Fréquenter quelqu’un, ça veut dire quoi exactement ?

  • Tu sors régulièrement avec une personne de l’autre sexe. Vous vous fréquentez ou pas ?

  • Une personne de l’autre sexe te plaît. Et toi, tu lui plais aussi. Tu lui envoies des SMS ou tu lui téléphones plusieurs fois par jour. Vous vous fréquentez ou pas ?

  • Chaque fois que tu es en groupe avec des amis, tu recherches toujours la compagnie de la même personne. Vous vous fréquentez ou pas ?

Tu as sûrement répondu sans hésiter à la première question, mais tu as peut-être mis un peu plus de temps pour les deux autres. Ça veut dire quoi exactement, « fréquenter quelqu’un » ?

Dans le domaine amoureux, fréquenter une personne, c’est avoir une relation sentimentale avec elle en passant du temps avec elle. Deux personnes qui se fréquentent éprouvent un intérêt amoureux réciproque.

Donc, la réponse aux trois questions ci-dessus est oui. Que ce soit au téléphone, par Internet ou face à face, devant tout le monde ou en cachette, si toi et la personne avez des affinités sentimentales et si vous communiquez régulièrement, on peut dire que vous vous fréquentez.

 Fréquenter quelqu’un, ça devrait servir à quoi ?

Quand un jeune homme et une jeune fille se fréquentent, ça devrait être dans un but honorable : savoir s’ils veulent se marier l’un avec l’autre.

C’est vrai, certains jeunes prennent les relations amoureuses à la légère. Peut-être qu’ils aiment simplement passer du temps avec un(e) ami(e) en particulier sans intention de mariage. Peut-être même qu’à leurs yeux, cette personne n’est rien de plus qu’un trophée ou un accessoire qui les valorise en public.

Ce genre de relations superficielles ne dure généralement pas longtemps. « Beaucoup d’ados qui sortent ensemble cassent au bout d’une ou deux semaines, explique une jeune nommée Heather. Pour eux, une relation n’est jamais faite pour durer, ce qui d’une certaine façon les prépare plus au divorce qu’au mariage. »

Quand tu as une relation sentimentale avec quelqu’un, ça a forcément des effets sur ses sentiments. Il faut donc que tu aies des intentions honorables (Luc 6:31).

Si tu fréquentes quelqu’un sans intention de mariage, tu es comme un enfant qui s’amuse avec un nouveau jouet, puis le jette.

Réfléchis : Est-ce que tu aimerais que quelqu’un joue avec tes sentiments comme un enfant avec un jouet, c’est-à-dire qu’il te choisisse pour quelque temps et très vite te laisse tomber ? Alors, ne te comporte pas comme ça avec quelqu’un d’autre ! La Bible dit que l’amour « ne fait rien de malhonnête » (1 Corinthiens 13:4, 5, Segond 21).

Chelsea, une jeune fille, reconnaît : « D’un côté, j’ai envie de dire que sortir avec quelqu’un, ça devrait être juste pour le fun, mais ce n’est pas fun du tout quand l’un prend les choses au sérieux et l’autre pas. »

Un conseil : Pour te préparer aux fréquentations et au mariage, lis 2 Pierre 1:5-7 et choisis une qualité que tu dois travailler. Au bout d’un mois, fais le point sur ce que tu as appris au sujet de cette qualité et sur tes progrès.

 Est-ce que j’ai l’âge de fréquenter ?

  •  Pour toi, à quel âge peut-on raisonnablement fréquenter quelqu’un ?

  •  Pose maintenant la question à l’un de tes parents.

Vos réponses sont probablement différentes. Mais pas forcément ! Peut-être que, comme beaucoup d’autres jeunes, tu as la sagesse d’attendre d’être assez mûr pour mieux te connaître avant de te lancer dans une relation amoureuse.

C’est le cas de Danielle, 17 ans. Elle dit : « Ce que je rechercherais chez un futur mari maintenant est très différent de ce que j’aurais recherché il y a deux ans. Encore aujourd’hui, je ne me fais pas confiance pour prendre ce genre de décision. Je penserai à fréquenter quand j’aurai constaté que ma personnalité est stable depuis deux ou trois ans. »

Il y a une autre bonne raison d’attendre. La Bible appelle « fleur de la jeunesse » la période de la vie où les émotions amoureuses et les désirs sexuels commencent à être puissants (1 Corinthiens 7:36). Si tu es très proche d’une personne de l’autre sexe alors que tu es encore dans la fleur de la jeunesse, cela risque d’exciter tes désirs et de t’amener à mal agir.

Bien sûr, peut-être que des jeunes de ton âge n’en ont rien à faire de tout ça. Beaucoup ne pensent qu’à une chose : avoir une expérience sexuelle. Mais tu peux, et tu dois, résister à cette façon de penser ! (Romains 12:2). D’ailleurs, la Bible recommande : « Fuyez l’immoralité sexuelle » (1 Corinthiens 6:18, Segond 21). Si tu attends d’avoir passé la fleur de la jeunesse avant de fréquenter quelqu’un, tu éviteras « le malheur » (Ecclésiaste 11:10).

 Pourquoi attendre ?

Imagine qu’on veuille te faire passer le bac alors que tu viens tout juste d’entrer au lycée. Ce serait stupide ! Tu as besoin de temps pour étudier les matières et te préparer aux questions qui te seront posées à l’examen. Eh bien, c’est un peu la même chose si tu fréquentes quelqu’un alors que tu n’es pas prêt.

Fréquenter quelqu’un, c’est sérieux. Donc, avant de concentrer ton attention sur une personne en particulier, prends le temps d’étudier ce « sujet » très important : Comment bâtir des amitiés solides.

Plus tard, quand tu rencontreras la bonne personne, tu seras capable de nouer une relation solide avec elle. Au fond, un mariage réussi est l’union de deux bons amis.

Si tu attends avant de fréquenter quelqu’un, cela ne va pas te priver de liberté. Au contraire, cela t’en donnera plus pour « profite[r] de ta jeunesse » (Ecclésiaste 11:9, Bible en français courant). Tu auras aussi du temps pour te préparer en développant ta personnalité et, plus important encore, ta spiritualité, c’est-à-dire ta relation avec Dieu (Lamentations 3:27).

D’ici là, rien ne t’empêche de profiter de la compagnie de personnes de l’autre sexe. Quelle est la meilleure manière de le faire ? Retrouvez-vous dans des groupes mixtes bien encadrés. « C’est plus sympa comme ça, reconnaît Tammy ; c’est mieux d’avoir plein d’amis. » Monica partage cet avis : « L’idée du groupe, c’est vraiment une bonne idée, parce que ça permet de côtoyer des gens qui ont des personnalités différentes. »

Si tu concentres trop tôt ton attention sur une seule personne, tu risques de souffrir. Alors, prends ton temps. Sers-toi de ce temps pour apprendre à nouer et à entretenir des amitiés. Plus tard, si tu décides de te lancer dans une relation amoureuse, tu te connaîtras mieux et tu sauras ce que tu attends de la personne avec qui tu veux faire ta vie.