Aller au contenu

Aller à la table des matières

“ Combien devrais-je donner pour le culte ? ”

“ Combien devrais-je donner pour le culte ? ”

 Questions des lecteurs

“ Combien devrais-​je donner pour le culte ? ”

“ Dieu aime celui qui donne avec joie. ” (2 Corinthiens 9:7). Des millions de croyants à travers le monde connaissent ces paroles. Il en est peut-être cependant qui se sentent contraints de donner plus que leurs moyens ne le leur permettent. D’ailleurs, certaines religions réclament de leurs fidèles une somme déterminée pour le culte : la dîme, c’est-à-dire le versement de dix pour cent de leurs revenus à l’Église.

La Bible exige-​t-​elle vraiment le versement d’une somme déterminée comme offrande ? Ou, plus concrètement, combien devrions-​nous donner pour le culte ?

Offrandes obligatoires et offrandes volontaires aux temps bibliques

La Bible contient les instructions précises que Dieu a données aux Israélites à propos des offrandes qu’ils étaient tenus de faire (Lévitique 27:30-32 ; Nombres 18:21, 24 ; Deutéronome 12:4-7, 11, 17, 18 ; 14:22-27). Ces exigences n’avaient rien d’excessif. Et Jéhovah avait promis que, si la nation obéissait à ses lois, il la ferait “ surabonder de prospérité ”. — Deutéronome 28:1, 2, 11, 12.

Les Israélites pouvaient par ailleurs faire des offrandes volontaires — aussi généreuses ou aussi modestes qu’ils le désiraient. Ainsi, lorsque le roi David s’est proposé de construire un temple pour Jéhovah, le peuple a donné “ de l’or valant cinq mille talents * ”. (1 Chroniques 29:7.) Songeons à présent à une autre offrande, dont Jésus a été témoin alors qu’il était sur terre. Dans le temple, il a observé “ une certaine veuve indigente qui [...] mettait deux petites pièces de monnaie de très peu de valeur ” dans les troncs du trésor. À quoi correspondait ce don ? À 1/64d’une journée de salaire seulement ! Pourtant, Jésus n’a pas jugé que cette offrande modique était négligeable. — Luc 21:1-4.

Les chrétiens sont-​ils tenus de verser des sommes déterminées ?

Les chrétiens ne sont pas sous la Loi donnée à Israël. Ils ne sont donc pas dans l’obligation de verser des sommes déterminées pour le culte. Il n’en reste pas moins que, dans la véritable congrégation chrétienne, le don est une grande source de joie. Jésus Christ lui-​même a déclaré : “ Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ” — Actes 20:35.

Les Témoins de Jéhovah soutiennent leur œuvre mondiale de prédication par des offrandes volontaires. Ces offrandes sont utilisées pour imprimer des publications telles que le présent périodique, et pour construire et entretenir leurs lieux de culte, les Salles du Royaume — mais jamais à titre de rémunération. Certaines personnes qui se consacrent à plein temps à l’œuvre d’évangélisation reçoivent, il est vrai, une aide pour leurs frais (de transport ou autres), mais aucune d’entre elles n’exige une telle aide. En fait, la grande majorité des Témoins de Jéhovah ne reçoivent aucun soutien financier dans le cadre de leur activité de prédication. La plupart d’entre eux s’assument financièrement en travaillant, à l’exemple de Paul, qui était fabricant de tentes. — 2 Corinthiens 11:9 ; 1 Thessaloniciens 2:9.

Si quelqu’un souhaite participer à l’œuvre accomplie par les Témoins de Jéhovah en faisant une offrande, combien devrait-​il donc donner ? L’apôtre Paul répond : “ Que chacun fasse comme il l’a résolu dans son cœur, non pas à regret ou par contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie. ” — 2 Corinthiens 8:12 ; 9:7.

[Note]

^ § 7 En 2008, le prix moyen de l’or était de 871 dollars l’once. Le montant total de cette offrande s’élevait donc à 4 794 855 000 dollars.