Aller au contenu

Aller au sommaire

Comment pouvons-nous montrer que nous aimons Jéhovah ?

Comment pouvons-nous montrer que nous aimons Jéhovah ?

« Nous aimons, parce qu’il nous a aimés le premier » (1 JEAN 4:19).

CANTIQUES : 56, 138

1, 2. Selon l’apôtre Jean, comment Dieu nous a-t-il montré de quelle manière l’aimer ?

IL EST communément admis que c’est par l’exemple qu’un père enseigne ses enfants de la meilleure manière. L’apôtre Jean a écrit que « nous aimons, parce [que Dieu] nous a aimés le premier » (1 Jean 4:19). Il est donc clair que Jéhovah nous offre un exemple incomparable d’amour paternel nous montrant de quelle façon nous devons nous-mêmes l’aimer.

2 Dieu nous a « aimés le premier ». Comment ? L’apôtre Paul répond : « Dieu nous recommande son propre amour en ce que — alors que nous étions encore pécheurs — Christ est mort pour nous » (Rom. 5:8). Par ce sacrifice remarquable, le sacrifice de son propre fils comme rançon en faveur des humains croyants, Jéhovah a démontré la véritable nature de l’amour. L’amour s’exprime en donnant et en agissant de manière désintéressée, ou avec abnégation. Grâce à cet acte extrêmement généreux, nous avons la possibilité d’aller vers Dieu pour bénéficier de son amour et, en retour, de lui montrer le nôtre (1 Jean 4:10).

3, 4. Comment l’amour pour Dieu devrait-il s’exprimer ?

3 L’amour étant l’attribut dominant de Jéhovah, on comprend pourquoi Jésus a défini le premier commandement divin comme  suit : « Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée, et de toute ta force » (Marc 12:30). Ces paroles nous enseignent que l’amour pour Dieu fait tout d’abord appel à notre cœur. Jéhovah n’aime pas la tiédeur, les cœurs partagés. On note par ailleurs que l’amour pour Dieu fait appel à toute notre âme, à tout notre esprit et à toute notre force. Cela signifie que l’authentique amour pour Dieu est plus qu’un sentiment ou une émotion. Non seulement il doit venir du fond du cœur, mais il doit mettre en œuvre toutes nos facultés spirituelles et physiques. Selon le prophète Mika, c’est ce que Jéhovah veut que nous fassions (lire Mika 6:8).

4 Comment montrer que nous aimons vraiment notre Père céleste ? En l’aimant sans réserve. Comme Jésus l’a indiqué, cet amour mobilise nos facultés physiques, affectives et spirituelles. Dans l’article qui précède, nous avons étudié quatre façons dont Jéhovah manifeste l’immense amour qu’il éprouve pour ses enfants. Considérons à présent comment démontrer et augmenter notre amour pour Jéhovah de différentes manières qu’il agrée.

SOIS RECONNAISSANT À JÉHOVAH POUR SES DONS

5. Comment réagir avec amour à tout ce que Jéhovah fait pour nous ?

5 Que fais-tu lorsque tu reçois un cadeau ? Tu manifestes très probablement de la reconnaissance. De plus, tu en fais certainement bon usage. Tu n’en sous-estimes pas la valeur. Le disciple Jacques a écrit : « Tout beau don et tout présent parfait vient d’en haut, car il descend du Père des lumières célestes, et chez lui il n’y a pas de variation de la rotation de l’ombre » (Jacq. 1:17). Jéhovah nous fournit invariablement ce qu’il nous faut pour vivre et être heureux. Cela ne nous pousse-t-il pas à l’aimer en retour ?

6. Que devaient faire les Israélites pour que Jéhovah continue de les bénir ?

6 Pendant des centaines d’années, les Israélites ont fait l’objet de l’amour de Jéhovah, qui les comblait de bienfaits tant matériels que spirituels (Deut. 4:7, 8). Ces bienfaits dépendaient de leur obéissance à la Loi divine, qui, entre autres choses, leur dictait d’offrir régulièrement à Jéhovah « le meilleur des premiers fruits mûrs » du sol (Ex. 23:19). En le faisant, ils démontraient qu’ils ne considéraient pas l’amour et les bénédictions de Dieu comme acquis (lire Deutéronome 8:7-11).

