Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

1 Samuel 9​:​1-27

9  Or il y avait un homme de Benjamin ; son nom c’était Qish+, le fils d’Abiël, le fils de Tseror, le fils de Bekorath, le fils d’Aphiah, un Benjaminite*+, un homme puissant par la fortune+.  Il avait un fils dont le nom était Saül+, [homme] jeune et beau* ; il n’y avait pas un homme des fils d’Israël qui fût plus beau que lui ; à partir de ses épaules, il était plus grand que tout le peuple+.  Les ânesses+ qui appartenaient à Qish le père de Saül s’égarèrent. Qish dit alors à Saül son fils : “ S’il te plaît, prends avec toi l’un des serviteurs et lève-​toi, pars à la recherche des ânesses. ”  Et il* passa par la région montagneuse d’Éphraïm+, puis passa par le pays de Shalisha+, mais ils ne [les] trouvèrent pas. Puis ils passèrent par le pays de Shaalim, mais elles n’[y] étaient pas. Il passa ensuite par le pays des Benjaminites, mais ils ne [les] trouvèrent pas.  Ils arrivèrent au pays de Tsouph ; et Saül dit à son serviteur qui était avec lui : “ Viens, retournons, de peur que mon père cesse de penser aux ânesses et s’inquiète vraiment de nous+. ”  Mais l’autre lui dit : “ Écoute, s’il te plaît ! Il y a un homme de Dieu*+ dans cette ville, et cet homme est honoré. Tout ce qu’il dit se réalise à coup sûr+. Allons-​y maintenant. Peut-être pourra-​t-​il nous indiquer notre chemin, celui par où nous devons aller. ”  Mais Saül dit à son serviteur : “ À supposer que nous y allions, qu’apporterons-​nous à l’homme+ ? Car le pain a disparu de nos récipients et, comme cadeau+, il n’y a rien à apporter à l’homme du [vrai] Dieu. Qu’y a-​t-​il avec nous ? ”  Alors le serviteur répondit de nouveau à Saül et dit : “ Vois : il y a dans ma main un quart de sicle*+ d’argent ; je devrai* le donner à l’homme du [vrai] Dieu et il faudra qu’il nous indique notre chemin. ”  (Autrefois, en Israël, l’homme se serait exprimé ainsi quand il s’en allait pour chercher Dieu : “ Venez, et allons chez le voyant+. ” Car le prophète d’aujourd’hui, on l’appelait autrefois le voyant.) 10  Alors Saül dit à son serviteur : “ Ta parole est bonne+. Viens, allons. ” Et ils allèrent à la ville où était l’homme du [vrai] Dieu. 11  Tandis qu’ils montaient par la montée de la ville, ils rencontrèrent des filles qui sortaient pour puiser de l’eau+. Et ils leur dirent : “ Le voyant+ est-​il en ce lieu ? ” 12  Alors elles leur répondirent et dirent : “ Il y est. Vois : il t’a précédé. Fais vite maintenant, car aujourd’hui il est venu à la ville, parce qu’il y a aujourd’hui un sacrifice+ pour le peuple sur le haut lieu+. 13  Dès que vous entrerez dans la ville, vous le trouverez immédiatement, avant qu’il ne monte au haut lieu pour manger ; le peuple, en effet, ne doit pas manger avant son arrivée, car c’est lui qui bénit le sacrifice+. Après cela seulement les invités pourront manger. Et maintenant montez, car lui, vous allez le trouver tout de suite. ” 14  Ils montèrent donc à la ville. Comme ils arrivaient au milieu de la ville, eh bien, voilà que Samuel sortait à leur rencontre pour monter au haut lieu. 15  Quant à Jéhovah, il avait découvert l’oreille+ de Samuel le jour avant que vienne Saül, en disant : 16  “ Demain, vers cette heure-​ci, je t’enverrai un homme du pays de Benjamin+ ; tu dois l’oindre+ comme