Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

1 Rois 21​:​1-29

21  Et voici ce qui arriva après ces choses : il y avait une vigne qui appartenait à Naboth le Yizréélite, [vigne] qui était à Yizréel+, à côté du palais d’Ahab le roi de Samarie.  Ahab parla donc à Naboth, en disant : “ Donne+-​moi ta vigne+ pour qu’elle me serve de jardin+ potager+, car elle est tout près de ma maison ; et laisse-​moi te donner à la place une vigne meilleure qu’elle. [Ou] si c’est bon à tes yeux+, je puis te donner de l’argent comme prix de cette [vigne]. ”  Mais Naboth dit à Ahab : “ Il est impensable+ pour moi, du point de vue de Jéhovah+, de te donner la possession héréditaire de mes ancêtres+. ”  Alors Ahab rentra dans sa maison, sombre et abattu, à cause de la parole que lui avait dite Naboth le Yizréélite, quand il avait dit : “ Je ne te donnerai pas la possession héréditaire de mes ancêtres. ” Puis il se coucha sur son lit et tint son visage tourné+, et il ne mangea pas de pain.  Finalement Jézabel+ sa femme entra chez lui et lui dit : “ Pourquoi donc ton esprit est-​il triste+ et ne manges-​tu pas de pain ? ”  Alors il lui parla : “ Parce que je me suis mis à parler à Naboth le Yizréélite et que je lui ai dit : ‘ Donne-​moi ta vigne contre de l’argent. Ou si tu préfères, laisse-​moi te donner une autre vigne à la place. ’ Mais il a dit : ‘ Je ne te donnerai pas ma vigne+. ’ ”  Jézabel sa femme lui dit alors : “ Est-​ce toi qui exerces maintenant la royauté sur Israël+ ? Lève-​toi, mange du pain et que ton cœur soit joyeux. Moi, je vais te donner la vigne de Naboth le Yizréélite+. ”  Elle écrivit alors des lettres+ au nom d’Ahab et les scella de son sceau+, puis elle envoya ces lettres aux anciens+ et aux nobles qui étaient dans sa ville, ceux qui habitaient avec Naboth.  Mais dans ces lettres elle écrivit en ces termes+ : “ Proclamez un jeûne et faites asseoir Naboth en tête du peuple. 10  Puis faites asseoir deux hommes+, des vauriens*+, en face de lui, et qu’ils témoignent contre lui+, en disant : ‘ Tu as maudit* Dieu et le roi+ ! ’ Puis faites-​le sortir et lapidez-​le, pour qu’il meure+. ” 11  Les hommes de sa ville, les anciens et les nobles qui habitaient dans sa ville, firent donc comme Jézabel le leur avait envoyé [demander], comme c’était écrit dans les lettres qu’elle leur avait envoyées+. 12  Ils proclamèrent un jeûne+ et firent asseoir Naboth en tête du peuple. 13  Alors deux des hommes, des vauriens, entrèrent et s’assirent en face de lui ; les vauriens se mirent à témoigner contre lui, c’est-à-dire contre Naboth, face au peuple, en disant : “ Naboth a maudit* Dieu et le roi+ ! ” Après cela, on le fit sortir aux abords de la ville et on le lapida avec des pierres, de sorte qu’il mourut+. 14  Puis on envoya dire à Jézabel : “ Naboth a été lapidé, de sorte qu’il est mort+. ” 15  Et voici ce qui arriva : dès que Jézabel apprit que Naboth avait été lapidé de telle sorte qu’il était mort, Jézabel dit immédiatement à Ahab : “ Lève-​toi, prends possession de la vigne de Naboth le Yizréélite+, celle qu’il avait refusé de te donner contre de l’argent, car Naboth n’est plus vivant, mais il est mort. ” 16  Et il arriva ceci : dès qu’Ahab apprit que Naboth était mort, Ahab aussitôt se leva pour descendre à la vigne de Naboth le Yizréélite, pour en prendre possession+. 17  Et la parole de Jéhovah+ vint à Éliya+ le Tishbite, disant : 18  “ Lève-​toi, descends à la rencontre d’Ahab le roi d’Israël, qui est à Samarie+. Voici qu’il est dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. 19  Tu devras lui parler, en disant : ‘ Voici ce qu’a dit Jéhovah : “ As-​tu assassiné+ et aussi pris possession+ ? ” ’ Puis tu devras lui parler, en disant : ‘ Voici ce qu’a dit Jéhovah : “ À l’endroit+ où les chiens ont lapé le sang de Naboth, les chiens laperont ton sang, oui le tien+. ” ’ ” 20  Alors Ahab dit à Éliya : “ M’as-​tu trouvé, ô mon ennemi+ ? ” À quoi il dit : “ Je t’ai trouvé. ‘ Parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mauvais aux yeux de Jéhovah+, 21  voici que je fais venir sur toi le malheur+ ; oui, je balaierai à fond derrière toi+ et je retrancherai de chez Ahab quiconque urine contre un mur*+ et l’impuissant et inutile* en Israël. 22  Je constituerai bel et bien ta maison comme la maison de Yarobam+ le fils de Nebat et comme la maison de Baasha+ le fils d’Ahiya, à cause de l’offense par laquelle tu as offensé et puis fait pécher Israël+. ’ 23  Et de Jézabel aussi Jéhovah a parlé, en disant : ‘ Oui, les chiens mangeront Jézabel dans la parcelle de terre de Yizréel+. 24  Quiconque [de la maison] d’Ahab mourra dans la ville, les chiens le mangeront, et quiconque mourra dans la campagne, les oiseaux des cieux le mangeront+. 25  Vraiment, personne n’a été comme Ahab+, qui s’est vendu pour faire ce qui est mauvais aux yeux de Jéhovah [et] que Jézabel+ sa femme incitait+. 26  Il s’est mis à agir d’une manière très détestable, en allant à la suite des sales idoles+, comme tout ce qu’avaient fait les Amorites que Jéhovah chassa de devant les fils d’Israël+. ’ ” 27  Et voici ce qui arriva : dès qu’Ahab entendit ces paroles, alors il déchira ses vêtements et mit une toile de sac+ sur sa chair ; il se mit à jeûner, et il se couchait dans une toile de sac et marchait d’un air abattu+. 28  Et la parole de Jéhovah vint à Éliya le Tishbite, disant : 29  “ As-​tu vu comme Ahab s’est humilié à cause de moi+ ? Parce qu’il s’est humilié à cause de moi, je ne ferai pas venir le malheur en ses jours+. Aux jours de son fils je ferai venir le malheur sur sa maison+. ”

Notes

“ des vauriens ”. Lit. : “ des fils de bélial (de néant) ”. Héb. : bené-veliyaʽal.
“ maudit ”, leçon originelle. Le texte a été corrigé en “ béni ”. Voir App. 2B.
Voir v. 21:10, note “ maudit ”.
“ quiconque urine contre un mur ”. Hébraïsme désignant les mâles.
Lit. : “ et un retenu et un relâché (abandonné) ”. Voir Dt 32:36, note “ inutile ”.