Aller au contenu

Aller à la table des matières

Dieu a-t-il créé le Diable ?

Dieu a-t-il créé le Diable ?

 Questions des lecteurs

Dieu a-​t-​il créé le Diable ?

▪ Puisque selon la Bible Dieu “ a créé toutes choses ”, certains pensent qu’il doit avoir créé le Diable (Éphésiens 3:9 ; Révélation 4:11). La Bible montre clairement qu’il n’en est pas ainsi.

Jéhovah a créé l’être qui est devenu le Diable. Il faut donc concilier l’existence de cet être, le principal adversaire de Dieu, avec ce que les Écritures révèlent sur Jéhovah, le Créateur. Il est dit de lui : “ Parfaite est son action, car toutes ses voies sont justice. Dieu de fidélité, chez qui il n’y a pas d’injustice ; il est juste et droit. ” (Deutéronome 32:3-5). Nous en déduisons qu’à une époque Satan était parfait et juste ; il était un des fils angéliques de Dieu. En Jean 8:44, Jésus déclare au sujet du Diable qu’il “ n’a pas tenu bon dans la vérité ”, ce qui montre qu’à un moment Satan était véridique et innocent.

Cependant, comme les autres créatures intelligentes de Jéhovah, l’ange qui est devenu Satan avait la liberté de choisir entre le bien et le mal. En choisissant une voie en opposition avec Dieu et en incitant le premier couple humain à le suivre, il s’est fait lui-​même Satan, ou “ Opposant ”. — Genèse 3:1-5.

Cette créature spirituelle méchante s’est aussi faite Diable, c’est-à-dire “ Calomniateur ”. Satan est le simulateur invisible qui se cachait derrière le serpent et qui s’est servi de mensonges sournois pour amener Ève à désobéir à la loi du Créateur énoncée expressément. C’est pour cela que Jésus a appelé Satan “ le père du mensonge ”. — Jean 8:44.

Mais comment une créature spirituelle parfaite, qui n’avait pas de faiblesse en elle ni ne recevait de mauvaise influence de l’extérieur, en est-​elle venue à avoir une inclination au mal ? Satan avait manifestement soif de recevoir le culte qui ne revenait qu’à Jéhovah et a entrevu la possibilité de détourner les humains pour les amener sous sa domination. En ressassant cette perspective de domination au lieu de la rejeter, il a permis à son idée de couver jusqu’à la mettre à exécution. Ce processus est décrit ainsi dans la lettre de Jacques : “ Chacun est éprouvé en se laissant entraîner et séduire par son propre désir. Puis le désir, quand il a été fécondé, donne naissance au péché. ” — Jacques 1:14, 15 ; 1 Timothée 3:6.

Illustrons : Imaginez qu’un comptable ait l’occasion de falsifier les livres de compte de façon à voler son entreprise pour son profit. Il peut chasser rapidement cette mauvaise pensée. Par contre, s’il s’y attarde, elle lui paraîtra de plus en plus attrayante et il risque de passer à l’acte. Dans ce cas, il s’est bel et bien fait lui-​même voleur. Et s’il ment à propos de son délit, il devient aussi un menteur. De même, en cultivant de mauvais désirs et en les concrétisant, l’ange que Jéhovah a créé a utilisé son libre arbitre pour se livrer à la tromperie et se rebeller contre son Père, se faisant Satan le Diable.

Heureusement, Satan le Diable sera détruit au moment prévu par Dieu (Romains 16:20). En attendant, les adorateurs de Jéhovah Dieu sont informés des intentions de Satan et reçoivent une protection contre ses manœuvres (2 Corinthiens 2:11 ; Éphésiens 6:11). Alors, surtout, “ opposez-​vous au Diable, et il fuira loin de vous ”. — Jacques 4:7.

[Entrefilet, page 21]

En choisissant une voie en opposition avec Dieu, une créature angélique parfaite s’est faite elle-​même Satan.