Aller au contenu

Aller à la table des matières

COMMENT VOS DONS SONT UTILISÉS

Les opérations de secours en 2022 : l’amour fraternel en action

Les opérations de secours en 2022 : l’amour fraternel en action

1er JANVIER 2023

 La Bible avait prédit que notre époque serait caractérisée par des guerres, des tremblements de terre, des épidémies et d’autres « choses effrayantes » (Luc 21:10, 11). Ces paroles prophétiques ont continué de s’accomplir au cours de l’année de service 2022 a. Par exemple : La guerre en Ukraine a éclaté et a nui à des millions de personnes. La plupart des pays du monde luttaient encore contre la pandémie de Covid-19. De plus, de très nombreuses personnes ont été touchées par des catastrophes naturelles, comme les tremblements de terre en Haïti et les tempêtes dévastatrices en Amérique centrale, aux Philippines et dans le Sud-Est de l’Afrique. Comment les Témoins de Jéhovah ont-​ils soutenu les frères et sœurs concernés par ces catastrophes ?

 Durant l’année de service 2022, notre organisation a apporté son aide aux personnes touchées par environ 200 catastrophes ! Au total, nous avons dépensé 12 millions de dollars b pour les opérations de secours. Voyons comment une partie des dons a été utilisée pour aider ceux qui ont subi deux catastrophes naturelles.

Tremblements de terre en Haïti

 Le 14 août 2021, un tremblement de terre de magnitude 7,2 a frappé le Sud d’Haïti. Malheureusement, trois Témoins sont morts : deux sœurs et un frère. Les survivants ont dû faire face aux souffrances physiques et affectives provoquées par ce tremblement de terre. Stephane, un frère, s’exprime ainsi : « Il y a eu tellement de morts dans la ville que toutes les semaines, il y avait énormément d’enterrements, et ça a duré pendant plus de deux mois. » Éliézer, un autre frère, explique : « De nombreux Témoins n’avaient plus de toit sur la tête, plus de vêtements, plus de chaussures ni d’autres choses nécessaires. Beaucoup ont vécu dans la peur à cause des répliques incessantes. »

 Notre organisation a rapidement apporté son aide. La filiale d’Haïti a fourni plus de 53 tonnes de nourriture, ainsi que des tentes, des bâches, des matelas et des chargeurs solaires pour téléphones portables. De plus, pendant l’année de service 2022, une centaine d’habitations ont été reconstruites ou réparées. Nous avons dépensé plus d’un million de dollars pour cette opération de secours.

Distribution de nourriture (Haïti).

 Nos frères et sœurs sont extrêmement reconnaissants. Lorette raconte : « Le tremblement de terre a complètement détruit notre maison et notre commerce. On n’avait plus rien à manger. Mais l’organisation de Jéhovah ne nous a pas abandonnés. Elle nous a donné tout ce dont on avait besoin. » Micheline se souvient : « Le tremblement de terre a endommagé l’abri dans lequel mes deux fils et moi vivions. Je ne savais pas quoi faire à part prier pour avoir de l’aide, et Jéhovah m’a répondu au moyen de son organisation. Maintenant, nous avons une maison solide. Je suis résolue à faire tout ce que je peux pour montrer ma gratitude à Jéhovah. »

 Les opérations de secours ne sont pas passées inaperçues aux yeux des autorités locales. Le directeur de la mairie de L’Asile a dit : « Je vous félicite pour la rapidité avec laquelle vous êtes intervenus. Bravo d’avoir montré autant de respect pour les autorités. Je suis heureux de constater que ce n’est pas l’argent qui vous intéresse. Au contraire, vous voulez aider les gens. C’est l’amour qui vous motive. »

La tempête tropicale Ana frappe le Malawi et le Mozambique

 Le 24 janvier 2022, la tempête tropicale Ana a touché terre au Mozambique et s’est ensuite dirigée vers le Malawi. Elle a provoqué des pluies diluviennes et des vents violents, jusqu’à 100 kilomètres à l’heure. Elle a détruit des lignes électriques, emporté des ponts et causé de terribles inondations.

