Beaucoup de ceux qui se posent ces questions ont perdu des personnes qui leur étaient chères et en ont souffert au plus haut point. Ils ne cherchent pas seulement des réponses, mais aussi du réconfort. D’autres voient en la Shoah * le comble de la cruauté humaine, et ils ont du mal à croire en Dieu.

Ce que beaucoup pensent au sujet de Dieu et de la Shoah

Idée reçue : C’est mal de se demander pourquoi Dieu a permis la Shoah.

Réalité : Des personnes qui avaient une grande foi se sont demandé pourquoi Dieu permettait la méchanceté. Par exemple, le prophète Habaqouq a dit à Dieu : « Comment peux-tu accepter d’être spectateur du malheur ? Autour de moi je ne vois qu’oppression et violence » (Habaqouq 1:3, Bible en français courant). Au lieu de reprendre Habaqouq, Dieu a fait écrire sa réflexion dans la Bible pour que chacun puisse la lire.

Idée reçue : Dieu ne se soucie pas de la souffrance humaine.

Réalité : Dieu déteste la méchanceté et toute la souffrance qu’elle entraîne (Proverbes 6:16-19). Aux jours de Noé, il a été « peiné dans son cœur » à cause de la violence qui se répandait sur la terre (Genèse 6:5, 6). Il n’y a pas de doute qu’il a aussi ressenti une peine immense lors de la Shoah (Malaki 3:6).

Idée reçue : La Shoah était une punition que Dieu a fait subir aux Juifs.

Réalité : Au Ier siècle, Dieu a effectivement permis que les Romains détruisent Jérusalem (Matthieu 23:37–24:2). Mais depuis, il ne favorise ni ne punit aucun peuple en particulier. Pour lui, « il n’y a pas de différence entre les Juifs et les non-Juifs » (Romains 10:12, Bible en français courant).

Idée reçue : Si un Dieu tout-puissant et plein d’amour existait vraiment, il aurait empêché la Shoah.

Réalité : Dieu n’est jamais à l’origine de la souffrance, mais parfois il la permet temporairement (Jacques 1:13 ; 5:11).

Pourquoi Dieu a-t-il permis la Shoah ?

Dieu a permis la Shoah pour la même raison qu’il a permis toutes les souffrances de l’humanité : pour régler des questions soulevées il y a longtemps. La Bible indique clairement que, pour le moment, ce n’est pas Dieu qui dirige le monde, mais Satan (Luc 4:1, 2, 6 ; Jean 12:31). L’article sous la rubrique « Pour en savoir plus » approfondit les raisons pour lesquelles Dieu permet la souffrance. Citons tout de même deux vérités bibliques fondamentales qui expliquent pourquoi Dieu a permis la Shoah.

  1. C’est un mauvais usage du libre arbitre qui est à l’origine de la Shoah. Dieu a dit aux premiers humains, Adam et Ève, ce qu’il attendait d’eux. Mais il ne les a pas forcés à lui obéir. Ils ont choisi de déterminer pour eux-mêmes ce qui est bien et mal. Leur mauvais choix — ainsi que les mauvais choix faits par d’autres humains tout au long de l’Histoire — a eu d’horribles conséquences (Genèse 2:17 ; 3:6 ; Romains 5:12). C’est ce que confirme le livre Énoncé des principes du judaïsme conservateur (angl.) : « Une grande partie de la souffrance du monde découle directement du mauvais usage de notre libre arbitre. » Au lieu de leur enlever le libre arbitre, Dieu a laissé aux humains le temps d’essayer de diriger le monde sans lui.

  2. Dieu a le pouvoir de réparer tous les dommages causés par la Shoah, et il le fera. Dieu a promis de ramener à la vie des millions de morts, y compris les victimes de la Shoah. Il éliminera aussi la douleur des survivants, tourmentés par les atrocités du génocide (Isaïe 65:17 ; Actes 24:15). Dieu aime les humains. Cet amour est la garantie qu’il accomplira ses promesses (Jean 3:16).

Beaucoup de survivants de la Shoah ont réussi à garder la foi et à trouver un sens à leur vie en comprenant pourquoi Dieu permet le mal et la méchanceté, et comment il prévoit d’annuler ses effets.

^ § 2 C’est-à-dire le génocide des Juifs, aussi appelé Holocauste.