Aller au contenu

Aller à la table des matières

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

 Le saviez-​vous ?

Qui étaient les scribes qui s’opposaient à Jésus ?

Pendant son ministère, Jésus a eu affaire aux scribes non seulement à Jérusalem, mais aussi dans des villes de moindre importance et des villages. En dehors de Jérusalem, et même dans les communautés juives hors de Palestine, les scribes étaient des fonctionnaires, des hommes instruits dans la Loi. Certains exerçaient l’activité de copistes ou de juges dans leur localité. — Marc 2:6 ; 9:14 ; Luc 5:17-21.

À Jérusalem, les scribes travaillaient en étroite collaboration avec les autorités juives (Matthieu 16:21). Leur rôle “ consistait, semble-​t-​il, à assister les prêtres en ce qui concerne la procédure judiciaire et l’application des traditions juives d’une part, et les activités du Sanhédrin d’autre part ”, déclare un dictionnaire biblique (The Anchor Bible Dictionary). Étant d’éminents enseignants de la Loi, certains scribes étaient membres du Sanhédrin, la cour suprême juive, aux côtés des prêtres en chef et des Pharisiens.

La plupart du temps, les scribes sont présentés comme des adversaires religieux de Jésus. Cependant, tous ne se sont pas opposés à lui. Par exemple, un scribe a un jour déclaré à Jésus : “ Je te suivrai partout où tu iras. ” De son côté, Jésus a dit à l’un d’eux : “ Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. ” — Matthieu 8:19 ; Marc 12:28-34.

Que signifiait l’onction ?

Dans les temps bibliques, au Proche-Orient, enduire d’huile la tête d’une personne était une marque de faveur ou un geste d’hospitalité. L’huile utilisée était généralement de l’huile d’olive additionnée de parfum. Les Hébreux versaient également de l’huile sur la tête d’une personne — ils l’oignaient — pour montrer qu’elle était investie officiellement d’une autorité particulière. Par exemple, Aaron a été oint après avoir été nommé à la fonction de grand prêtre (Lévitique 8:12). Quant au roi David, “ Samuel prit la corne d’huile et l’oignit [...]. Alors l’esprit de Jéhovah agit sur David, à partir de ce jour-​là ”. — 1 Samuel 16:13.

En hébreu, le terme employé pour parler de cette onction est mashaḥ , d’où est dérivé le terme mashiaḥ, ou messie. Le mot grec correspondant est khriô, d’où vient le mot khristos, ou christ. Ainsi, Aaron et David peuvent tous deux être qualifiés de messies ou d’oints. On a également parlé de Moïse comme d’un christ, ou d’un oint, en ce sens qu’il avait été établi par Dieu pour être son représentant. — Hébreux 11:24-26.

Jésus de Nazareth a été investi par Dieu d’une grande autorité. Mais au lieu d’être oint avec de l’huile, il l’a été avec de l’esprit saint de Dieu (Matthieu 3:16). Étant l’Oint de Jéhovah — celui qu’il a choisi — Jésus est à bon droit appelé le Messie, ou le Christ. — Luc 4:18.