Réponse de la Bible

Personne ne sait exactement à quoi ressemblait Jésus. La Bible ne fait de lui aucune description physique, montrant ainsi que l’apparence de Jésus n’a pas d’importance. Cependant, la Bible nous donne tout de même une idée de son apparence générale.

  • Ses traits : Jésus était Juif et avait vraisemblablement hérité de sa mère des traits propres aux Sémites (Hébreux 7:14). Son visage ne présentait sans doute aucune particularité. Un jour, il a pu faire le voyage de la Galilée à Jérusalem en secret, sans que personne ne le reconnaisse (Jean 7:10, 11). Apparemment, Jésus n’était pas quelqu’un qu’on remarquait particulièrement, même quand il était avec ses disciples les plus proches. D’ailleurs, Judas a dû montrer qui était Jésus à la foule armée qui l’a arrêté (Matthieu 26:47-49).

  • La longueur de ses cheveux : Il est peu probable que Jésus ait eu de longs cheveux, car la Bible déclare que « si un homme porte les cheveux longs, c’est un déshonneur pour lui » (1 Corinthiens 11:14).

  • Sa barbe : Jésus portait une barbe. Il respectait la loi juive, qui interdisait aux hommes de « détruire l’extrémité de [leur] barbe » (Lévitique 19:27 ; Galates 4:4). De plus, il est question de la barbe de Jésus dans une prophétie biblique qui annonçait ses souffrances (Isaïe 50:6).

  • Son corps : Tout indique que Jésus était physiquement robuste. Durant son ministère, il a parcouru de nombreux kilomètres (Matthieu 9:35). Il a purifié le temple à deux reprises en renversant les tables des changeurs et en chassant du bétail à l’aide d’un fouet (Luc 19:45, 46 ; Jean 2:14, 15). Une encyclopédie déclare : « Le récit évangélique tout entier indique que [Jésus était] physiquement fort et en bonne santé » (Cyclopedia de McClintock et Strong, volume IV, page 884).

  • Les expressions de son visage : Jésus étant un homme chaleureux et compatissant, cela devait sans aucun doute se refléter sur son visage (Matthieu 11:28, 29). Des gens de toutes sortes cherchaient auprès de lui aide et réconfort (Luc 5:12, 13 ; 7:37, 38). Même les enfants se sentaient à l’aise avec lui (Matthieu 19:13-15 ; Marc 9:35-37).

Idées reçues sur l’apparence de Jésus

Idée reçue : Certains affirment que Jésus devait être d’origine africaine, car le livre de la Révélation compare ses cheveux à du coton et ses pieds à « du bronze poli » (Révélation 1:14, 15, Bible en français courant).

Réalité : Le livre de la Révélation est présenté « en signes » (Révélation 1:1). La description des cheveux et des pieds de Jésus est faite dans un langage symbolique pour dépeindre les qualités de Jésus après sa résurrection, et non son apparence physique quand il était sur terre. En disant que « sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige », Révélation 1:14 utilise la couleur, et non la texture, comme élément de comparaison. Cela représente la sagesse, qu’il a acquise avec l’âge (Révélation 3:14). Ce verset ne compare pas la texture des cheveux de Jésus à celle du coton, pas plus qu’il ne la compare à celle de la neige.

Les pieds de Jésus « étaient semblables à du cuivre fin quand il est incandescent dans un four » (Révélation 1:15). Et son visage « était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa puissance » (Révélation 1:16). Comme aucun groupe racial ne possède une couleur de peau correspondant à cette description, cette vision est nécessairement symbolique. Elle décrit Jésus ressuscité comme celui « qui habite une lumière inaccessible » (1 Timothée 6:16).

Idée reçue : Jésus était faible et fragile.

Réalité : Jésus était un homme à l’attitude virile. Par exemple, il s’est courageusement fait connaître à la foule armée qui était venue pour l’arrêter (Jean 18:4-8). Jésus devait également être fort physiquement, car il avait travaillé comme charpentier avec des outils manuels (Marc 6:3).

Pourquoi, dans ce cas, Jésus a-t-il eu besoin d’aide pour porter son poteau de supplice ? Et pourquoi est-il mort avant les autres personnes exécutées en même temps que lui ? (Luc 23:26 ; Jean 19:31-33). Juste avant son exécution, Jésus était physiquement très affaibli. Il était resté éveillé toute la nuit, notamment parce qu’il avait été pris d’une angoisse extrême (Luc 22:42-44). Au cours de la nuit, les Juifs l’avaient maltraité, et le matin, les Romains l’avaient torturé (Matthieu 26:67, 68 ; Jean 19:1-3). Tout cela a certainement précipité sa mort.

Idée reçue : Jésus était quelqu’un de morose, de mélancolique.

Réalité : Jésus reflétait à la perfection les qualités de son père céleste, Jéhovah, que la Bible qualifie de « Dieu heureux » (1 Timothée 1:11 ; Jean 14:9). D’ailleurs, Jésus a enseigné aux autres comment être heureux (Matthieu 5:3-9 ; Luc 11:28). Ces éléments indiquent que le visage de Jésus exprimait souvent le bonheur.