cette époque le boiteux grimpera comme le cerf+, et la langue du muet poussera des cris de joie+. Car des eaux auront jailli dans le désert et des torrents dans la plaine désertique.  Le sol torride sera devenu comme un étang couvert de roseaux, le sol desséché comme des sources d’eau+. Dans la demeure des chacals+, lieu de repos pour [eux]*, il y aura de l’herbe verte avec des roseaux et du papyrus+.  Et vraiment il y aura là une grande route+, oui une voie ; on l’appellera la Voie de la Sainteté*+. L’impur n’y* passera pas+. Elle sera pour celui qui marchera sur la voie, et les sots n’[y] erreront pas*.  Là il n’y aura pas de lion, et la bête de proie parmi les animaux sauvages n’y* montera pas+. Aucune ne se trouvera là+ ; et là devront marcher les rachetés+. 10  Les rédimés de Jéhovah reviendront+, à coup sûr ils arriveront à Sion avec un cri de joie+ ; une joie pour des temps indéfinis sera sur leur tête+. Ils atteindront à l’allégresse et à la joie ; le chagrin et les soupirs devront s’enfuir+.

Notes

Ou : “ la Araba ”.
Ou : “ le crocus, l’asphodèle ”.
“ elle ”, se rapporte à la “ plaine désertique ” au v. 35:1.
“ lui ”, fém. en héb., se rapporte à la “ plaine désertique ” au v. 35:1 ; 12 mss héb. : “ te ”.
“ ceux ”, MTSyVg ; LXX : “ mon peuple ”.
“ notre Dieu ”. Héb. : ʼÈlohénou.
Ou : “ relâchées, pendantes ”.
Lit. : “ elle ”, se rapporte p.-ê. à une bête sauvage.
Ou : “ la Voie sainte ”. Héb. : wedhèrèkh (fém.) haqqodhèsh ; lat. : via sancta.
Masc. en héb., se rapporte à la “ grande route ” (héb. : masloul, masc.).
“ Et l’impur n’y passera en aucune façon ; il n’y aura pas de voie impure. Mais les dispersés y marcheront et ils ne s’égareront nullement ”, LXX ; Sy : “ Et aucune impureté ne passera en elle. Et, à part elle, il n’y aura pas de voie, et les fous n’y erreront pas ”. Vg: “ Nul impur n’y passera, et ce sera pour vous une voie directe, de sorte que les fous ne s’y égareront pas ”.
Fém. en héb., se rapporte à la “ Voie ” (héb. : dèrèkh, fém.) au v. 35:8.