Aller au contenu

La terre sera-​t-​elle détruite ?

Réponse de la Bible

Non, notre planète ne sera jamais détruite, ni anéantie par le feu, ni remplacée. La Bible enseigne que Dieu a créé la terre afin qu’elle soit habitée pour toujours.

  • « Les justes posséderont la terre et ils y vivront éternellement » (Psaume 37:29).

  • « [Dieu] a établi la terre sur ses fondations ; jamais elle ne sera enlevée de son emplacement » (Psaume 104:5).

  • « La terre demeure pour toujours » (Ecclésiaste 1:4).

  • « Celui qui a formé la terre, qui l’a faite et solidement établie, [...] ne l’a pas créée pour rien, mais [...] l’a formée pour être habitée » (Isaïe 45:18).

La terre sera-​t-​elle détruite par les humains ?

Jéhovah ne permettra pas que les humains détruisent complètement la terre, que ce soit par la pollution, la guerre ou de toute autre manière. Il va plutôt « détruire ceux qui détruisent la terre » (Révélation 11:18, Parole de Vie). Comment réalisera-​t-​il ces paroles ?

Dieu remplacera les gouvernements humains, qui ont été incapables de protéger la terre, par un royaume céleste parfait (Daniel 2:44 ; Matthieu 6:9,10). Ce gouvernement sera dirigé par le Fils de Dieu, Jésus Christ (Isaïe 9:6,7). Quand il était sur la terre, Jésus a utilisé ses pouvoirs miraculeux pour maîtriser les éléments naturels (Marc 4:35-41). En tant que Roi du royaume de Dieu, il aura la maîtrise totale de la terre et de ses éléments. Il renouvellera les conditions de vie sur terre en recréant les mêmes que celles qui existaient dans le jardin d’Éden (Matthieu 19:28 ; Luc 23:43).

La Bible n’enseigne-​t-​elle pas que la terre sera détruite par le feu ?

Non, la Bible ne dit pas cela. Cette idée fausse vient souvent d’une mauvaise compréhension de 2 Pierre 3:7, qui dit : « Le ciel et la terre de maintenant sont réservés pour le feu. » Voyons deux points importants qui nous permettront de mieux comprendre ces paroles :

  1. La Bible emploie parfois les termes « ciel », « terre » et « feu » au sens figuré. Par exemple, on lit en Genèse 11:1 : « Tous les habitants de la terre parlaient alors une seule langue. » Le mot « terre » désigne ici la société humaine.

  2. Le contexte de 2 Pierre 3:7 permet de comprendre ce que sont le ciel, la terre et le feu mentionnés dans ce verset. Les versets 5 et 6 établissent un parallèle avec les jours de Noé. Le monde d’alors a été détruit par le Déluge ; pour autant, notre planète n’a pas disparu. Le Déluge a plutôt anéanti la société violente de l’époque, la « terre » (Genèse 6:11). Il a aussi éliminé le « ciel », c’est-à-dire les dirigeants de cette société. Ainsi, ce sont les méchants qui ont été détruits, pas notre planète. Noé et sa famille ont survécu à la destruction de cette société, et ils ont continué d’habiter sur la terre après le Déluge (Genèse 8:15-18).

Comme l’ont fait les eaux du Déluge, le « feu » de 2 Pierre 3:7, c’est-à-dire la destruction, fera disparaître le monde méchant, mais pas la terre. Dieu a promis « un nouveau ciel et une nouvelle terre dans lesquels habitera la justice » (2 Pierre 3:13). Une « nouvelle terre », ou nouvelle société humaine, sera dirigée par un « nouveau ciel », c’est-à-dire un nouveau gouvernement, le royaume de Dieu. Sous la domination de ce royaume, la terre deviendra un paradis où la paix régnera (Révélation 21:1-4).