Aller au contenu

Aller à la table des matières

D’importants travaux sont nécessaires pour rénover le Béthel du Japon (à gauche) et agrandir celui d’Angola (à droite).

COMMENT VOS DONS SONT UTILISÉS

Une activité de construction qui favorise la prédication

Une activité de construction qui favorise la prédication

20 OCTOBRE 2023

 Le Collège central est désireux d’employer l’argent des dons pour fournir des installations qui nous permettent d’accomplir l’œuvre de prédication du Royaume. Par exemple, durant l’année de service 2023, les associations utilisées par les filiales des Témoins de Jéhovah ont dépensé plus de 500 millions de dollars (470 millions d’euros) pour l’achat, la construction, la rénovation et la maintenance des salles du Royaume et des salles d’assemblées à travers le monde a. Ce montant vient s’ajouter aux dépenses des assemblées locales pour l’entretien de leurs salles du Royaume.

 Les dons servent aussi pour la construction et la maintenance des bâtiments des Béthels, lesquels organisent et soutiennent l’œuvre de prédication mondialement. Il est vrai que nous avons simplifié les activités des filiales afin de rediriger les fonds vers la construction et la rénovation de salles du Royaume et de salles d’assemblées. Toutefois, des ressources non négligeables restent nécessaires pour réaliser la maintenance, la rénovation ou la délocalisation de Béthels. Pourquoi ces projets sont-​ils importants ? Quel soutien essentiel les filiales apportent-​elles à la prédication ? Découvrons-​le.

« Une seconde vie »

 De nombreux Béthels ont plus de 30 ou 40 ans ! Nicholas, membre du service mondial de développement-construction, explique : « Même un bâtiment bien entretenu vieillit et se dégrade avec le temps. Des travaux de rénovation lui donnent une seconde vie, ce qui permet de continuer à l’utiliser. »

 Il faut aussi que les Béthels s’adaptent à l’évolution des besoins de l’organisation. Depuis la construction de beaucoup d’entre eux, le nombre des proclamateurs a augmenté considérablement dans le monde entier. Afin de répondre à cet accroissement, il a fallu davantage de volontaires dans les filiales. En conséquence, des bâtiments dont la taille était autrefois suffisante sont maintenant pleins à craquer !

 Un autre facteur à prendre en compte est la sécurité. Tandis que nous nous enfonçons dans les derniers jours, nous sommes de plus en plus confrontés aux dangers mortels liés aux catastrophes naturelles (Luc 21:11). En appliquant les dernières techniques de construction lors d’une rénovation, nous contribuons à rendre les bâtiments plus sûrs pour ceux qui y servent. Ces améliorations permettent aussi d’utiliser les bâtiments comme centres depuis lesquels organiser des opérations de secours après une catastrophe naturelle et continuer de soutenir l’œuvre de prédication.

« Jéhovah a béni cette décision »

 Sous la direction du Collège central, durant l’année de service 2023, des travaux ont été entrepris sur les installations de 43 filiales. Cela signifie que près de la moitié des Béthels du monde ont subi des travaux cette année-​là. Voici deux exemples qui soulignent l’utilité des travaux effectués.

 Angola. Matt, membre du Comité de la filiale d’Angola, raconte : « Nous avons le privilège de voir la prophétie d’Aggée 2:7 se réaliser de façon toute particulière. En seulement dix ans, le nombre des proclamateurs a augmenté de 60 % ! Pour faire face à cet accroissement, il fallait que la famille du Béthel soit trois fois plus nombreuse. Toutefois, la taille de nos installations ne nous permettait pas d’inviter autant de volontaires que nécessaire. C’est pourquoi beaucoup de béthélites devaient assumer une lourde charge de travail et faire de nombreuses heures supplémentaires. »

Les nouveaux bureaux (à droite) permettent de travailler de façon plus productive.

 Des frères ont été chargés de réfléchir à des solutions. Au départ, ils ont pensé qu’une solution rapide et efficace serait de rénover le bâtiment du Béthel. Mais après une étude plus poussée, ils se sont rendu compte qu’une rénovation ne serait pas la meilleure façon d’utiliser l’argent des dons. Ils ont plutôt recommandé l’achat et la rénovation d’un bâtiment proche du Béthel. « Quand le projet d’achat et de rénovation d’un bâtiment existant a été présenté au Comité de la filiale, nous craignions qu’il ne réponde pas aussi bien à nos besoins qu’un bâtiment construit par nos soins, poursuit Matt. Mais aujourd’hui nous constatons que le produit fini est tout à fait adapté. Jéhovah a béni cette décision. »

Grâce aux logements modulables situés sur la propriété existante du Béthel, un plus grand nombre de volontaires peuvent soutenir l’œuvre de prédication en plein accroissement.

