Aller au contenu

Aller au sous-menu

Les Témoins de Jéhovah

Français

Pourquoi Jésus est-il mort ?

Pourquoi Jésus est-il mort ?

Réponse de la Bible

Jésus est mort pour que les humains puissent obtenir le pardon de leurs péchés et bénéficier de la vie sans fin (Romains 6:23 ; Éphésiens 1:7). La mort de Jésus a aussi prouvé qu’un humain peut rester fidèle à Dieu même face à l’épreuve la plus pénible (Hébreux 4:15).

Comment la mort d’un seul homme a-t-elle pu aboutir à un aussi beau résultat ?

  1. Jésus est mort pour « le pardon de nos péchés » (Colossiens 1:14).

    Le premier homme, Adam, a été créé parfait, sans péché. Toutefois, il a choisi de désobéir à Dieu. Sa désobéissance, ou péché, a eu de profondes répercussions sur tous ses descendants. La Bible explique : « Par la désobéissance de ce seul homme beaucoup ont été constitués pécheurs » (Romains 5:19).

    Jésus était parfait lui aussi, mais lui n’a jamais commis de péché. Il pouvait ainsi être « un sacrifice propitiatoire pour nos péchés » (1 Jean 2:2). De même que par sa désobéissance Adam a transmis le péché à toute la famille humaine, de même par sa mort Jésus a fourni le remède au péché pour tous ceux qui exercent la foi en lui.

    Adam a en quelque sorte vendu tous les humains au péché. En mourant pour nous volontairement, Jésus a racheté l’humanité. Résultat : « Si quelqu’un vient à commettre un péché, nous avons un assistant auprès du Père, Jésus Christ, un juste » (1 Jean 2:1).

  2. Jésus est mort « afin que tout homme qui exerce la foi en lui ne soit pas détruit mais ait la vie éternelle » (Jean 3:16).

    Bien qu’Adam ait été créé pour vivre éternellement, son péché lui a valu la peine de mort. Par Adam, « le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et [...] ainsi la mort s’est étendue à tous les hommes parce que tous avaient péché » (Romains 5:12).

    À l’inverse, la mort de Jésus a non seulement effacé la tache laissée par le péché, mais elle a aussi annulé la condamnation à mort de tous ceux qui exercent la foi en lui. La Bible résume la situation ainsi : « De même que le péché a régné avec la mort, de même aussi la faveur imméritée règne par la justice pour la vie éternelle par Jésus Christ notre Seigneur » (Romains 5:21).

    Il est vrai qu’aujourd’hui les humains ont une espérance de vie limitée. Dieu promet néanmoins qu’il accordera la vie éternelle aux humains intègres et qu’il ressuscitera les morts pour qu’eux aussi puissent avoir accès aux bienfaits résultant de la mort sacrificielle de Jésus (Psaume 37:29 ; 1 Corinthiens 15:22).

  3. Jésus « est devenu obéissant jusqu’à la mort » et a ainsi prouvé qu’un humain peut rester fidèle à Dieu face à n’importe quelle épreuve (Philippiens 2:8).

    Même s’il avait un esprit et un corps parfaits, Adam a désobéi à Dieu parce qu’il a égoïstement désiré une chose qui ne lui appartenait pas (Genèse 2:16, 17 ; 3:6). Plus tard, l’ennemi principal de Dieu, Satan, a affirmé qu’aucun humain n’obéirait à Dieu de manière désintéressée, surtout si sa vie était en jeu (Job 2:4). Pourtant, l’homme parfait Jésus a obéi à Dieu et lui est resté fidèle, même face à une mort déshonorante et atroce (Hébreux 7:26). Voilà qui a réglé la question : un humain peut rester fidèle à Dieu face à n’importe quelle épreuve ou difficulté.

Questions à propos de la mort de Jésus

  • Pourquoi Jésus devait-il souffrir et mourir pour racheter les humains ? Pourquoi Dieu n’a-t-il pas simplement annulé la condamnation à mort ?

    Dieu a établi la loi suivante : « Le salaire que paie le péché, c’est la mort » (Romains 6:23). Loin de cacher cette loi à Adam, Dieu l’a prévenu que s’il désobéissait, il encourrait la mort (Genèse 3:3). Lorsqu’Adam a péché, Dieu, « qui ne peut mentir », a tenu parole (Tite 1:2). Adam n’a donc pas seulement transmis le péché à ses descendants mais aussi le salaire du péché, la mort.

    Bien que les humains pécheurs soient sous le coup de la condamnation à mort, Dieu leur offre « la richesse de sa faveur imméritée » (Éphésiens 1:7). La disposition qu’il a prise pour racheter l’humanité, à savoir envoyer Jésus pour qu’il fournisse un sacrifice parfait, était à la fois profondément juste et extrêmement miséricordieuse.

  • Quand Jésus est-il mort ?

    Jésus est mort « à la neuvième heure » à partir du lever du soleil, soit aux environs de 15 heures, le jour de la Pâque juive (Marc 15:33-37, note). Selon les calendriers modernes, ce jour correspond au vendredi 1er avril 33 de notre ère.

  • Où Jésus est-il mort ?

    Jésus a été exécuté à « l’endroit qu’on appelle Lieu du Crâne, qui est appelé Golgotha en hébreu » (Jean 19:17, 18). À l’époque, cet endroit était « en dehors de Jérusalem » (Hébreux 13:12, Parole de Vie). Il se situait probablement sur une colline, car la Bible rapporte que certains observaient l’exécution de Jésus « à distance » (Marc 15:40). Cependant, la localisation du Golgotha ne peut être déterminée avec certitude.

  • Comment Jésus est-il mort ?

    Même si beaucoup pensent que Jésus a été crucifié, c’est-à-dire exécuté sur une croix, la Bible rapporte : « Il a porté lui-même nos péchés dans son propre corps sur le poteau [ou : l’arbre] » (1 Pierre 2:24, note).Pour parler de l’instrument de supplice de Jésus, les rédacteurs bibliques ont utilisé les mots grecs stauros et xulon. De nombreux biblistes sont arrivés à la conclusion que ces mots désignent une poutre ou un poteau vertical constitué d’une seule pièce de bois.

  • Comment commémorer la mort de Jésus ?

    Le soir de la Pâque juive, Jésus a institué une cérémonie simple avec ses disciples et il leur a demandé : « Continuez à faire ceci en souvenir de moi » (1 Corinthiens 11:24). Quelques heures plus tard, Jésus a été mis à mort.

    Les rédacteurs bibliques ont comparé Jésus à l’agneau que l’on sacrifiait lors de la Pâque (1 Corinthiens 5:7). Tout comme la célébration de la Pâque rappelait aux Juifs qu’ils avaient été libérés de l’esclavage, le Mémorial de la mort de Jésus Christ rappelle aux chrétiens qu’ils ont été libérés du péché et de la mort. La Pâque, qui a lieu le 14 Nisan selon le calendrier lunaire, était une célébration annuelle. De la même façon, les premiers chrétiens observaient le Mémorial une fois par an.

    Chaque année, le jour correspondant au 14 Nisan, des millions de personnes commémorent la mort de Jésus partout dans le monde.

Pour en savoir plus

QUESTIONS BIBLIQUES

En quel sens le sacrifice de Jésus est-il « une rançon pour beaucoup » ?

Comment la rançon fournit-elle le prix de rachat du péché ?

QU’ENSEIGNE RÉELLEMENT LA BIBLE ?

La rançon, le plus beau don de Dieu

Qu’est-ce que la rançon ? Que devez-vous faire pour en bénéficier ?