Réponse de la Bible

Évidemment ! Jésus a laissé entendre que ses disciples pouvaient rechercher des traitements médicaux lorsqu’il a dit : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais ceux qui vont mal » (Matthieu 9:12). La Bible n’est pas un livre de médecine. Mais elle donne des principes directeurs à ceux qui veulent plaire à Dieu.

Posez-vous ces questions...

1. Ai-je une idée claire du traitement qu’on me propose ? La Bible conseille de rechercher des informations sérieuses plutôt que de « croi[re] tout ce qu’on dit » (Proverbes 14:15, Jérusalem).

2. Devrais-je demander un deuxième ou un troisième avis médical ? Il peut être utile de consulter « beaucoup de conseillers », surtout si vous avez un grave problème de santé (Proverbes 15:22, Parole de Vie).

3. Le traitement en question m’amènera-t-il à désobéir au commandement biblique de « s’abstenir [...] du sang » ? (Actes 15:20).

4. Le spiritisme joue-t-il un rôle dans le diagnostic ou dans le traitement ? La Bible condamne la « pratique du spiritisme » (Galates 5:19-21). Réfléchissez aux questions suivantes :

  • La personne qui donne les soins recourt-elle au spiritisme ?

  • Certains pensent que les maladies sont causées par des dieux qu’on a offensés ou des ennemis qui pratiquent la sorcellerie. Le traitement a-t-il un lien avec cette croyance ?

  • La préparation ou la prise du remède s’accompagnent-elles de sacrifices, de formules magiques ou de rituels spirites ? Font-elles intervenir des objets liés au spiritisme ?

5. Ma santé devient-elle une obsession ? « Que votre nature raisonnable soit connue de tous les hommes », recommande la Bible (Philippiens 4:5). Si vous êtes raisonnable, vous serez en mesure de vous concentrer sur « les choses les plus importantes », comme les activités religieuses (Philippiens 1:10 ; Matthieu 5:3).