Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

Ecclésiaste 10​:​1-20

10  Des mouches mortes*, voilà ce qui rend puante [et] qui fait jaillir l’huile du confectionneur d’onguents+. [Tel est l’effet d’]un peu de sottise [sur] quelqu’un qui est précieux par la sagesse et par la gloire+.  Le cœur du sage est à sa droite+, mais le cœur du stupide est à sa gauche+.  De plus, dans quelque chemin que marche le sot+, son cœur fait défaut*, et vraiment il dit à chacun qu’il est sot+.  Si l’esprit d’un chef s’élève contre toi, ne quitte pas ton lieu+, car le calme apaise de grands péchés+.  Il existe une chose funeste que j’ai vue sous le soleil, comme lorsque sort une erreur+ à cause de celui qui est au pouvoir+ :  la sottise* a été placée à de nombreux postes élevés+, mais les riches demeurent dans une basse condition.  J’ai vu des serviteurs sur des chevaux, mais des princes marchant sur la terre comme des serviteurs+.  Qui creuse une fosse y tombera+ ; et qui fait une brèche dans un mur de pierres, un serpent le mordra+.  Qui extrait des pierres se fera mal avec. Qui fend des bûches devra faire attention à elles+. 10  Si un outil de fer s’est émoussé et que quelqu’un n’en ait pas aiguisé le tranchant+, alors il concentrera ses énergies vitales. User de sagesse afin de réussir est donc un avantage+. 11  Si le serpent mord lorsque le charme n’opère pas+, alors il n’y a pas d’avantage pour celui qui recourt à la langue. 12  Les paroles de la bouche du sage signifient faveur+, mais les lèvres du stupide l’engloutissent+. 13  Le début des paroles de sa bouche est sottise+, et la fin de sa bouche, par la suite, est folie funeste. 14  Et le sot multiplie les paroles+. L’homme* ne sait pas ce qui sera ; et ce qui sera après lui, qui pourra le lui indiquer+ ? 15  Le dur travail des stupides les lasse+, car aucun n’a su comment aller à la ville+. 16  Que deviendras-​tu, ô pays, quand ton roi est un garçon+ et que tes princes ne cessent de manger, même au matin ? 17  Heureux es-​tu, ô pays, lorsque ton roi est le fils de nobles et que tes princes mangent en temps voulu, pour la force, [et] non pour boire+. 18  Par suite d’une grande paresse, la charpente s’affaisse, et parce qu’on baisse les mains, la maison fait eau+. 19  Le pain* est pour le rire des travailleurs, et le vin réjouit la vie+ ; mais l’argent* répond à tout+. 20  Même dans ta chambre à coucher n’appelle pas le mal sur le roi+, et dans les chambres intérieures, là où tu t’allonges, n’appelle pas le mal sur un riche+ ; car une créature volante des cieux transmettra le son, et ce qui possède des ailes fera connaître la chose+.

Notes

Lit. : “ Des mouches de mort ”.
Ou : “ ses bons mobiles font défaut ”. Héb. : libḥasér.
“ la sottise ”, M ; LXXSyVg : “ le sot ”.
Lit. : “ L’homme tiré du sol ”. Héb. : haʼadham.
Ou : “ nourriture ”. Héb. : lèḥèm.
Lit. : “ mais l’argent-métal ”. Héb. : wehakkèsèph.