Réponse de la Bible

Le Diable est une personne réelle. Il est « le chef du monde ». C’est un esprit qui est devenu méchant et qui s’est rebellé contre Dieu (Jean 14:30 ; Éphésiens 6:11, 12). La Bible appelle le Diable de différentes façons, ce qui nous révèle sa personnalité. Par exemple :

Il n’est pas le principe du mal

Pour certains, Satan le Diable est le principe du mal présent en chacun de nous. Mais dans la Bible, on trouve une conversation entre Dieu et Satan. Dieu étant parfait, il ne peut pas avoir parlé avec quelque chose de méchant en lui-même (Deutéronome 32:4 ; Job 2:1-6). De plus, Satan a tenté Jésus. Or « il n’y a pas de péché » en Jésus (Matthieu 4:8-10 ; 1 Jean 3:5). La Bible montre donc que le Diable est une personne réelle et qu’il n’est pas la personnification du mal.

Beaucoup ne croient pas que le Diable soit une personne réelle. Devrait-on s’en étonner ? Pas du tout, car la Bible dit que Satan trompe les humains pour atteindre ses objectifs (2 Thessaloniciens 2:9, 10). L’une de ses ruses les plus habiles est d’« aveugle[r] » de nombreuses personnes en leur faisant croire qu’il n’existe pas (2 Corinthiens 4:4).

Ce que certains pensent au sujet du Diable

Idée reçue : Lucifer est un autre nom du Diable.

Réalité : Dans certaines bibles, le terme « Lucifer » apparaît en Isaïe 14:12. Le mot hébreu correspondant signifie « brillant ». Le contexte indique que ce mot s’applique aux rois de Babylone qui se sont succédé et que Dieu allait humilier parce qu’ils étaient arrogants (Isaïe 14:4, 13-20). Le mot « brillant » est employé avec ironie pour désigner la dynastie babylonienne après sa chute.

Idée reçue : Satan agit pour Dieu en tant que « procureur ».

Réalité : Le Diable est l’ennemi de Dieu, pas son serviteur. Satan le Diable s’oppose à ceux qui servent Dieu et porte de fausses accusations contre eux (1 Pierre 5:8 ; Révélation 12:10).