Aller au contenu

À quoi correspond le péché originel ?

À quoi correspond le péché originel ?

Réponse de la Bible

Adam et Ève sont les premiers humains à avoir péché. Quand ils ont désobéi à Dieu en mangeant du ‘fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal’, ils ont commis ce que beaucoup appellent le péché originel * (Genèse 2:16, 17 ; 3:6 ; Romains 5:19). Si cet arbre leur était interdit, c’est parce qu’il représentait l’autorité de Dieu, ou son droit de décider de ce qui est bien et mal pour les humains. En mangeant du fruit de cet arbre, Adam et Ève ont choisi de décider par eux-​mêmes de ce qui est bien et mal. Ils ont ainsi rejeté l’autorité morale de Dieu.

 Quelle influence le « péché originel » a-​t-​il eue sur Adam et Ève ?

Parce qu’ils ont péché, Adam et Ève ont vieilli et ils sont morts. Ils ont perdu leur amitié avec Dieu ainsi que la possibilité de vivre pour toujours en parfaite santé (Genèse 3:19).

 Quelles sont les conséquences du « péché originel » sur nous ?

Adam et Ève ont transmis leur état de pécheurs à leurs descendants, de la même façon que des parents humains peuvent transmettre des anomalies génétiques (Romains 5:12). C’est pour cela que tous les humains naissent ‘pécheurs *’. Cela signifie que nous naissons imparfaits et que nous avons tendance à faire ce qui est mal (Psaume 51:5 ; Éphésiens 2:3).

Comme nous avons hérité de l’imperfection, nous tombons malades, nous vieillissons et nous mourons (Romains 6:23). Nous subissons aussi les conséquences de nos propres erreurs et de celles des autres (Ecclésiaste 8:9 ; Jacques 3:2).

 Pouvons-​nous être délivrés des conséquences du « péché originel » ?

Oui. La Bible dit que Jésus est mort « comme sacrifice de réconciliation pour nos péchés » (1 Jean 4:10). Son sacrifice peut nous libérer des effets du péché héréditaire et nous offrir ce qu’Adam et Ève ont perdu : la perspective de vivre pour toujours en parfaite santé * (Jean 3:16).

 Ce que certains pensent au sujet du « péché originel »

Idée reçue : À cause du péché originel, nous ne pourrons jamais avoir de bonnes relations avec Dieu.

Réalité : Dieu ne nous tient pas pour responsables de ce qu’ont fait Adam et Ève. Il comprend que nous sommes imparfaits et il ne nous demande pas plus que ce que nous sommes capables de faire (Psaume 103:14). Même si nous subissons les conséquences du péché héréditaire, nous avons la possibilité et l’honneur d’avoir une amitié étroite avec Dieu (Proverbes 3:32).

Idée reçue : Le baptême libère une personne du péché originel ; les nouveau-nés doivent donc être baptisés.

Réalité : Même si, pour être sauvé, il faut se faire baptiser, il n’y a que la foi dans le sacrifice de Jésus qui peut purifier quelqu’un du péché (1 Pierre 3:21 ; 1 Jean 1:7). Et comme la vraie foi est basée sur la connaissance, un nouveau-né ne peut pas avoir foi en Dieu. Dieu n’approuve donc pas le baptême des nouveau-nés. C’était une évidence pour les premiers chrétiens. Ils baptisaient non pas des nouveau-nés, mais des croyants, « hommes et femmes », qui avaient foi en la Parole de Dieu (Actes 2:41 ; 8:12).

Idée reçue : Dieu a maudit les femmes parce qu’Ève a été la première à manger du fruit interdit.

Réalité : Dieu n’a pas maudit les femmes ; il a maudit le « serpent originel, celui qu’on appelle Diable et Satan », qui a incité Ève à pécher (Révélation 12:9 ; Genèse 3:14). De plus, c’est Adam que Dieu a désigné comme premier responsable du péché, pas sa femme (Romains 5:12).

Pourquoi Dieu a-​t-​il dit qu’Adam dominerait sa femme (Genèse 3:16) ? En faisant cette déclaration, Dieu n’était pas en train d’approuver un tel comportement. Il ne faisait qu’annoncer les conséquences du péché. Dieu veut qu’un homme aime et honore sa femme et qu’il montre un profond respect pour les femmes en général (Éphésiens 5:25 ; 1 Pierre 3:7).

Idée reçue : Le péché originel correspond aux relations sexuelles.

Réalité : Le péché originel ne peut pas correspondre aux relations sexuelles pour les raisons suivantes :

  • Lorsque Dieu a ordonné à Adam de ne pas manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, ce dernier était encore seul, il n’avait pas de femme (Genèse 2:17, 18).

  • Dieu a demandé à Adam et Ève d’‘être féconds et de devenir nombreux’, c’est-à-dire d’avoir des enfants (Genèse 1:28). Il aurait été cruel de sa part de punir le premier couple humain pour avoir fait ce qu’il leur avait demandé.

  • Adam et Ève ont péché séparément : Ève en premier et, plus tard, son mari (Genèse 3:6).

  • La Bible approuve les relations sexuelles entre un mari et sa femme (Proverbes 5:18, 19 ; 1 Corinthiens 7:3).

^ § 3 L’expression « péché originel » n’apparaît pas dans la Bible. En fait, le tout premier péché qu’elle mentionne est le mensonge que Satan a dit à Ève (Genèse 3:4, 5 ; Jean 8:44).

^ § 11 Dans la Bible, le mot « péché » désigne non seulement une mauvaise action, mais aussi la condition d’humains imparfaits dont nous avons hérité.

^ § 14 Pour en savoir plus sur le sacrifice de Jésus et la façon dont nous pouvons en bénéficier, voir l’article « Jésus sauve : comment ? ».