Aller au contenu

Aller à la table des matières

Jésus a-t-il réellement reçu la visite de trois rois mages lorsqu’il était bébé ?

Jésus a-t-il réellement reçu la visite de trois rois mages lorsqu’il était bébé ?

 Questions des lecteurs

Jésus a-​t-​il réellement reçu la visite de trois rois mages lorsqu’il était bébé ?

Que ce soit en Amérique du Sud, en Europe de l’Est ou en Asie, on associe au folklore de Noël la scène des trois rois mages apportant des cadeaux de valeur au petit Jésus couché dans une crèche. Mais cette histoire est-​elle vraie ? S’accorde-​t-​elle avec les faits ?

Deux Évangiles, Matthieu et Luc, rapportent les événements qui ont entouré la naissance de Jésus. Ces récits montrent que seuls d’humbles bergers, accourus de champs voisins, sont venus voir Jésus à sa naissance. Quant aux fameux “ rois mages ”, c’étaient en réalité des astrologues, et non des rois, et rien n’est précisé quant à leur nombre. Au terme de leur voyage, ils ne se sont pas trouvés devant un nouveau-né dans une mangeoire, mais devant un petit garçon qui habitait dans une maison. Qui plus est, leur visite a mis en danger la vie de Jésus.

Relisons attentivement le récit de l’écrivain Luc : “ Il y avait [...] des bergers qui vivaient en plein air et qui, la nuit, passaient les veilles à surveiller leurs troupeaux. Et soudain l’ange de Jéhovah se tint près d’eux, et [...] leur dit : [...] ‘ vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une mangeoire. ’ [...] Et ils y allèrent en hâte et ils trouvèrent Marie ainsi que Joseph, et le nouveau-né couché dans la mangeoire. ” — Luc 2:8-16.

Seuls Joseph, Marie et les bergers figurent aux côtés de l’enfant Jésus. Il n’est fait mention de personne d’autre.

À présent, examinons le récit de Matthieu 2:1-11 : “ Jésus était né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode. Des mages d’Orient arrivèrent à Jérusalem. [...] Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère [...]. ” — La Sainte Bible (édition de 1987), par L. Segond.

On notera, d’une part, que le récit mentionne “ des mages ”, et non “ trois mages ”, et, d’autre part, qu’il indique que ces mages se sont d’abord rendus à Jérusalem, et non à Bethléhem, ville de naissance de Jésus. En outre, lorsqu’ils sont finalement arrivés à Bethléhem, Jésus était un “ petit enfant ” — ce n’était plus un nourrisson — et il ne se trouvait plus dans une étable, mais dans une maison.

La plupart des Bibles en français désignent les visiteurs par le terme “ mages ” ; d’autres parlent d’“ astrologues ”. Voici d’ailleurs ce qu’on peut lire dans un commentaire figurant dans La Sainte Bible de Fillion : “ Au début, les mages furent des prêtres astrologues, chez les Chaldéens, les Perses et les Mèdes [...] ; puis le nom se généralisa pour désigner les savants, spécialement ceux qui s’occupaient de sciences occultes, d’astronomie, etc. Et tel est ici le sens. ”

Bien que l’astrologie et la sorcellerie demeurent populaires de nos jours, la Bible nous met en garde contre elles (Isaïe 47:13-15). Jéhovah Dieu déteste ces pratiques, qui constituent des formes de spiritisme (Deutéronome 18:10-12). On ne s’étonnera donc pas qu’aucun ange de Dieu n’ait annoncé la naissance de Jésus aux astrologues. Toutefois, au moyen d’un rêve, Dieu leur a ordonné de ne pas retourner informer le roi Hérode, car ce dernier voulait tuer Jésus. Voilà pourquoi “ ils se retirèrent dans leur pays par un autre chemin ”. — Matthieu 2:11-16.

Des chrétiens dignes de ce nom voudraient-​ils perpétuer une tradition qui ne s’accorde pas avec la vérité concernant la naissance de Jésus ? Non, cela va sans dire.