 Le Béthel d’Angola aura probablement besoin de plus d’espace dans l’avenir. Cependant, le nouveau bâtiment, qui s’ajoute aux logements modulables situés dans l’enceinte du Béthel et à des appartements loués à l’extérieur, offre l’espace nécessaire à la filiale pour continuer de faire face à l’accroissement phénoménal que connaît le pays.

De nombreuses sœurs sont contentes de travailler sur le chantier du Béthel d’Angola.

 Japon. Les premiers bâtiments du Béthel ont été construits il y a près de 40 ans et la plupart n’avaient jamais subi de rénovation majeure. Malgré un travail de maintenance consciencieux, l’utilisation de ces bâtiments avait été prolongée bien au-delà de leur durée de vie. C’est pour cette raison que d’importants travaux de rénovation sont en cours.

 De plus, au fil des années, la vie du Béthel a changé. Avant 2015, étant donné que tous les repas des béthélites leur étaient préparés, de nombreuses chambres du Béthel ne comportaient qu’un coin cuisine. Aujourd’hui, les béthélites préparent la plupart de leurs repas. Lors de la rénovation, les chambres ont été équipées d’une cuisine plus fonctionnelle, ce qui leur facilite la tâche. Kumiko, une sœur qui sert au Béthel du Japon, témoigne : « Avec cette cuisine, je me sens vraiment chez moi et je peux soutenir pleinement les nouvelles dispositions du Béthel. »

Les nouvelles cuisines (à droite) sont plus adaptées aux besoins de la famille du Béthel.

 L’activité effectuée à la filiale du Japon est cruciale pour l’œuvre mondiale (Matthieu 28:19, 20). En effet, cette filiale est l’une des deux seules au monde qui impriment la Bible dans sa totalité. C’est pourquoi l’un des aspects du chantier en cours est l’installation d’un système de récupération des chutes de papier et des poussières afin de protéger la santé de tous ceux qui servent à l’imprimerie. L’achat et l’installation de ce système a coûté près d’un million de dollars (930 000 euros), mais il permet à la filiale de continuer d’imprimer et d’expédier la nourriture spirituelle.

Le système de récupération des chutes de papier et des poussières améliorera le niveau de sécurité pour tous ceux qui servent à l’imprimerie.

 Continuer à produire la Bible pendant les travaux était une priorité. Trey, membre du Comité de la filiale du Japon, déclare : « Au moment des travaux, notre organisation publiait davantage de traductions de la Bible et la demande de bibles augmentait dans le monde entier. Il fallait donc une étroite collaboration entre différents services et l’entrepreneur pour planifier tant l’installation des nouveaux équipements que la production des publications. » Malgré ces contraintes, près de 220 000 bibles ont été imprimées chaque mois de mars à août 2023 — au plus fort du chantier de l’imprimerie. Tous ces travaux ont été achevés sans augmentation des coûts de construction.

 Une autre caractéristique importante de cette rénovation est l’économie d’énergie. De nouveaux panneaux solaires vont être installés, ce qui permettra d’économiser environ 120 000 dollars (112 000 euros) sur la facture énergétique chaque année. Des fenêtres à triple vitrage permettront de réduire encore la consommation d’énergie et feront économiser environ 10 000 dollars (9 300 euros) par an. Bien que ces nouveaux panneaux et fenêtres augmentent le coût de la rénovation, on estime qu’ils feront économiser plus de 3,5 millions de dollars (3,2 millions d’euros) sur toute leur durée de vie. De plus, ils réduiront l’impact environnemental des bâtiments.

Les nouvelles fenêtres à triple vitrage réduiront la consommation d’énergie.

« Il y a encore beaucoup à faire »

 Ces deux rénovations de Béthels illustrent tout ce qui doit être mis en œuvre pour que nos filiales puissent répondre aux besoins du territoire. Mais la tâche n’est pas terminée. « Même si un grand travail a été réalisé, il y a encore beaucoup à faire », observe Aaron, membre du service mondial de développement-construction. Comment y parvenir ? Il poursuit : « En plus des dons généreux qui financent ces projets de grande envergure, nous apprécions le dévouement de tous ceux qui se sont portés volontaires jusqu’ici et de ceux qui organisent leur vie pour se rendre disponibles dans l’avenir. Le soutien physique et financier de nos frères est une preuve remarquable de la bénédiction de Jéhovah » (Psaume 110:3).

 Toutes nos activités de construction et de rénovation sont financées par des offrandes volontaires, faites principalement au moyen du site donate.jw.org. Nous vous remercions beaucoup pour votre générosité constante.

a Dans cet article, tous les montants exprimés en dollars le sont en dollars américains.