guide sur mon peuple Israël ; il devra sauver mon peuple de la main des Philistins+, car j’ai vu [l’affliction de] mon peuple*, parce que sa clameur est venue jusqu’à moi+. ” 17  Et Samuel vit Saül, et Jéhovah lui répondit : “ Voici l’homme dont je t’ai dit : ‘ C’est lui qui contiendra mon peuple+. ’ ” 18  Alors Saül s’avança vers Samuel au milieu de la porte et dit : “ Informe-​moi, s’il te plaît : Où est la maison du voyant ? ” 19  Et Samuel répondit à Saül et dit : “ C’est moi, le voyant. Monte devant moi au haut lieu ; vous devrez manger avec moi aujourd’hui+, et je devrai te renvoyer au matin, et tout ce qui est dans ton cœur, je te l’indiquerai+. 20  Quant aux ânesses qui étaient perdues pour toi il y a trois jours+, n’y fixe pas ton cœur+, car elles ont été retrouvées. Et à qui appartient toute [chose] désirable d’Israël+ ? N’est-​ce pas à toi et à toute la maison de ton père ? ” 21  Mais Saül répondit et dit : “ Ne suis-​je pas un Benjaminite, de la plus petite+ des tribus d’Israël+, et ma famille [n’est-​elle pas] la plus insignifiante de toutes les familles de la tribu de Benjamin+ ? Pourquoi donc m’as-​tu dit une pareille chose+ ? ” 22  Alors Samuel prit Saül et son serviteur, il les conduisit dans la salle à manger et leur donna une place en tête+ des invités ; ils étaient environ trente hommes. 23  Un peu plus tard, Samuel dit au cuisinier : “ Donne la portion que je t’ai donnée, celle dont je t’ai dit : ‘ Mets-​la de côté près de toi. ’ ” 24  Alors le cuisinier préleva la cuisse et ce qui était dessus, et mit cela devant Saül. Et il dit encore : “ Voici ce qui a été réservé*. Mets-​le devant toi. Mange, car c’est pour le temps fixé qu’on l’a réservé pour toi, afin que tu manges avec les invités*. ” Saül mangea donc avec Samuel en ce jour-​là. 25  Ensuite ils descendirent du haut lieu+ à la ville, et il continua de parler avec Saül sur le toit en terrasse+. 26  Puis ils se levèrent de bonne heure*, et voici ce qui arriva : dès que monta l’aurore, Samuel alors appela Saül sur le toit en terrasse, en disant : “ Lève-​toi pour que je te renvoie. ” Saül se leva donc et tous deux, lui et Samuel, sortirent au-dehors. 27  Tandis qu’ils descendaient le long de la lisière de la ville, Samuel dit à Saül : “ Dis au serviteur+ de passer en avant de nous ” — il passa donc — “ et toi, arrête-​toi maintenant, pour que je te fasse entendre la parole de Dieu*. ”

Notes

Lit. : “ fils d’un homme, un Yaminite ”.
Ou : “ bon ”.
“ il ”, MSy ; pl. dans LXXVg.
“ un homme de Dieu ”. Héb. : ʼish-ʼÈlohim.
Voir App. 8A.
“ je devrai ”, M ; LXX : “ tu devras ”.
“ l’affliction de mon peuple ”, TLXX ; MSyVg : “ mon peuple ”.
“ ce qui a été réservé ”, en corrigeant légèrement le texte. M : “ ce qui a été laissé ”.
“ pour toi, afin que tu manges avec les invités ”, en corrigeant le texte. Lit. : “ pour toi — disant : ‘ Le peuple, je l’ai invité. ’ ” M est obscur.
“ et il continua de parler avec Saül sur le toit en terrasse. (26) Puis ils se levèrent de bonne heure ”, M ; LXX : “ et on prépara un lit pour Saül sur le toit en terrasse, (26) et il dormit ” ; Vg: “ et il parla avec Saül sur le toit en terrasse ; et Saül s’étendit sur le toit en terrasse et dormit. (26) Et quand ils se furent levés, au matin ”.
“ la parole de Dieu ”. Héb. : devar ʼÈlohim. Cf. Jg 3:20.