Aller au contenu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Sélectionner la langue Français

1 Corinthiens 4​:​1-21

4  Que l’homme nous estime donc comme des subordonnés*+ de Christ et des intendants+ de saints secrets+ de Dieu.  Du reste, dans ce cas, ce qu’on cherche chez les intendants*+, c’est qu’un homme soit trouvé fidèle+.  Or, pour moi, c’est chose de très peu d’importance que je sois examiné par vous ou par un tribunal humain*+. Je ne m’examine pas non plus moi-​même.  Car je n’ai conscience+ de rien [qui témoigne] contre moi. Pourtant par là je ne me révèle pas juste, mais celui qui m’examine, c’est Jéhovah*+.  Aussi, ne jugez+ rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur+ qui mettra en lumière les choses secrètes des ténèbres+ et manifestera les conseils des cœurs+, et alors, pour chacun, la louange viendra de Dieu+.  Or, frères, ces choses, je les ai présentées sous une autre forme, de manière à ce qu’elles s’appliquent à moi et à Apollos+ pour votre bien, pour que, dans notre cas, vous appreniez cette [règle] : “ N’allez pas au-delà de ce qui est écrit+ ”, afin que, individuellement, vous ne vous gonfliez pas [d’orgueil]+ en faveur de l’un contre l’autre+.  Car qui te rend différent+ d’un autre ? Oui, qu’as-​tu que tu n’aies reçu+ ? Si donc tu [l’]as vraiment reçu+, pourquoi te glorifies-​tu+ comme si tu ne [l’]avais pas reçu ?  Déjà vous êtes rassasiés, n’est-​ce pas ? Déjà vous êtes riches, n’est-​ce pas+ ? Vous avez commencé à régner+ sans nous, n’est-​ce pas ? Oui, je voudrais que vous ayez commencé à régner, pour que nous aussi nous puissions régner+ avec vous.  Car il me semble que Dieu nous a exhibés+ les derniers, nous les apôtres, comme des hommes voués à la mort+, parce que nous sommes devenus un spectacle*+ pour le monde, et pour les anges+, et pour les hommes*+. 10  Nous sommes sots+ à cause de Christ, mais vous êtes avisés+ en Christ ; nous sommes faibles+, mais vous êtes forts+ ; vous avez bonne réputation+, mais nous sommes dans le déshonneur*+. 11  Jusqu’à cette heure même, nous continuons d’avoir faim+ et aussi d’avoir soif+, nous continuons d’être à peine vêtus*+, et d’être maltraités+, et d’être sans foyer+, 12  et nous peinons+ en travaillant de nos propres mains+. Quand on nous insulte, nous bénissons+ ; quand on nous persécute, nous supportons+ ; 13  quand on nous diffame, nous supplions+ ; nous sommes devenus comme les ordures du monde, le rebut de toutes choses, jusqu’à maintenant+. 14  J’écris ces choses, non pas pour vous faire honte, mais pour vous avertir comme mes enfants bien-aimés+. 15  Car même si vous aviez dix mille précepteurs+ en Christ, [vous] n’[avez] certainement pas beaucoup de pères+ ; car en Christ Jésus, moi je suis devenu votre père par le moyen de la bonne nouvelle+. 16  Je vous supplie donc, devenez mes imitateurs+. 17  C’est pourquoi je vous envoie Timothée+, car il est mon enfant bien-aimé+ et fidèle dans [le] Seigneur ; et il vous rappellera mes méthodes pour ce qui est de Christ Jésus*+, comme je [les] enseigne partout dans chaque congrégation. 18  Certains se sont gonflés [d’orgueil]+, comme si en réalité je ne venais pas chez vous. 19  Mais je viendrai bientôt chez vous, si Jéhovah* le veut+, et je pourrai connaître, non pas les paroles de ceux qui se sont gonflés [d’orgueil], mais [leur] puissance. 20  Car le royaume de Dieu ne [consiste] pas en paroles, mais en puissance+. 21  Que voulez-​vous ? Que je vienne chez vous avec un bâton+, ou bien avec amour et douceur d’esprit+ ?

Notes

Ou : “ serviteurs, auxiliaires ”. Gr. : hupêrétas ; lat. : ministros.
“ intendants ”. Gr. : oïkonomoïs, “ gérants domestiques ” ; lat. : dispensatores ; J17(héb.) : hassokhenim, “ les intendants ”.
“ tribunal humain ”. Lit. : “ jour humain ”, c.-à-d. un jour fixé par un juge humain.
Voir App. 1D.
“ spectacle ”. Lit. : “ un théâtre ”. Gr. : théatron ; lat. : spectaculum.
Ou : “ tant pour les anges que pour les hommes ”.
“ dans le déshonneur ”. Lit. : “ des méprisés ”. Gr. : atimoï.
Ou : “ nus ”.
“ Jésus ”, P46אCVg; manque dans ABVgSyp.
Voir App. 1D.