Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Hébreux 12​:​1-29

12  Ainsi donc, parce que nous avons une si grande nuée de témoins*+ qui nous entoure, débarrassons-​nous aussi de tout poids+ et du péché qui nous entrave facilement+, et courons avec endurance+ la course+ qui est placée devant nous+,  tandis que nous avons les yeux fixés sur l’Agent principal*+ de notre foi et Celui qui la porte à la perfection+ : Jésus. Pour la joie qui était placée devant lui, il a enduré+ un poteau de supplice*, méprisant la honte, et s’est assis à la droite du trône de Dieu+.  Oui, considérez attentivement celui qui a enduré une telle contradiction+ de la part des pécheurs contre leurs propres intérêts*, pour que vous ne vous fatiguiez pas et ne défailliez pas dans vos âmes+.  En combattant contre ce péché, vous n’avez encore jamais résisté jusqu’au sang+,  mais vous avez complètement oublié l’exhortation qui s’adresse à vous comme à des fils+ : “ Mon fils, ne dédaigne* pas [la] discipline de Jéhovah*, et ne défaille pas quand tu es corrigé* par lui+ ;  car celui que Jéhovah* aime, il le discipline ; oui, il fouette tout [homme] qu’il accueille comme fils+. ”  C’est pour la discipline+ que vous endurez. Dieu vous traite comme des fils+. Car quel est le fils que son père ne discipline pas+ ?  Mais si vous êtes sans la discipline dont tous sont devenus participants, vous êtes vraiment des enfants illégitimes+, et non des fils.  D’ailleurs, nous avions pour nous discipliner des pères qui étaient de notre chair+, et nous les respections. Ne nous soumettrons-​nous pas bien plus au Père de notre vie spirituelle*, et nous vivrons+ ? 10  Car eux nous disciplinaient pour peu de jours, selon ce qui leur paraissait bon+, mais lui [nous discipline] pour notre profit, pour que nous ayons part à sa sainteté+. 11  Toute discipline, c’est vrai, ne semble pas, pour le présent, être une joie, mais une peine+ ; plus tard cependant elle rapporte à ceux qu’elle a formés un fruit de paix+, c’est-à-dire la justice*+. 12  C’est pourquoi redressez les mains qui pendent+ et les genoux affaiblis+, 13  et continuez à faire des sentiers droits pour vos pieds+, afin que ce qui est boiteux ne se démette pas, mais que plutôt il guérisse+. 14  Poursuivez la paix avec tous+, et la sanctification+ sans laquelle aucun homme ne verra le Seigneur+, 15  veillant soigneusement à ce que personne ne soit privé de la faveur imméritée de Dieu+ ; à ce qu’aucune racine vénéneuse+ ne pousse et ne cause du trouble, et que, par elle, beaucoup ne soient souillés+ ; 16  qu’il n’y ait pas de fornicateur ni d’homme n’ayant aucun respect pour les choses sacrées, comme Ésaü+, qui en échange d’un seul plat a donné ses droits de premier-né+. 17  Car vous savez que, même plus tard, quand il a voulu hériter de la bénédiction+, il a été rejeté+, car il n’a pas trouvé place pour un changement d’avis*+, bien qu’il l’ait réellement cherché avec larmes+. 18  Car vous ne vous êtes pas approchés de ce qui est palpable+ et qui a été embrasé par le feu+, et d’un sombre nuage, et de ténèbres épaisses, et d’une tempête+, 19  et d’une sonnerie de trompette+, et d’une voix de paroles+ ; en entendant cette [voix], le peuple a supplié que pas une parole ne soit ajoutée pour eux+. 20  Car ils ne pouvaient pas supporter cet ordre : “ Et si une bête touche la montagne, elle devra être lapidée+. ” 21  Cette manifestation* en outre était si terrifiante que Moïse a dit : “ Je suis effrayé et tremblant+. ” 22  Mais vous vous êtes approchés d’un mont Sion+ et d’une ville+ du Dieu vivant, [la] Jérusalem céleste+, et de myriades* d’anges+, 23  en assemblée générale*+, et de la congrégation des premiers-nés+ qui ont été inscrits*+ dans les cieux, et de Dieu le Juge de tous+, et des vies spirituelles*+ des justes qui ont été rendus parfaits+, 24  et de Jésus le médiateur*+ d’une alliance nouvelle+, et du sang d’aspersion+ qui parle mieux que le [sang] d’Abel+. 25  Veillez à ne pas repousser celui qui parle+. Car si ceux-là n’ont pas échappé, qui ont repoussé celui qui donnait sur la terre l’avertissement divin+, bien plus n’[échapperons-​]nous pas si nous nous détournons de celui qui parle des cieux+. 26  Sa voix a ébranlé alors la terre+, mais maintenant il a promis, en disant : “ Encore une fois, je secouerai non seulement la terre, mais aussi le ciel+. ” 27  Or cette expression “ encore une fois ” indique la suppression des choses qui sont ébranlées en tant que choses qui ont été faites+, afin que demeurent les choses qui ne sont pas ébranlées+. 28  C’est pourquoi, puisque nous devons recevoir un royaume qui ne peut être ébranlé+, continuons d’avoir de la faveur imméritée, [faveur] par laquelle nous pouvons offrir à Dieu un service sacré* d’une manière qui lui soit agréable, avec crainte de Dieu et effroi+. 29  Car notre Dieu est aussi un feu dévorant+.

Notes

“ de témoins ”. Gr. : marturôn ; lat. : testium ; J17,18,22(héb.) : ʽédhim.
Lit. : “ Conducteur principal ”. Gr. : arkhêgon.
Voir App. 5C.
“ contre leurs propres intérêts ”, P46אVgSy; AVgcSy: “ contre lui-​même ”.
Ou : “ n’amoindris ”.
Voir App. 1D.
Lit. : “ étant repris ”.
Voir App. 1D.
“ de notre vie spirituelle ”. Lit. : “ des esprits ”. Gr. : tôn pneumatôn ; J17,18,22(héb.) : harouḥôth.
“ fruit de paix, c’est-à-dire la justice ”. Ou : “ fruit paisible de justice ”.
“ changement d’avis ”, c.-à-d. chez Isaac. Gr. : métanoïas.
Lit. : “ La (chose) étant rendue manifeste ”.
Ou : “ de dizaines de milliers ”. Gr. : muriasin.
“ assemblée générale ”. Gr. : panêguréï.
Lit. : “ ayant été écrits ”.
“ vies spirituelles ”. Lit. : “ esprits ”. Gr. : pneumasi ; J17,18,22(héb.) : rouḥôth.
“ médiateur ”. Gr. : mésitêï ; lat. : mediatorem.
“ nous pouvons offrir (...) un service sacré ”. Gr. : latreuômén ; J22(héb.) : naʽavodh, “ nous pouvons servir (adorer) ”. Voir Ex 3:12, note.