Votre enfant vous dit qu’il se fait harceler à l’école. Que pouvez-​vous faire ? Exiger que l’établissement punisse le coupable ? Apprendre à votre enfant à se défendre ? Avant de décider, examinez les éléments suivants.

 Que faut-​il savoir sur le harcèlement ?

Qu’est-​ce que le harcèlement ? Harceler quelqu’un, c’est lui faire subir des attaques physiques ou psychologiques incessantes et avec l’intention de nuire. Toute insulte ou tout comportement agressif n’est donc pas forcément du harcèlement.

Pourquoi cette précision est importante : Certaines personnes utilisent le terme « harcèlement » pour qualifier n’importe quels comportements pénibles, même les moins graves. Mais en intervenant au moindre incident, vous pourriez sans le vouloir laisser penser à votre enfant qu’il n’est pas capable de résoudre les conflits, aptitude dont il aura besoin tout au long de sa vie.

Principe biblique : « Ne te vexe pas pour un rien » (Ecclésiaste 7:9).

Conclusion : Même si certaines situations peuvent nécessiter votre intervention, d’autres peuvent donner l’occasion à votre enfant d’apprendre à surmonter les difficultés et à résoudre les conflits (Colossiens 3:13).

Mais que faire si votre enfant vous dit qu’il se fait bel et bien harceler ?

 Comment aider mon enfant ?

  • Écoutez patiemment votre enfant. Essayez de chercher à savoir 1) ce qui se passe exactement et 2) pourquoi il est pris pour cible. Ne tirez pas de conclusions avant d’avoir tous les faits. Demandez-​vous : « Pourrait-​il y avoir des éléments qui me manquent ? » Pour avoir une vision complète de la situation, vous devrez peut-être discuter avec le professeur de votre enfant ou avec les parents de l’autre enfant impliqué.

    Principe biblique : « Quand quelqu’un se prononce sur une affaire avant d’entendre les faits, c’est stupide et humiliant » (Proverbes 18:13).

  • Si votre enfant est effectivement harcelé, aidez-​le à comprendre que la façon dont il réagit peut soit améliorer les choses, soit les aggraver. Par exemple, la Bible dit : « Une réponse douce fait retomber la fureur, mais une parole dure provoque la colère » (Proverbes 15:1). S’il se venge, cela peut se retourner contre lui, et il risque de se faire encore plus harceler.

    Principe biblique : « Ne rendez pas le mal pour le mal, ou l’insulte pour l’insulte » (1 Pierre 3:9).

  • Expliquez à votre enfant que refuser de se venger n’est pas un signe de faiblesse. Au contraire, cela montre qu’il est fort, car il refuse de se laisser manipuler par quelqu’un d’autre. C’est une façon de vaincre son harceleur sans en devenir un soi-​même.

    C’est particulièrement important que votre enfant garde cela à l’esprit s’il est victime de cyber-harcèlement. Le fait de se laisser entraîner dans un échange d’insultes en ligne ne fera que donner la possibilité au harceleur de continuer, et votre enfant risquera à son tour d’être accusé de harcèlement ! Pour ces raisons, parfois le mieux à faire, c’est de ne rien faire : cette méthode offre plus de chances de décourager le harceleur et de rendre votre enfant maître de la situation.

    Principe biblique : « Là où il n’y a pas de bois, le feu s’éteint » (Proverbes 26:20).

  • Dans certains cas, votre enfant peut éviter les personnes susceptibles de le harceler et les endroits à risques. Par exemple, s’il sait qu’il a de fortes chances de rencontrer ce genre de personnes à un certain endroit, il peut choisir de prendre un autre chemin pour s’éviter des ennuis.

    Principe biblique : « L’homme prudent voit le danger et se cache, mais l’homme naïf continue d’avancer et en subit les conséquences » (Proverbes 22:3).

Vous devrez peut-être discuter avec le professeur de votre enfant ou avec les parents de l’autre enfant impliqué.

ESSAYEZ CECI : Aidez votre enfant à réfléchir aux avantages et aux inconvénients des différentes solutions qu’il a. Par exemple :

  • Que se passera-​t-​il s’il se contente d’ignorer le harceleur ?

  • Ou bien s’il lui demande avec assurance d’arrêter ?

  • Ou encore s’il en parle à un membre du personnel éducatif ?

  • Peut-​il « désarmer » le harceleur en faisant preuve de gentillesse ou d’humour ?

Quelle que soit la forme du harcèlement, chaque situation est différente. Alors aidez votre enfant à trouver une solution qui fonctionne. Montrez-​lui que vous le soutenez dans cette épreuve.

Principe biblique : « Un véritable ami témoigne son amour en tout temps, et c’est un frère qui est né pour les moments de détresse » (Proverbes 17:17).