Réponse de la Bible

Les Nephilim étaient des géants de l’époque de Noé, des êtres surhumains et violents, fruit de l’union sexuelle entre des anges méchants et des femmes *.

Le récit biblique dit que « les fils du vrai Dieu remarquèrent les filles des hommes : ils virent qu’elles étaient belles » (Genèse 6:2). Ces « fils de Dieu » étaient en réalité des créatures spirituelles qui se sont rebellées contre Dieu en « abandonn[ant] leur demeure naturelle » dans les cieux, en se matérialisant en humains puis en « pren[ant] pour eux des femmes » (Jude 6 ; Genèse 6:2).

Les hybrides nés de ces unions contre nature n’étaient pas des enfants ordinaires (Genèse 6:4). Ces Nephilim étaient des géants brutaux, des tyrans qui remplissaient la terre de violence (Genèse 6:13). La Bible les décrit comme « les hommes forts d’autrefois, les hommes de renom » (Genèse 6:4). Ils laissaient derrière eux un sillage de violence et de peur (Genèse 6:5 ; Nombres 13:33 *).

Ce que certains pensent au sujet des Nephilim

Idée reçue : Il existe toujours des Nephilim sur terre.

Réalité : Jéhovah a provoqué un Déluge planétaire qui a détruit le monde violent d’alors. Les Nephilim ont disparu en même temps que tous les autres méchants. Seuls Noé et sa famille sont restés en vie, parce qu’ils avaient l’approbation de Jéhovah (Genèse 6:9 ; 7:12, 13, 23 ; 2 Pierre 2:5).

Idée reçue : Les Nephilim ont été engendrés par des humains.

Réalité : Leurs pères sont appelés « fils du vrai Dieu » (Genèse 6:2). Or la Bible utilise cette même expression pour désigner des anges (Job 1:6 ; 2:1 ; 38:7). Les anges avaient le pouvoir de se matérialiser (Genèse 19:1-5 ; Josué 5:13-15). L’apôtre Pierre a parlé des « esprits en prison, qui, autrefois, avaient désobéi, quand la patience de Dieu attendait aux jours de Noé » (1 Pierre 3:19, 20). À propos du même évènement, le rédacteur biblique Jude explique que des anges « n’ont pas gardé leur position originelle, mais ont abandonné leur demeure naturelle » (Jude 6).

Idée reçue : Les Nephilim sont des anges déchus.

Réalité : Le contexte de Genèse 6:4 indique que les Nephilim étaient, non pas des anges, mais des descendants hybrides nés de l’union sexuelle entre des anges matérialisés et des femmes. Après que les anges se sont mis « à prendre pour eux des femmes », Jéhovah a décrété que 120 ans plus tard, il agirait à l’encontre du monde impie de l’époque (Genèse 6:1-3). Le récit ajoute qu’« en ces jours-là », les anges matérialisés ont continué « d’avoir des rapports avec les filles des hommes », et qu’ils ont eu des fils, « les hommes forts d’autrefois », ou Nephilim (Genèse 6:4).

^ § 3 Le mot hébreu transcrit par « Nephilim » signifierait « les Tombeurs ». Selon un ouvrage spécialisé, il évoque ceux « qui s’abattent sur les humains avec violence, les pillent et les font tomber » (Wilson’s Old Testament Word Studies).

^ § 5 D’après Nombres 13:33, les espions israélites ont vu des hommes dont la taille leur a rappelé le récit des Nephilim qui étaient pourtant morts depuis des siècles (Genèse 7:21-23).