7. Comment pouvons-nous nous servir de nos « choses de valeur » pour montrer notre amour à Jéhovah ?

7 Qu’en est-il de nous ? Bien qu’aujourd’hui nous ne soyons pas tenus d’offrir des sacrifices, il est normal que nous montrions à Jéhovah notre amour en l’honorant avec nos « choses de valeur » (Prov. 3:9). Comment ? Bien sûr, nous pouvons nous servir de nos ressources matérielles pour soutenir l’œuvre du Royaume sur les plans local ou mondial. Que nous ayons beaucoup ou peu matériellement, c’est assurément une excellente façon d’exprimer notre amour à Jéhovah (2 Cor. 8:12). Mais il existe d’autres façons de montrer à Jéhovah que nous l’aimons.

8, 9. Quel est le lien entre notre confiance en la promesse de Jéhovah et notre amour pour lui ? Cite un fait.

8 Souviens-toi : Jésus a rappelé à ses disciples de ne pas s’inquiéter au sujet de la nourriture et du vêtement mais de continuer à chercher d’abord le Royaume. Le Père connaît parfaitement nos besoins, a-t-il ajouté (Mat. 6:31-33). Le degré de confiance que nous plaçons en cette promesse indique la profondeur de notre  amour pour Jéhovah, parce qu’amour et confiance sont indissociables. Nous ne pouvons pas aimer vraiment une personne en qui nous n’avons pas confiance (Ps. 143:8). Nous pourrions donc nous demander : « Les objectifs que je me fixe et la façon dont je vis montrent-ils que j’aime vraiment Jéhovah ? Mes actes de tous les jours montrent-ils que j’ai confiance en son pouvoir de subvenir à mes besoins ? »

9 Mike a manifesté cet amour et cette confiance. Jeune, il avait le profond désir de servir Dieu dans un pays étranger. Il s’est marié et a eu deux enfants, mais ce désir ne l’a jamais quitté. Encouragés par les nombreux articles et récits concernant la prédication dans des régions ayant besoin de renfort, Mike et sa famille ont décidé de simplifier leur vie. Ils ont vendu leur maison et ont emménagé dans un appartement. Puis Mike a réduit la taille de son entreprise de nettoyage et a appris à la diriger à distance, par Internet. La famille est partie à l’étranger. Après deux heureuses années de service, Mike s’est exclamé : « Ce que Jésus dit en Matthieu 6:33 est vrai ; nous l’avons vécu ! »

FAIS GRAND CAS DE LA VÉRITÉ VENANT DE DIEU

10. Comme le montre le cas de David, quel effet la méditation sur la vérité au sujet de Jéhovah peut-elle produire sur nous ?

10 Il y a 3 000 ans, le roi David a été ému en contemplant les cieux visibles. Il a écrit : « Les cieux proclament la gloire de Dieu ; et l’œuvre de ses mains, l’étendue l’annonce. » Puis, touché par la sagesse de la loi divine, il a ajouté : « La loi de Jéhovah est parfaite, ramenant l’âme. Le rappel de Jéhovah est digne de foi, rendant sage l’homme inexpérimenté. » Quel effet a produit cette méditation ? Il poursuit : « Que les paroles de ma bouche et la méditation de mon cœur deviennent agréables devant toi, ô Jéhovah mon Rocher et mon Rédempteur ! » Visiblement, une relation chaleureuse et étroite se tissait entre David et son Dieu (Ps. 19:1, 7, 14).

11. Qu’est-ce que l’amour pour Dieu devrait nous pousser à faire de l’abondante connaissance qu’il nous dispense aujourd’hui ? (voir illustration du titre).