 La tempête a touché plus de 30 000 Témoins au Malawi et au Mozambique. Charles, un frère qui a participé aux opérations de secours, déclare : « Quand j’ai vu la souffrance des frères et sœurs et tout ce qu’ils avaient perdu, ça m’a brisé le cœur, et je me suis senti impuissant. » Pour ne rien arranger, leur maigre stock de nourriture et leur petite récolte ont été emportés par le vent. Beaucoup ont perdu leur habitation. Malheureusement, un frère a perdu sa femme et deux filles, qui se sont noyées lorsque leur bateau de secours s’est retourné.

Maison endommagée appartenant à un couple de Témoins (Mozambique).

Leur maison reconstruite.

 La tempête était effrayante. À 1 heure du matin, à Nchalo, au Malawi, la famille Sengeredo a entendu le bruit assourdissant de l’eau qui jaillissait : c’étaient deux rivières en crue. Frère Sengeredo a décidé que lui et sa famille devaient quitter la maison. C’était une sage décision, parce que l’inondation a rapidement provoqué l’effondrement de la maison. Leurs affaires ont été soit endommagées soit emportées. La famille s’est rendue à la salle du Royaume, qui se trouve normalement à 30 minutes à pied de chez eux. Cette fois-​ci, cependant, le trajet leur a pris deux heures. Ils sont arrivés trempés et fatigués, mais sains et saufs.

 Les filiales du Malawi et du Mozambique ont rapidement commencé à organiser les opérations de secours. Elles ont demandé à des responsables de circonscription et à des anciens d’évaluer les besoins des frères et sœurs sinistrés et de leur apporter une aide spirituelle et affective. Plusieurs comités de secours (CDS) ont été créés pour superviser les opérations de secours, et ils ont rapidement aidé les frères et sœurs à obtenir de la nourriture et d’autres choses nécessaires. Plus de 33 000 dollars ont été consacrés à l’aide humanitaire, et plus de 300 000 dollars à la réparation et à la reconstruction d’habitations.

 Les CDS ont utilisé les dons avec sagesse, et c’était très important vu la forte inflation. Par exemple, au cours des sept premiers mois des opérations de secours, le prix de la farine de maïs, qui est une denrée de base au Malawi, a augmenté de 70 %. Le prix du carburant est également monté en flèche. Pour faire des économies, les frères ont acheté de la nourriture et des matériaux en gros et à des fournisseurs locaux. Ils ont ainsi pu bénéficier de réductions et n’ont pas eu à payer de frais de transport.

 Ces opérations de secours ont touché le cœur des frères et sœurs. Felisberto, un frère du Mozambique, dit : « Je n’ai jamais vu une organisation qui donne avec autant de générosité : des matériaux de construction, le transport, les volontaires à la construction, de la nourriture et des conseils plein d’amour. Nous avons vu l’amour fraternel en action tel que Jésus le décrit en Jean 13:34, 35. » Ester, une sœur veuve du Malawi dont la maison a été détruite, confie : « J’étais désespérée parce que je n’avais pas assez d’argent pour construire une autre maison. Donc quand les frères sont venus pour m’en construire une nouvelle, j’avais l’impression d’être déjà dans le paradis. »

 À l’approche du monde nouveau, nous nous attendons à vivre toujours plus de catastrophes (Matthieu 24:7, 8). Toutefois, nous sommes convaincus que, grâce à votre générosité, les serviteurs de Jéhovah recevront toujours le secours dont ils ont besoin. Vous trouverez des renseignements sur les différentes façons de faire des dons sur donate.jw.org. Merci pour votre générosité.

a L’année de service 2022 a commencé le 1er septembre 2021 et s’est terminée le 31 août 2022.

b Dans cet article, les montants exprimés en dollars le sont en dollars américains.