Aller au contenu

Aller à la table des matières

Comment anticiper les catastrophes naturelles

Comment anticiper les catastrophes naturelles

Les catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus destructrices. Comment les anticiper ? Examinons diverses mesures de prévention.

Se mettre en lieu sûr.

“ Il est astucieux celui qui, ayant vu le malheur, s’est alors caché, mais les personnes inexpérimentées ont passé outre et doivent en porter la peine ”, lit-​on dans la Bible (Proverbes 22:3). Ce conseil de bon sens trouve aussi son application en cas de catastrophe naturelle. Lorsque les autorités annoncent une prochaine éruption volcanique, une probable inondation ou l’approche d’un cyclone, la sagesse dicterait d’évacuer les zones à risque. La vie est plus précieuse qu’une maison ou d’autres biens.

Certains auront peut-être la possibilité de renoncer à s’installer dans une zone à haut risque. Un spécialiste de la prévention a écrit que “ le risque de catastrophe est géographiquement très délimité. La plupart des risques se concentrent sur des secteurs très restreints de la planète et c’est dans ces secteurs que se produiront la plupart des grandes catastrophes à venir ”. Ce peut être le cas dans des zones côtières peu élevées ou à proximité des lignes de faille. Une mesure de prévention consisterait donc à éviter de s’installer dans de telles zones, ou si possible à en déménager.

Préparez un plan de secours.

Toutes les précautions du monde ne vous mettront jamais à l’abri d’une tragédie. L’anticipation est donc de mise. C’est là l’esprit du proverbe biblique cité plus haut. Avez-​vous préparé un kit de survie prêt à emporter ? Un document émis par le Département de l’environnement de Martinique recommande d’y inclure les fournitures suivantes : médicaments de premiers secours, eau, produits alimentaires longue conservation et copies de documents administratifs (identité, contrat d’assurance...). Il serait également approprié de réfléchir avec votre famille aux genres d’incidents qui pourraient toucher votre région et à ce qu’il faudra faire dans chaque situation.

Avez-​vous préparé un kit de survie prêt à emporter ?

Entretenez des liens étroits avec Dieu.

Des liens avec Dieu sont précieux quelle que soit la situation. La Bible décrit Dieu comme “ le Père des tendres miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation ”. Un autre verset affirme qu’il “ console ceux qui sont abattus ”. — 2 Corinthiens 1:3, 4 ; 7:6.

Dieu est parfaitement conscient de ce que subissent parfois des hommes et des femmes qui ont foi en lui. Il est un Dieu d’amour et il nous soutient de diverses manières (1 Jean 4:8). Nous pouvons trouver du secours en le priant, non pas pour qu’il provoque un miracle, mais pour qu’il nous accorde son puissant esprit  saint. L’esprit saint peut nous remémorer des passages bibliques qui réconfortent et qui apaisent dans l’adversité. Les fidèles adorateurs de Dieu peuvent alors ressentir ce qu’avait éprouvé le célèbre roi David : “ Même si je marche dans la vallée de l’ombre profonde, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi ; ta baguette et ton bâton, voilà ce qui me console. ” — Psaume 23:4.

Demandez à Dieu son esprit saint, qui est un soutien dans toutes sortes d’adversités.

L’entraide entre chrétiens.

Au Ier siècle, Agabus, un prophète chrétien, a annoncé “ qu’une grande famine allait venir sur toute la terre habitée ; elle eut lieu effectivement au temps de Claude ”. Un grand nombre de disciples de Jésus qui habitaient en Judée ont souffert de cette famine. Qu’ont fait les chrétiens des régions voisines quand ils ont été informés des difficultés de leurs frères ? “ Ceux des disciples décidèrent alors d’envoyer, chacun selon ses moyens, des secours au service des frères qui habitaient en Judée. ” (Actes 11:28, 29). Oui, l’amour chrétien les a poussés à faire parvenir des secours à leurs compagnons.

“ J’ai ressenti l’amour et la protection de Dieu. ”

À notre époque, quand des catastrophes surviennent, les adorateurs de Dieu réagissent de la même manière. Les Témoins de Jéhovah sont connus pour leur entraide. Par exemple, après le tremblement de terre qui a secoué le Chili le 27 février 2010, les Témoins de Jéhovah sont rapidement venus en aide à leurs frères et sœurs. Karla, dont la maison a été emportée par un raz-de-marée, se souvient : “ Le lendemain, déjà, [des Témoins] sont arrivés d’autres régions pour nous aider. Ça nous a fait chaud au cœur ! Pour moi, il était évident que Jéhovah nous réconfortait par la bonté de ces volontaires. J’ai ressenti l’amour et la protection de Dieu. ” En voyant les Témoins à l’œuvre, son grand-père, qui n’est pas Témoin, a fait cette remarque : “ Ça fait des années que je suis dans mon Église, mais je n’ai jamais rien vu de pareil ! ” Il a d’ailleurs demandé à étudier la Bible en compagnie des Témoins de Jéhovah.

Les chrétiens s’entraident lors des catastrophes.

Faire partie d’une communauté d’hommes et de femmes qui aiment Dieu est une aide précieuse en période d’adversité. Mais, direz-​vous, ça ne résout pas tout... Les catastrophes naturelles cesseront-​elles un jour ? Là encore, la Bible a son mot à dire.