Réponse de la Bible

Quand Dieu a créé les humains, il a prévu que les relations sexuelles soient exclusivement réservées au cadre du mariage entre un homme et une femme (Genèse 1:27, 28 ; Lévitique 18:22 ; Proverbes 5:18, 19). En dehors des relations entre un mari et sa femme, la Bible condamne toute activité sexuelle, qu’elle soit de nature homosexuelle ou hétérosexuelle (1 Corinthiens 6:18). Par activité sexuelle, il faut comprendre toute forme de rapports sexuels, y compris les caresses des organes génitaux d’une autre personne, les relations buccogénitales et la sodomie.

La Bible désapprouve les actes homosexuels. Cependant, elle est contre l’homophobie, c’est-à-dire la haine des homosexuels. Les chrétiens doivent « respecte[r] tout le monde » (1 Pierre 2:17, Bible des peuples).

Est-ce qu’on peut naître homosexuel ?

La Bible n’aborde pas directement la question de l’origine biologique des désirs homosexuels. Toutefois, elle indique que nous naissons tous avec la tendance à faire le contraire de ce que Dieu demande (Romains 7:21-25). Même si la Bible n’explique pas d’où viennent les désirs homosexuels, elle interdit les actes homosexuels.

Comment plaire à Dieu quand on a des pulsions homosexuelles ?

La Bible déclare : « Ne soyez pas dominés par votre corps. Tuez tout désir pour les relations sexuelles mauvaises » (Colossiens 3:5, Contemporary English Version). Pour « tuer » les mauvais désirs, qui mènent à des actes mauvais, vous devez maîtriser vos pensées. En nourrissant régulièrement votre esprit de pensées pures, vous arriverez plus facilement à chasser vos mauvais désirs (Philippiens 4:8 ; Jacques 1:14, 15). Au début, il vous faudra peut-être beaucoup lutter, mais les choses deviendront probablement plus faciles avec le temps. Dieu promet de vous aider à vous « renouveler dans votre cœur et votre esprit » (Éphésiens 4:22-24, Bible en français courant).

Des millions de personnes mènent le même genre de combat pour maîtriser leurs désirs hétérosexuels, car elles veulent suivre les normes de la Bible. Par exemple, les personnes célibataires qui ont peu de chances de se marier ou celles dont le conjoint ne peut pas avoir de relations sexuelles décident de maîtriser leurs pulsions, quelles que soient les tentations qui se présentent. Cela ne les empêche pas d’être heureuses. Ceux qui ont des pulsions homosexuelles mais qui veulent réellement plaire à Dieu peuvent également mener une vie heureuse (Deutéronome 30:19).