Aller au contenu

Aller au sommaire

Inégalité des chances

Inégalité des chances

“ Quand je vois comment on traite les femmes, je n’ai aucune envie d’en devenir une. ” — ZAHRA, 15 ANS, citée dans le magazine GÉO.

LA RÉFLEXION de Zahra met le doigt sur une triste réalité : dans le monde entier, jeunes filles et femmes sont touchées par la violence et la discrimination tout au long de leur vie. Lisez plutôt :

  • Discrimination sexuelle. En Asie, la plupart des parents préfèrent les garçons aux filles. Selon un rapport de l’ONU paru en 2011, dans cette partie du monde, il manquerait près de 134 millions de femmes dans la population en raison de l’avortement, des infanticides et de la négligence.
  • Instruction. Dans le monde, les deux tiers de ceux qui ne sont jamais allés à l’école ou qui ont été scolarisés moins de quatre années sont des femmes et des jeunes filles.
  • Harcèlement sexuel. Plus de 2,6 milliards de femmes vivent dans des pays où le viol conjugal n’est pas condamné par la loi.
  • Santé. Dans les pays en voie de développement, faute de soins médicaux de base, une femme meurt toutes les deux minutes de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement.
  • Droit de propriété. À l’échelle mondiale, les femmes assurent plus de la moitié de la production agricole. Pourtant, dans bien des pays, elles n’ont pas le droit de posséder ou d’hériter de terres.

Pourquoi les femmes sont-​elles privées de droits aussi fondamentaux ? Dans certaines cultures, les hommes suivent des croyances et des pratiques religieuses qui encouragent ou justifient la violence à l’égard des femmes. Chandra Rami Chopra, avocate indienne citée dans un quotidien français, observe : “ Le point commun entre toutes les lois religieuses, c’est la discrimination des femmes. ”

Êtes-​vous du même avis ? Pensez-​vous que, comme beaucoup d’autres livres religieux, la Bible dévalorise les femmes ? C’est l’impression que certains ont à la lecture de quelques passages. Mais comment Dieu considère-​t-​il vraiment les femmes ? Analysons la réponse de la Bible.