Aller au contenu

Aller à la table des matières

COMMENT VOS DONS SONT UTILISÉS

Des chansons qui nous rapprochent de Dieu

Des chansons qui nous rapprochent de Dieu

1er NOVEMBRE 2021

 La musique est un magnifique cadeau de Jéhovah. Elle a un effet sur nos pensées et notre humeur, et elle peut nous pousser à l’action. C’est assurément ce que font nos chansons. D’ailleurs, elles font bien plus que cela : elles nous aident à nous rapprocher de Jéhovah.

 Depuis 2014, nous avons produit plus de 70 chansons et, à présent, au moins une de ces chansons est disponible en plus de 500 langues ! Mais vous vous demandez peut-être : « Qui compose ces chansons, et comment sont-​elles produites ? »

Dans les coulisses

 Les chansons sont produites par l’équipe musique du service audio-vidéo, qui travaille sous la direction du Collège central (Comité pour l’enseignement). L’équipe musique est constituée de 13 frères et sœurs qui participent à la composition, à l’ingénierie du son, à la gestion du planning et à toutes les autres tâches liées à la production. De plus, le Comité pour l’enseignement a permis que des télévolontaires du monde entier apportent leur aide. Parmi eux, il y a des compositeurs, des musiciens et des chanteurs. Ces frères et sœurs utilisent humblement leurs talents sans chercher à se mettre en avant.

 Comment produit-​on une chanson ? D’abord, le Comité pour l’enseignement définit les versets qui serviront de base à la chanson et les émotions qu’elle doit transmettre. L’équipe musique décide alors à qui elle confie la composition de la musique et l’écriture des paroles. Une maquette est préparée. Le Comité pour l’enseignement écoute la maquette et donne son avis. Ensuite, l’équipe musique fait les changements nécessaires et enregistre la version finale. Les chansons sont enregistrées dans différents endroits, par exemple dans un Béthel ou chez des frères et sœurs qui sont équipés pour enregistrer.

 Pour composer et enregistrer les chansons, nos frères utilisent entre autres des stations de travail audio numériques, des logiciels d’édition de partitions et des bibliothèques audio. Pour cette activité, ils utilisent aussi des instruments de musique, des tables de mixage, des amplificateurs, des enceintes et des micros. Un micro peut coûter de 100 dollars (environ 86 €) à plus de 1 000 dollars (environ 860 €). En 2020, nous avons dépensé 116 000 dollars (presque 100 000 €) pour l’achat de matériel d’enregistrement.

 Que faisons-​nous pour utiliser au mieux les offrandes ? Plutôt que d’avoir une grande équipe musique au Béthel, on fait appel à de nombreux télévolontaires. Par ailleurs, au lieu de rassembler un orchestre et de l’enregistrer, nos frères composent et produisent souvent la musique sur ordinateur.

« Ma bouée de sauvetage »

 Les frères et sœurs aiment écouter nos chansons. Tara, qui vit en Allemagne, déclare : « Les chansons m’aident à me détendre quand je suis stressée. Quand je les écoute dans ma langue maternelle, c’est comme si Jéhovah me faisait un câlin. » Un frère du Kazakhstan qui s’appelle Dmitri dit : « J’aime pouvoir écouter des chansons sans avoir à me demander si elles sont en accord avec les principes de la Bible. En plus, ces chansons m’aident à rester concentré sur mon amitié avec Jéhovah. »

 Delia, qui vit en Afrique du Sud, décrit ce qu’elle ressent à propos des chansons : « Elles sont devenues ma bouée de sauvetage. Quand je n’ai pas le moral ou quand je rencontre une difficulté, il y a toujours une chanson qui correspond parfaitement à ma situation. Souvent, rien que l’air des chansons suffit à me remonter le moral ! »

 Beaucoup ont une ou plusieurs chansons préférées. Lerato, qui vit elle aussi en Afrique du Sud, déclare : « Les chansons “Juste à notre porte” et “Le monde nouveau” me font imaginer le moment où je pourrai accueillir ma chère maman dans le paradis. Chaque fois que j’écoute ces chansons, je la vois courir vers moi les bras grands ouverts. »

 Une chanson a particulièrement aidé une adolescente du Sri Lanka. Elle explique : « Ma professeure de sciences m’a critiquée devant toute la classe parce que je suis Témoin de Jéhovah. J’ai eu peur et je n’ai pas su quoi répondre. Quand je suis rentrée à la maison, ma mère m’a encouragée à écouter la chanson “Étudier rend fort”. Cette chanson m’a aidée à comprendre que je devais faire des recherches et préparer une réponse. Le lendemain, je suis allée parler à ma professeure. Elle m’a écoutée et elle a dit que maintenant, elle comprenait mieux les croyances des Témoins de Jéhovah. Je suis très reconnaissante à l’organisation de Jéhovah de nous donner des chansons si encourageantes. »

 Comment les frais liés à la production de ces chansons sont-​ils couverts ? Par des offrandes volontaires effectuées en faveur de l’œuvre mondiale. Nombre d’entre elles se font en ligne sur donate.jw.org. Merci pour vos dons généreux.