Aller au contenu

DE L’AIDE POUR LES FAMILLES | LA VIE DE COUPLE

Comment laisser les outils numériques à leur place

Comment laisser les outils numériques à leur place

L’emploi des appareils mobiles peut être soit profitable soit nuisible à la relation de couple. Quelle est son incidence sur votre vie de couple à vous ?

 Ce qu’il faut savoir

  • Un bon usage des appareils mobiles peut être bénéfique à la relation de couple. Par exemple, durant les périodes de la journée où ils ne sont pas ensemble, certains conjoints s’en servent pour communiquer.

    « Un simple texto, juste pour dire ‘je t’aime’ ou ‘je pense à toi’, ça compte plus qu’on ne le pense » (Jonathan).

  • Un mauvais usage des appareils mobiles peut fragiliser la relation de couple. Par exemple, certains sont constamment sur leur appareil mobile, ce qui réduit le temps et l’attention qu’ils peuvent accorder à leur conjoint.

    « Je suis sûre que, parfois, si je n’avais pas été sur mon smartphone, mon mari aurait été plus enclin à me parler » (Julissa).

  • Certains prétendent qu’ils peuvent très bien avoir une vraie discussion avec leur conjoint tout en étant sur leur appareil mobile. La sociologue Sherry Turkle appelle cela « le mythe du multitâchisme * ». Manifestement, le prétendu talent à être multitâche n’est pas précisément une vertu. En réalité, dit-​elle, « à chaque fois que nous ajoutons une tâche à d’autres tâches en cours, notre efficacité se réduit. »

    « C’est bon pour le couple d’avoir une conversation avec son mari, mais pas lorsqu’il fait autre chose en même temps. Quand mon mari fait plusieurs choses à la fois, c’est comme s’il faisait comprendre qu’il serait tout aussi content d’être seul avec son smartphone » (Sarah).

Ce qu’il faut retenir : L’usage que vous faites des technologies numériques peut soit renforcer soit détériorer votre relation de couple.

 Ce que vous pouvez faire

Fixez-​vous des priorités. La Bible nous conseille de « discerner quelles sont les choses les plus importantes » (Philippiens 1:10). Demandez-​vous : « Le temps et l’attention que mon conjoint et moi accordons à nos appareils électroniques nous volent-​ils le temps et l’attention que nous devrions nous accorder l’un à l’autre ? »

« Que c’est triste de voir un homme et une femme sur leur smartphone alors qu’ils dînent au restaurant. Deux individus ensemble, mais chacun le nez dans son appareil électronique ! Il ne faut pas devenir esclave des outils numériques et oublier le plus important : notre relation de couple » (Matthew).

Fixez-​vous des limites. La Bible dit : « Prenez [...] bien garde à ne pas vous conduire comme des gens dépourvus de sagesse, mais comme des sages ; faites le meilleur usage possible de votre temps » (Éphésiens 5:15, 16). Demandez-​vous : « Puis-​je me réserver un moment précis pour lire mes messages non urgents et y répondre, plutôt que de les traiter impulsivement à mesure qu’ils arrivent ? »

« Je trouve pratique de mettre mon téléphone en mode silencieux et de répondre aux messages plus tard, à un moment qui s’y prête davantage. C’est rare qu’un appel ou un e-mail soit urgent au point de réclamer une réponse immédiate » (Jonathan).

Si possible, laissez le travail... au travail. La Bible dit : « Il y a un temps fixé pour tout » (Ecclésiaste 3:1). Posez-​vous ces questions : « Mon travail me suit-​il chez moi et s’incruste-​t-​il dans ma vie privée par l’intermédiaire de mon smartphone ? Si c’est le cas, quelles conséquences cela a-​t-​il sur ma relation de couple ? Qu’en dirait mon conjoint ? »

« Les appareils mobiles offrent la possibilité d’être au travail en permanence. J’ai dû faire un effort particulier pour arrêter, quand je suis avec ma femme, de regarder à tout bout de champ mon smartphone et de traiter des questions de travail » (Matthew).

Parlez avec votre conjoint de votre usage des appareils mobiles. La Bible dit : « Que chacun continue à chercher, non pas son avantage personnel, mais celui de l’autre » (1 Corinthiens 10:24). Parlez avec votre conjoint de l’usage que chacun de vous fait des appareils mobiles et, si nécessaire, des changements à opérer. Comme point de départ, vous pouvez vous servir du guide de discussion proposé dans cet article.

« Mon mari et moi, on est très francs l’un envers l’autre, et si l’un pense que l’autre passe trop de temps sur son smartphone ou sur sa tablette, il en parle. On est tous les deux conscients que ça peut être un problème, alors chacun prend le point de vue de l’autre au sérieux » (Danielle).

Ce qu’il faut retenir : L’outil numérique doit être votre serviteur, pas votre maître.

^ § 13 Reclaiming Conversation—The Power of Talk in a Digital Age, Penguin Press, 2015.