Aller au contenu

Que dit la Bible à propos des pandémies ?

La réponse de la Bible

La Bible avait prédit que, pendant les derniers jours, il y aurait des épidémies, c’est-à-dire des maladies qui se propagent vite, comme les pandémies (Luc 21:11). Ces pandémies ne sont pas des punitions venant de Dieu. En fait, Dieu va bientôt utiliser son royaume pour mettre fin à tous les problèmes de santé, y compris les pandémies.

 La Bible avait-​elle prédit qu’il y aurait des pandémies ?

La Bible ne prédit pas des pandémies ou des maladies spécifiques, comme le Covid-19, le sida ou la grippe espagnole. Mais elle avait bien annoncé qu’il y aurait des « épidémies » et des « fléaux mortels » (Luc 21:11 ; Révélation 6:8, note). Ces phénomènes font partie du signe des « derniers jours », aussi appelés « la période finale du monde » (2 Timothée 3:1 ; Matthieu 24:3).

 Dieu a-​t-​il déjà puni des gens en les frappant de maladies ?

La Bible parle de quelques cas où Dieu a puni des gens avec des maladies. Par exemple, il a frappé certaines personnes de lèpre (Nombres 12:1-16 ; 2 Rois 5:20-27 ; 2 Chroniques 26:16-21). Mais c’étaient des cas isolés. Ce n’étaient pas des pandémies aveugles qui touchaient des innocents. Ces punitions visaient des individus qui s’étaient ouvertement rebellés contre Dieu.

 À notre époque, les pandémies sont-​elles des punitions de Dieu ?

Non. Certains affirment que Dieu utilise les pandémies et d’autres maladies pour punir les gens. Mais ce n’est pas ce que dit la Bible.

D’une part, des adorateurs de Dieu du passé et de notre époque ont été touchés par la maladie. Par exemple, Timothée, un serviteur fidèle de Dieu, a souffert de « fréquents ennuis de santé » (1 Timothée 5:23). Mais la Bible ne dit pas que c’était un signe qu’il avait la désapprobation de Dieu. Aujourd’hui aussi, des serviteurs fidèles de Dieu tombent malades. Bien souvent, c’est parce que ces personnes se trouvaient au mauvais endroit, au mauvais moment (Ecclésiaste 9:11).

D’autre part, la Bible enseigne que ce n’est pas encore le moment que Dieu a choisi pour punir les méchants. Au contraire, nous vivons « un jour de salut », c’est-à-dire une époque où Dieu invite tous les humains à devenir ses amis pour être sauvés (2 Corinthiens 6:2). Il le fait notamment par l’intermédiaire d’une œuvre mondiale de prédication, qui transmet un message positif : la « bonne nouvelle du Royaume » (Matthieu 24:14).

 Est-​ce qu’un jour il n’y aura plus de pandémies ?

Oui. La Bible annonce que bientôt plus personne ne sera malade. Quand son royaume gouvernera la terre, Dieu guérira toutes les maladies (Isaïe 33:24 ; 35:5, 6). Il fera disparaître les souffrances, les douleurs et la mort (Révélation 21:4). Et il ramènera les morts à la vie pour qu’ils puissent vivre en bonne santé sur terre dans des conditions parfaites (Psaume 37:29 ; Actes 24:15).

 Des versets de la Bible qui parlent des maladies

Matthieu 4:23 : « [Jésus] se mit à parcourir toute la Galilée : il enseignait dans les synagogues, il prêchait la bonne nouvelle du Royaume et il guérissait toutes sortes de maladies et de handicaps. »

Explication : Les miracles de Jésus ont montré sur une petite échelle ce que fera bientôt le royaume de Dieu pour toute l’humanité.

Luc 21:11 : « Il y aura [...] des épidémies. »

Explication : Les maladies répandues font partie du signe des derniers jours.

Révélation 6:8 : « Regardez ! un cheval pâle, et son cavalier s’appelait la Mort. Et la Tombe le suivait de près. Et on leur a donné pouvoir [...] pour tuer [...] par des épidémies. »

Explication : La prophétie des quatre cavaliers de l’Apocalypse indiquait qu’il y aurait des pandémies à notre époque.