Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

2 Samuel 21​:​1-22

21  Or il y eut une famine+ aux jours de David — pendant trois ans, année après année ; et David se mit à consulter la face de Jéhovah. Alors Jéhovah dit : “ Sur Saül et sur sa maison il y a du sang*, parce qu’il a mis à mort les Guibéonites+. ”  Le roi appela donc les Guibéonites+ et leur parla. (Or les Guibéonites n’étaient pas d’entre les fils d’Israël, mais du reste des Amorites+ ; les fils d’Israël leur avaient fait serment+, mais Saül avait cherché à les abattre+, se sentant jaloux+ pour les fils d’Israël et de Juda.)  Puis David dit aux Guibéonites : “ Que dois-​je faire pour vous et avec quoi ferai-​je propitiation*+, pour que vous ne manquiez pas de bénir l’héritage+ de Jéhovah ? ”  Et les Guibéonites lui dirent : “ Il n’est pas question pour nous* d’argent ou d’or+ en ce qui concerne Saül et sa maisonnée ; ce n’est pas non plus à nous de faire mourir un homme en Israël. ” Alors il dit : “ Ce que vous direz, je le ferai pour vous. ”  Et ils dirent au roi : “ L’homme qui nous a exterminés+ et qui avait projeté+ de nous anéantir, pour que nous ne subsistions dans aucune [des parties] du territoire d’Israël,  qu’on nous livre sept hommes de ses fils+ ; et nous devrons les exposer*+ pour Jéhovah à Guibéa+ de Saül, celui que Jéhovah avait choisi*+. ” Alors le roi dit : “ Je les livrerai. ”  Mais le roi eut pitié de Mephibosheth+ le fils de Yonathân le fils de Saül, à cause du serment+ de Jéhovah qui était entre eux, entre David et Yonathân le fils de Saül.  Le roi prit donc les deux fils de Ritspa+ la fille d’Aïa, ceux qu’elle avait donnés à Saül, Armoni et Mephibosheth, et les cinq fils de Mikal*+ la fille de Saül, ceux qu’elle avait donnés à Adriël+ le fils de Barzillaï le Meholathite.  Puis il les livra en la main des Guibéonites ; ceux-ci les exposèrent alors sur la montagne, devant Jéhovah+, de sorte que les sept tombèrent ensemble ; ils furent mis à mort aux premiers jours de la moisson, au début de la moisson des orges+. 10  Cependant Ritspa la fille d’Aïa+ prit une toile de sac+ et l’étendit pour elle sur le rocher, depuis le début de la moisson jusqu’à ce que des cieux l’eau se déverse+ sur eux ; et elle ne laissa pas les oiseaux+ des cieux se poser sur eux le jour, ni les bêtes sauvages+ des champs la nuit. 11  Finalement on informa+ David de ce qu’avait fait Ritspa la fille d’Aïa, la concubine de Saül. 12  Alors David alla prendre les ossements de Saül+ et les ossements de Yonathân son fils chez les propriétaires terriens de Yabesh-Guiléad+, qui les avaient dérobés de la place publique de Beth-Shân+, où les Philistins les avaient suspendus+, le jour où les Philistins avaient abattu Saül à Guilboa+. 13  Puis il monta de là les ossements de Saül et les ossements de Yonathân son fils ; on recueillit en outre les ossements des hommes qu’on avait exposés+. 14  On enterra alors les ossements de Saül et de Yonathân son fils* au pays de Benjamin, à Tséla+, dans la tombe de Qish+ son père, afin de faire tout ce que le roi avait ordonné. Après quoi Dieu se laissa implorer pour le pays+. 15  Et il arriva que les Philistins+ eurent de nouveau la guerre avec Israël. Alors David et ses serviteurs avec lui descendirent combattre les Philistins ; et David commença à être fatigué. 16  Yishbi-Benob, qui faisait partie de ceux issus des Rephaïm*+ — le poids de sa lance+ était de trois cents sicles* de cuivre, et il était ceint d’une épée neuve* —, résolut alors d’abattre David. 17  Aussitôt Abishaï+ le fils de Tserouïa vint à son secours+, il abattit le Philistin et le mit à mort. À ce moment-​là les hommes de David lui jurèrent, en disant : “ Tu ne dois plus sortir avec nous au combat+, pour que tu n’éteignes pas+ la lampe+ d’Israël. ” 18  Et il arriva après cela qu’il y eut encore la guerre à Gob* avec les Philistins. C’est alors que Sibbekaï+ le Houshathite+ abattit Saph, qui faisait partie de ceux issus des Rephaïm+. 19  Et il y eut encore la guerre à Gob avec les Philistins, et Elhanân+ le fils de Yaaré-Oreguim le Bethléhémite réussit à abattre Goliath* le Guittite*, dont le bois de la lance était comme l’ensouple des tisserands+. 20  Et il y eut de nouveau la guerre à Gath+, alors qu’il se trouvait là un homme d’une taille extraordinaire, [qui avait] six doigts à chacune de ses mains et six doigts à chacun de ses pieds, vingt-quatre quant au nombre ; lui aussi était issu des Rephaïm+. 21  Et il ne cessait pas de provoquer+ Israël. Finalement Yonathân+ le fils de Shiméï*+ le frère de David l’abattit. 22  Ces quatre étaient issus des Rephaïm, à Gath+ ; ainsi, ils tombèrent par la main de David et par la main de ses serviteurs+.

Notes

Lit. : “ les sangs ”. Héb. : haddamim.
Ou : “ réparation ”.
Lit. : “ moi ”, M, au sens collectif ; Mmarge : “ nous ”.
“ exposer ”, M, c.-à-d. avec les bras et les jambes brisés ; LXX : “ pendre au soleil ” ; Sy : “ sacrifier ”.
“ celui que Jéhovah avait choisi ”, M ; pl. dans LXX ; Vg : “ celui que Jéhovah avait choisi autrefois ”. Il faut prob. lire : “ sur la montagne de Jéhovah ”. Cf. v. 21:9.
“ Mérab ”, LXXLagarde et deux mss héb. ; Sy : “ Nadab ”. Selon les Targums : “ les cinq fils de Mérab (que Mikal la fille de Saül éleva), qu’elle donna ”. Cf. 6:23.
LXX ajoute : “ et de ceux qui avaient été pendus au soleil ”.
Lit. : “ de Rapha ”. Héb. : haRaphah. Le nom du père représente la race entière des géants.
Env. 3,42 kg.
“ une épée neuve ”, Vg ; gr. : korunên, “ une massue ”, souvent recouverte de fer pour le combat.
“ Guézer ” en 1Ch 20:4.
“ le fils de Yaaré-Oreguim le Bethléhémite réussit à abattre Goliath ”, M ; en 1Ch 20:5 : “ le fils de Yaïr réussit à abattre Lahmi le frère de Goliath ”.
Ou : “ Goliath de Gath ”.
“ Shiméa ” en 1Ch 20:7 ; en 1S 16:9 : “ Shamma ”.