Aller au contenu

Dieu s’est-​il servi de l’évolution pour créer les différentes formes de vie ?

Réponse de la Bible

Non. La Bible dit clairement que Dieu a créé les humains ainsi que différentes « espèces » d’animaux et de plantes * (Genèse 1:12, 21, 25, 27 ; Révélation 4:11). Elle dit que toute la famille humaine descend d’Adam et Ève, nos premiers parents (Genèse 3:20 ; 4:1). Le récit biblique ne soutient pas la théorie selon laquelle Dieu s’est servi de l’évolution pour faire venir à l’existence les différentes espèces, théorie qu’on appelle parfois l’évolution théiste. Cela dit, rien dans la Bible ne contredit le fait qu’il peut y avoir des variations au sein de chaque espèce *, comme l’observent les scientifiques.

 Dieu s’est-​il servi de l’évolution ?

L’expression « évolution théiste » recouvre des idées très diverses. D’après l’Encyclopædia Britannica, cette expression suppose que « la sélection naturelle est l’un des mécanismes au moyen desquels Dieu contrôle la nature ».

La théorie théiste peut aussi englober les idées suivantes :

  • Tous les organismes vivants descendent d’ancêtres communs qui ont existé il y a très longtemps.

  • Une forme de vie peut évoluer en une autre forme de vie complètement différente. On appelle parfois ce concept la macroévolution.

  • D’une certaine façon, c’est Dieu qui, au bout du compte, régule ce processus.

 L’évolution est-​elle compatible avec la Bible ?

L’évolution théiste implique que le récit biblique de la création, en Genèse, n’est pas complètement exact. Pourtant, Jésus a parlé du récit de la Genèse comme d’un fait historique (Genèse 1:26, 27 ; 2:18-24 ; Matthieu 19:4-6). La Bible dit qu’avant de venir sur terre, Jésus vivait au ciel avec Dieu et qu’il l’a aidé à faire venir « toutes choses » à l’existence (Jean 1:3). Par conséquent, l’idée que Dieu s’est servi de l’évolution pour faire venir à l’existence différentes formes de vie est incompatible avec les enseignements de la Bible.

 Que penser de la capacité des plantes et des animaux à s’adapter ?

La Bible ne précise pas quel degré de variation on peut observer chez une espèce. Mais elle ne contredit pas pour autant le fait que ces variations puissent se produire à mesure que différentes espèces d’animaux et de plantes créées par Dieu se reproduisent ou s’adaptent à de nouveaux environnements. Bien que certains voient dans ces variations une forme d’évolution, aucune nouvelle forme de vie n’est en fait produite.

^ § 3 Dans la langue originale, le mot traduit par « espèces » dans ces versets a un sens plus large que celui que lui donnent les scientifiques. Souvent, quand les scientifiques parlent de l’évolution d’une nouvelle espèce, ils évoquent en fait simplement des variations qui se produisent chez une espèce au sens où le récit de la Genèse emploie ce terme.

^ § 3 On parle parfois de ce concept comme de la microévolution.