Réponse de la Bible

Beaucoup de personnes qui ont frôlé la mort disent qu’elles se souviennent être sorties de leur corps, ou bien avoir vu une lumière éclatante ou un endroit d’une beauté sublime. « Certains considèrent que cette expérience leur a donné le privilège d’entrevoir un autre plan d’existence * », lit-on dans le livre Souvenirs de la mort : une investigation médicale. La Bible ne mentionne pas d’expériences de mort imminente. Toutefois, on y trouve une vérité fondamentale indiquant qu’il ne s’agit pas de visions de l’au-delà.

Les morts sont inconscients.

La Bible dit que les morts « ne savent rien » (Ecclésiaste 9:5). À la mort, nous passons, non pas dans une autre sphère d’existence ou de pensée, mais à un état de non-existence. L’idée selon laquelle nous avons une âme immortelle qui continue à vivre après la mort de notre corps n’est pas fondée sur la Bible (Ézékiel 18:4). C’est pourquoi une expérience de mort imminente ne peut pas être une vision des cieux, de l’enfer ou de l’au-delà.

Qu’a dit Lazare sur l’au-delà ?

La Bible parle d’un homme, Lazare, qui a eu une « expérience de mort réelle » : il est réellement mort et a été ressuscité par Jésus quatre jours plus tard (Jean 11:38-44). Si Lazare avait connu une forme ou une autre de vie après la mort, Jésus aurait été cruel de le ramener à la vie sur terre. Toutefois, la Bible ne rapporte aucun commentaire de Lazare sur l’au-delà. S’il avait eu une expérience de vie dans l’au-delà, il en aurait sûrement parlé ! Il est intéressant de noter que Jésus a comparé la mort de Lazare à un sommeil, montrant par là que, quand Lazare était mort, il n’était conscient de rien du tout (Jean 11:11-14).

^ § 3 M. Sabom, trad. C. Vlérick, Paris, Robert Laffont, 1983, p. 12.