Réponse de la Bible

Puisque tous les humains ont un nom, il est logique que Dieu en ait un lui aussi. Et puis, appeler un ami par son nom est indispensable à de bonnes relations d’amitié. Pourquoi l’amitié avec Dieu ferait-elle exception ?

Dieu a fait écrire dans la Bible : « Je suis Jéhovah, c’est là mon nom » (Isaïe 42:8, Crampon [1905]). C’est vrai qu’il porte également de nombreux titres, comme « Dieu Tout-Puissant », « Souverain Seigneur » et « Créateur ». Toutefois, il honore ses adorateurs en les invitant à l’appeler par son nom (Genèse 17:1 ; Actes 4:24 ; 1 Pierre 4:19).

Dans quantité de traductions de la Bible, le nom de Dieu figure en Exode 6:3 (ou dans une note sur ce verset) : « J’apparaissais à Abraham, à Isaac et à Jacob comme Dieu Tout-Puissant, mais en ce qui concerne mon nom de Jéhovah, je ne me suis pas fait connaître d’eux. »

En français, Jéhovah est une forme du nom divin utilisée depuis des siècles. Certains spécialistes préfèrent le rendre par Yahvé, mais Jéhovah est la forme traditionnelle. La première partie de la Bible a été écrite en hébreu, qui, contrairement au français, se lit de droite à gauche. Dans cette langue, le nom divin est composé de quatre consonnes : יהוה. Ces caractères, transcrits YHWH, forment le Tétragramme.