11 Aujourd’hui, nous disposons d’une abondante connaissance sur la création et le déroulement du dessein de Jéhovah. Le monde vante les études universitaires et l’instruction poussée. Mais les faits prouvent que poursuivre ce genre de choses cause souvent la perte de la foi et de l’amour pour Dieu. La Bible quant à elle nous exhorte non seulement à aimer la connaissance mais aussi à acquérir la sagesse et l’intelligence. Cela signifie apprendre à nous servir de la connaissance venant de Dieu pour notre bien et celui de notre prochain (Prov. 4:5-7). Dieu « veut que toutes sortes d’hommes soient sauvés et parviennent à une connaissance exacte de la vérité » (1 Tim. 2:4). Nous démontrons que nous l’aimons quand, de tout cœur, nous parlons à tous de la bonne nouvelle du Royaume et que nous aidons notre prochain à comprendre son dessein grandiose à l’égard de l’humanité (lire Psaume 66:16, 17).

12. Comment une jeune a-t-elle montré sa reconnaissance pour les dons spirituels venant de Jéhovah ?

12 Même les jeunes peuvent démontrer à Jéhovah leur amour par leur reconnaissance pour ses dons spirituels. Shannon raconte que, quand elle avait onze ans, sa sœur de dix ans et elle ont assisté avec leurs parents à l’assemblée de district « La piété ». Au cours d’une session, il a été demandé aux jeunes de s’asseoir dans une zone précise. Shannon était un peu tendue, mais elle a joué le jeu. Il s’est alors passé une chose qui l’a beaucoup émue :  chaque jeune a reçu en cadeau un magnifique livre intitulé Les jeunes s’interrogent. Réponses pratiques. Quel effet cela a-t-il eu sur ses sentiments envers Jéhovah ? Elle se souvient : « Ce jour-là, j’ai enfin compris que Jéhovah est réel et qu’il m’aime personnellement, qu’il m’aime vraiment beaucoup. » Elle ajoute : « Quelle joie que notre grand Dieu, Jéhovah, nous fasse ce genre de dons généreux, beaux et parfaits ! »

ACCEPTE LES CONSEILS ET LA DISCIPLINE DE DIEU

13, 14. Comment devrions-nous réagir à la discipline de Jéhovah, et pourquoi ?

13 « Celui que Jéhovah aime, il le reprend, comme un père reprend le fils en qui il prend plaisir », nous rappelle la Bible (Prov. 3:12). Comment faut-il réagir à sa discipline ? Paul a écrit ces paroles réalistes : « Toute discipline [...] ne semble pas, pour le présent, être une joie, mais une peine. » Par cette remarque, il ne minimisait pas l’importance ou la valeur de la discipline. Il a en effet ajouté : « Plus tard cependant elle rapporte à ceux qu’elle a formés un fruit de paix, c’est-à-dire la justice » (Héb. 12:11). Aimons-nous Jéhovah ? Si oui, fuyons l’autosatisfaction et ne prenons pas mal ses conseils. Ce peut être très difficile pour certains. Mais l’amour pour Jéhovah peut nous être d’une grande aide.

14 Aux jours de Malaki, de nombreux Juifs n’appréciaient pas les conseils de Dieu. Ils connaissaient la Loi sur les sacrifices, mais ils étaient devenus si honteusement négligents que Jéhovah a dû les conseiller avec énergie (lire Malaki 1:12, 13). La situation était-elle grave ? Écoute les paroles de Jéhovah : « J’enverrai sur vous la malédiction et je maudirai vos bénédictions. Oui, j’ai même maudit la bénédiction, parce que vous ne [...] prenez pas [mon commandement] à cœur » (Mal. 2:1, 2). On le voit, le mépris délibéré ou habituel des conseils pleins d’amour de Jéhovah peut avoir de graves conséquences.

Suis les conseils de Dieu plutôt que les normes du monde (voir paragraphe 15).

