Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

2 Corinthiens 5​:​1-21

5  Car nous savons que si notre maison terrestre+, cette tente+, vient à se dissoudre+, nous devons avoir une construction qui vient de Dieu, une maison non faite par des mains+, éternelle+ dans les cieux.  Car dans cette maison d’habitation, oui nous gémissons+, désirant ardemment revêtir celle qui nous est destinée et qui vient du ciel+,  de sorte que, l’ayant vraiment revêtue, nous ne serons pas trouvés nus+.  Oui, nous qui sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés ; parce que nous voulons, non pas nous en dévêtir, mais revêtir l’autre+, pour que ce qui est mortel soit englouti par la vie+.  Or celui qui nous a produits pour cela même, c’est Dieu+, qui nous a donné le gage+ de ce qui est à venir*, à savoir l’esprit+.  Nous avons donc toujours bon courage et nous savons que tant que nous demeurons dans le corps, nous sommes loin du Seigneur+,  car nous marchons par la foi, non par la vue+.  Mais nous avons bon courage et nous aimons mieux nous trouver loin du corps pour aller demeurer auprès du Seigneur+.  C’est pourquoi, que nous demeurions auprès de lui ou que nous soyons loin de lui+, nous nous efforçons aussi de lui être agréables+. 10  Car il faut que nous soyons tous manifestés devant le tribunal du Christ+, pour que chacun reçoive ce qui lui revient pour les choses faites au moyen du corps, selon celles qu’il a pratiquées, que ce soit bon ou vil+. 11  Connaissant donc la crainte+ du Seigneur, nous continuons à persuader+ les hommes, mais nous avons été manifestés à Dieu. Cependant, j’espère que nous avons aussi été manifestés à vos consciences+. 12  Nous ne nous recommandons pas de nouveau+ auprès de vous, mais nous vous donnons une occasion de vous glorifier à notre sujet+, pour que vous ayez [de quoi répondre] à ceux qui se glorifient de l’apparence+, mais non du cœur+. 13  Car si nous avions perdu la raison+, c’était pour Dieu ; si nous sommes sains d’esprit+, c’est pour vous. 14  Car l’amour que le Christ a* nous oblige, parce que nous avons jugé ceci : qu’un seul homme est mort pour tous+ ; ainsi donc, tous étaient morts ; 15  et il est mort pour tous afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-​mêmes+, mais pour celui+ qui est mort pour eux et a été relevé+. 16  Aussi, désormais, nous ne connaissons personne selon la chair+. Même si nous avons connu Christ selon la chair+, maintenant, bien sûr, nous ne le connaissons plus ainsi+. 17  Aussi, si quelqu’un est en union avec Christ, il est une nouvelle création*+ ; les choses anciennes sont passées+, voyez : des choses nouvelles sont venues à l’existence+. 18  Mais toutes choses viennent de Dieu, qui nous a réconciliés+ avec lui grâce à Christ et nous a donné le ministère+ de la réconciliation, 19  à savoir que Dieu, par le moyen de Christ+, réconciliait un monde+ avec lui-​même+, ne leur tenant pas compte de leurs fautes+, et il nous a remis la parole+ de la réconciliation+. 20  Nous+ sommes donc des ambassadeurs+ à la place de* Christ+, comme si Dieu suppliait par notre intermédiaire+. À la place de Christ, nous [vous en] prions+ : “ Réconciliez-​vous avec Dieu. ” 21  Celui qui n’a pas connu le péché+, il l’a fait péché*+ pour nous, afin que nous devenions justice de Dieu+ par son moyen.

Notes

Ou : “ nous a donné les arrhes (l’acompte) de ce qui est à venir ”. Voir 1:22, note.
Ou : “ l’amour du Christ ”.
Ou : “ créature ”. Gr. : ktisis ; lat. : creatura.
Ou : “ au nom de ”.
Ou : “ sacrifice pour le péché ”. Gr. : hamartian ; J17,18,22(héb.) : leḥattaʼth, “ comme sacrifice pour le péché ”, comme en Lv 4:3 dans M.