Réponse de la Bible

La Bible laisse entendre qu’il convient, et même qu’il est nécessaire, de s’aimer soi-​même dans une mesure raisonnable. Cela implique de prendre soin de soi, de se respecter et d’être conscient de sa valeur (Matthieu 10:31). La Bible ne loue pas l’égoïsme, mais elle donne à l’amour de soi la place qui lui revient.

Qui devons-​nous aimer en premier ?

  1. L’amour pour Dieu doit occuper la première place dans notre cœur. La Bible enseigne que le plus grand commandement est celui-ci : « Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur » (Marc 12:28-30 ; Deutéronome 6:5).

  2. Voici le deuxième plus grand commandement : « Tu dois aimer ton prochain comme toi-​même » (Marc 12:31 ; Lévitique 19:18).

  3. Le commandement de s’aimer soi-​même n’apparaît pas dans les pages de la Bible. Cela dit, le commandement d’« aimer son prochain comme soi-​même » laisse entendre qu’il est normal et bénéfique de s’aimer et de se respecter dans une mesure raisonnable.

Qui Jésus a-​t-​il aimé en premier ?

Jésus a montré comment concilier l’amour pour Dieu, l’amour pour son prochain et l’amour pour soi-​même, et il a demandé à ses disciples de suivre son exemple (Jean 13:34, 35).

  1. Il a aimé Jéhovah en premier et s’est consacré à l’accomplissement de Son œuvre. Il a dit : « Afin que le monde sache que j’aime le Père, je fais exactement ce que le Père m’ordonne de faire » (Jean 14:31).

  2. Jésus a aimé son prochain, ce qu’il a démontré en se souciant des besoins d’autrui au point de sacrifier sa vie (Matthieu 20:28).

  3. Il s’est aimé lui-​même dans une mesure raisonnable : il a pris le temps de se reposer, de manger, de passer de bons moments avec ses disciples et des personnes qui rejoindraient peut-être les rangs de ses disciples (Marc 6:31, 32 ; Luc 5:29 ; Jean 2:1, 2 ; 12:2)

Si l’on fait passer l’amour pour les autres avant l’amour pour soi, risque-​t-​on d’être moins heureux ou de perdre en estime de soi ?

Non, car nous avons été créés à l’image de Dieu, dont la qualité première est l’amour désintéressé (Genèse 1:27 ; 1 Jean 4:8). Cela veut dire que nous sommes conçus pour manifester de l’amour. Il est légitime de s’aimer soi-​même. Mais ce qui rend vraiment heureux, c’est d’aimer Dieu en priorité et de se soucier de faire du bien aux autres. Comme le dit la Bible : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Actes 20:35).

Aujourd’hui, certains prétendent que c’est en pensant d’abord à soi qu’on est heureux. Pour eux, la formule « aime-​toi toi-​même » a remplacé « aime ton prochain ». Cependant, les connaissances actuelles confirment que l’on est plus heureux et en meilleure santé quand on suit ce sage conseil de la Bible : « Que chacun continue à chercher, non pas son avantage personnel, mais celui de l’autre » (1 Corinthiens 10:24).