15. Contre quelle mentalité courante aujourd’hui devons-nous nous protéger ?

15 Dans le monde actuel, où règne une  mentalité égocentrique, la majorité des gens n’aiment pas entendre parler de conseils et de discipline, et encore moins en faire l’objet. Et ceux qui semblent accepter un conseil ou la discipline le font souvent à contrecœur. Toutefois, il est recommandé aux chrétiens de « cess[er] de [se] conformer à ce système de choses-ci ». Ils doivent discerner et suivre « la volonté de Dieu », qui est « parfaite » (Rom. 12:2). Par son organisation, Jéhovah nous donne en temps voulu des conseils sur de nombreux aspects de la vie : la conduite envers les personnes de l’autre sexe, les fréquentations, les divertissements, etc. En acceptant et en suivant de bon gré cette direction, nous montrons que nous en sommes reconnaissants et que nous aimons Jéhovah du fond du cœur (Jean 14:31 ; Rom. 6:17).

RECHERCHE LA PROTECTION ET LE SALUT AUPRÈS DE JÉHOVAH

16, 17. a) Pourquoi devrions-nous rechercher la volonté de Jéhovah avant de prendre des décisions ? b) Par quelle façon d’agir les Israélites ont-ils montré un manque de foi et d’amour pour Jéhovah ?

16 Quand de petits enfants pressentent un danger, ils courent instinctivement vers leurs parents. En grandissant, ils se fient de plus en plus à leur propre jugement et prennent leurs propres décisions. Ils deviennent des adultes. Mais s’ils ont d’étroites relations avec leurs parents, ils recherchent volontiers leur avis et leurs conseils avant de prendre une décision. Spirituellement, c’est la même chose. Jéhovah nous a donné son esprit, ce qui stimule en nous le désir et la capacité d’agir (Phil. 2:13). Cependant, prendre des décisions sans tenir compte de sa volonté serait un grave manque de foi et d’amour pour lui.

17 Aux jours de Samuel, les Israélites ont subi une cuisante défaite face aux Philistins. Ils avaient cruellement besoin d’aide et de protection. Qu’ont-ils fait ? « Prenons pour nous, de Shilo, l’arche de l’alliance de Jéhovah, ont-ils décidé, pour qu’elle vienne au milieu de nous et qu’elle nous sauve de la paume de nos ennemis. » Quelles en ont été les conséquences ? « La tuerie devint très grande, si bien qu’il tomba parmi Israël trente mille hommes de pied. Et l’arche de Dieu fut prise » (1 Sam. 4:2-4, 10, 11). On pourrait croire qu’en prenant l’arche avec eux, les Israélites recherchaient l’aide de Jéhovah. En réalité, ils n’avaient pas cherché sa direction. Ils avaient suivi leurs propres idées. Les conséquences en ont été désastreuses (lire Proverbes 14:12).

18. Que nous enseigne la Bible sur la confiance en Jéhovah ?

18 Un psalmiste qui manifestait la bonne attitude de cœur a écrit : « Attends Dieu, car je le louerai encore : il est le salut grandiose de ma personne. Ô mon Dieu, en moi mon âme est désespérée. C’est pourquoi je me souviens de toi » (Ps. 42:5, 6). Quel sentiment fort et quel amour pour Jéhovah ! As-tu développé un tel amour et une telle confiance ? Même si tu penses que c’est le cas, tu peux sans doute augmenter ta confiance en lui en accord avec cette exhortation biblique : « Mets ta confiance en Jéhovah de tout ton cœur et ne t’appuie pas sur ton intelligence. Dans toutes tes voies tiens compte de lui, et lui, il rendra droits tes sentiers » (Prov. 3:5, 6).

19. De quelles manières veux-tu t’efforcer de montrer ton amour pour Jéhovah ?

19 En nous aimant le premier, Jéhovah nous a montré comment nous devons l’aimer. Gardons constamment à l’esprit son exemple incomparable. Et montrons-lui que nous l’aimons de tout notre cœur, de toute notre âme, de toute notre pensée et de toute notre force (Marc 12:30).