Aller au contenu

DE L’AIDE POUR LES FAMILLES | L’ÉDUCATION DES ENFANTS

Quand votre adolescent trahit votre confiance

Quand votre adolescent trahit votre confiance

Certains adolescents rentrent à la maison plus tard que l’heure fixée par leurs parents. D’autres mentent à leurs parents ou sortent de la maison en cachette pour aller rejoindre des copains. Que pouvez-​vous faire si votre adolescent trahit votre confiance ?

 Mon adolescent est-​il rebelle ?

Pas forcément. La Bible dit : « La bêtise s’attache au cœur d’un jeune », et les adolescents donnent bien souvent la preuve que ces paroles sont exactes (Proverbes 22:15, note). « Les adolescents prennent parfois des décisions qui sont à la fois hâtives et bêtes * », écrit le professeur Laurence Steinberg. « Attendez-​vous à quelques erreurs », dit-​il également.

 Et si mon adolescent a trahi ma confiance ?

N’en déduisez pas que votre adolescent n’a qu’une idée en tête : défier votre autorité. Des études révèlent que les adolescents attachent vraiment de l’importance à ce que leurs parents pensent d’eux, même s’ils donnent l’impression que ce n’est pas le cas. Bien qu’il ne le montre peut-être pas, votre adolescent est probablement déçu de lui-​même et peiné à l’idée de vous avoir déçu.

Une fois qu’un os cassé s’est ressoudé, il peut retrouver toute sa solidité. Ce principe est valable pour une confiance qui a été brisée.

 À qui la faute ?

  • Est-​ce à cause de son environnement ? La Bible dit : « Les mauvaises fréquentations font perdre les bonnes habitudes » (1 Corinthiens 15:33). Et c’est vrai, les adolescents sont très influençables par leurs amis. Les médias sociaux et la publicité exercent également une forte influence sur eux. À cela s’ajoute le fait que les adolescents manquent d’expérience dans la vie. Alors on peut comprendre pourquoi, parfois, ils prennent de mauvaises décisions. Bien sûr, s’ils veulent devenir des adultes responsables, ils doivent apprendre à assumer leurs décisions.

  • Qu’est-​ce que j’ai mal fait ? Vous vous demandez peut-être si vous avez été trop strict et si c’est ce qui a incité votre adolescent à mal se conduire. Ou alors vous vous demandez si vous n’avez pas été trop laxiste et si vous n’avez pas donné à votre adolescent trop de liberté. Plutôt que de vous focaliser sur le rôle que vous avez peut-être joué dans ce problème, réfléchissez au rôle que vous pouvez à présent jouer pour le régler.

 Comment puis-​je aider mon adolescent à regagner ma confiance ?

  • Maîtrisez votre réaction. Votre adolescent s’attend probablement à ce que vous vous mettiez en colère. Alors, si vous réagissiez autrement ? Discutez calmement avec votre adolescent de ce qui l’a amené à agir ainsi. La curiosité ? L’ennui ? La solitude ? L’envie de se faire des amis à n’importe quel prix ? Aucune de ces raisons n’excuse ce qu’il a fait, mais cette discussion peut vous aider, vous et votre adolescent, à mieux comprendre ce qui a motivé son comportement.

    Principe biblique : ‘Soyez toujours prêt à écouter, lent à parler et lent à vous mettre en colère’ (Jacques 1:19).

  • Faites raisonner votre ado sur ce qui s’est passé. Demandez-​lui par exemple : Quelles leçons as-​tu tirées de ce qui s’est passé ? Qu’est-​ce que tu feras de différent la prochaine fois que tu te trouves dans cette situation ? Des questions de ce genre peuvent vous aider à former la faculté de raisonnement de votre adolescent.

    Principe biblique : « Reprends, réprimande, exhorte, avec une patience inlassable et avec art d’enseigner » (2 Timothée 4:2).

  • Prenez des sanctions. Une sanction sera plus efficace si elle a un rapport avec la faute commise. Par exemple, si votre adolescent a trahi votre confiance en allant s’amuser avec des copains plutôt que d’assister à un cours, vous pouvez le priver de la compagnie de ses copains pendant une période raisonnable.

    Principe biblique : « Ce que quelqu’un sème, c’est aussi ce qu’il récoltera » (Galates 6:7).

  • Faites tout pour que votre ado regagne votre confiance. Bien sûr, cela ne va pas se produire du jour au lendemain. Malgré tout, votre adolescent doit bien comprendre que quand on a perdu la confiance de quelqu’un, avec le temps, on peut la retrouver. Faites en sorte qu’il voie, pour ainsi dire, le bout du tunnel. Si votre adolescent a l’impression qu’il ne regagnera jamais votre confiance, il risque de laisser tomber.

    Principe biblique : « N’exaspérez pas vos enfants, pour qu’ils ne se découragent pas » (Colossiens 3:21).

^ § 10 You and Your Adolescent, Simon & Schuster, 2011.