Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

2 Corinthiens 1​:​1-24

1  Paul, apôtre+ de Christ Jésus par la volonté de Dieu, et Timothée+ [notre] frère, à la congrégation de Dieu qui est à Corinthe, ainsi qu’à tous les saints+ qui sont dans l’Achaïe*+ entière :  À vous faveur imméritée et paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ+.  Béni soit le Dieu et Père+ de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des tendres miséricordes+ et le Dieu de toute consolation+,  qui nous console dans toute notre tribulation+, pour que nous puissions consoler+ ceux qui sont dans toutes sortes de tribulations, grâce à la consolation dont nous sommes nous-​mêmes consolés par Dieu+.  Car tout comme les souffrances pour le Christ abondent en nous+, ainsi la consolation que nous recevons abonde aussi grâce au Christ+.  Or, que nous soyons dans la tribulation, c’est pour votre consolation et salut+ ; ou que nous soyons consolés, c’est pour votre consolation qui opère pour vous faire endurer les mêmes souffrances que nous subissons nous aussi+.  Et ainsi notre espérance pour vous est ferme, sachant que, tout comme vous partagez les souffrances, pareillement vous partagerez aussi la consolation+.  Car nous ne voulons pas vous laisser ignorer, frères, au sujet de la tribulation qui nous est survenue dans [le district d’]Asie+, que nous avons été soumis à une pression extrême, au-delà de nos forces, si bien que nous étions très inquiets même pour nos vies+.  Oui, nous sentions en nous-​mêmes que nous avions reçu la sentence de mort. C’était pour que nous placions notre confiance+, non pas en nous-​mêmes, mais dans le Dieu qui relève les morts+. 10  C’est d’une chose aussi grande que la mort qu’il nous a délivrés et nous délivrera+ ; et nous avons cette espérance en lui qu’il continuera à nous délivrer encore+. 11  Vous aussi, vous pouvez [y] coopérer par votre supplication pour nous+, afin que grâces+ soient rendues par beaucoup en notre faveur pour ce qui nous est donné volontiers à cause d’un grand nombre de visages [suppliants]+. 12  Car ce dont nous nous glorifions, c’est ceci — notre conscience en témoigne+ — : que c’est avec sainteté et une sincérité qui vient de Dieu, non pas avec une sagesse charnelle+, mais avec la faveur imméritée de Dieu, que nous nous sommes conduits dans le monde, mais tout particulièrement à votre égard. 13  Car nous ne vous écrivons vraiment pas autre chose que ce que vous connaissez bien* ou que vous reconnaissez aussi, et que, je l’espère, vous continuerez à reconnaître jusqu’à la fin+, 14  tout comme vous avez aussi reconnu, dans une certaine mesure, que nous sommes pour vous un motif de vous glorifier+, tout comme vous le serez aussi pour nous au jour de notre Seigneur Jésus+. 15  C’est donc avec cette confiance que je me proposais d’abord de venir chez vous+, pour que vous ayez une seconde+ [occasion de] joie, 16  et après une halte chez vous de me rendre en Macédoine+, et de revenir de Macédoine chez vous+ pour être accompagné+ un bout de chemin par vous vers la Judée. 17  Eh bien, quand je me proposais cela, je n’ai pas fait preuve de légèreté+, n’est-​ce pas ? Ou bien les choses que je projette, est-​ce que je [les] projette selon la chair+, pour que chez moi il y ait “ Oui, Oui ” et “ Non, Non+ ” ? 18  Mais aussi vrai que Dieu est fidèle, la parole que nous vous avons adressée n’est pas Oui et cependant Non*. 19  Car le Fils de Dieu+, Christ Jésus, qui a été prêché par notre intermédiaire au milieu de vous — c’est-à-dire par moi et Silvain et Timothée+ — n’est pas devenu Oui et cependant Non, mais Oui est devenu Oui dans son cas+. 20  Car quel que soit le nombre des promesses+ de Dieu, elles sont devenues Oui par son moyen*+. C’est donc aussi grâce à lui que l’amen+ est [dit] à Dieu pour la gloire par notre intermédiaire. 21  Mais celui qui garantit que vous et nous, nous appartenons à Christ, et celui qui nous a oints+, c’est Dieu. 22  Il a mis aussi son sceau+ sur nous et nous a donné le gage+ de ce qui est à venir*, à savoir l’esprit+, dans nos cœurs. 23  Maintenant j’invoque Dieu comme témoin+ contre mon âme même, que c’est pour vous épargner+ que je ne suis pas encore venu à Corinthe. 24  Non que nous dominions+ sur votre foi, mais nous sommes des compagnons de travail+ pour votre joie, car c’est par [votre] foi+ que vous êtes debout+.

Notes

Province romaine du sud de la Grèce et dont Corinthe était la capitale.
Lit. : “ vous lisez ”.
Ou : “ à la fois Oui et Non ”. Lit. : “ Oui et Non ”. Gr. : Naï kaï Ou ; lat. : EST et NON ; J17,18(héb.) : Hén waLoʼ.
“ par son moyen ”. Ou : “ en lui ”.
Ou : “ les arrhes (l’acompte) de ce qui est à venir ”. Gr. : arrabôna. Voir Ép 1:14, note “ anticipation ”.