Aller au contenu

Aller au sommaire

Prépare-toi dès maintenant à la vie dans le monde nouveau

Prépare-toi dès maintenant à la vie dans le monde nouveau

« [Ordonne-leur] de travailler au bien, [...] afin qu’ils saisissent fermement la vie véritable » (1 TIM. 6:17-19).

CANTIQUES : 125, 40

1, 2. a) Quels bienfaits d’ordre physique as-tu particulièrement hâte de connaître dans le Paradis terrestre ? (voir illustration du titre). b) De quels bienfaits spirituels jouirons-nous dans le monde nouveau ?

« LA VIE VÉRITABLE. » Pour la plupart d’entre nous, cette expression évoque l’espérance de la vie éternelle sur une terre paradisiaque. En réalité, l’apôtre Paul a établi un lien entre « la vie éternelle » et « la vie véritable » (lire 1 Timothée 6:12, 19). Nous avons l’espoir de mener une vie sans fin qui nous procurera une satisfaction et une joie durables. Quel bonheur ce sera de nous réveiller chaque matin en excellente santé physique, mentale et psychologique ! (Is. 35:5, 6). Songeons au plaisir que nous aurons à passer du temps avec nos êtres chers, dont ceux qui auront été ressuscités ! (Jean 5:28, 29 ; Actes 24:15). Nous aurons également la possibilité d’améliorer nos aptitudes dans des domaines comme les sciences naturelles, la musique, l’architecture, etc.

2 Aussi réjouissantes que nous paraissent ces perspectives, les bienfaits que nous recevrons dans le monde nouveau seront avant tout d’ordre spirituel. Le nom de Jéhovah aura été sanctifié et sa souveraineté justifiée. Quelle intense satisfaction nous éprouverons alors ! (Mat. 6:9, 10). De plus, assister à la réalisation de son dessein originel à l’égard de l’humanité et de la terre nous comblera de joie. Pense aussi qu’il deviendra beaucoup plus  facile de nous approcher de Jéhovah à mesure que nous avancerons vers la perfection, et à plus forte raison quand nous l’aurons atteinte ! (Ps. 73:28 ; Jacq. 4:8).

3. À quoi devrions-nous nous préparer dès maintenant ?

3 Ces bienfaits sont à notre portée, car Jésus assure qu’« à Dieu tout est possible » (Mat. 19:25, 26). Mais si nous voulons vivre dans le monde nouveau — et au-delà du règne millénaire de Christ —, nous devons dès maintenant accomplir des actes qui nous permettront de « sais[ir] fermement » la vie éternelle. Il nous faut vivre dans l’attente de la fin de ce monde méchant et nous préparer à la vie dans le monde nouveau en adoptant d’ores et déjà de bonnes habitudes. Comment faire, tandis que nous sommes dans ce système de choses méchant ?

COMMENT NOUS PRÉPARER

4. Illustre la façon dont nous pourrions nous préparer à la vie dans le monde nouveau.

4 Comment pourrions-nous nous préparer dès maintenant à vivre dans le monde nouveau ? Suppose que tu envisages d’aller vivre dans un autre pays. Comment peux-tu t’y préparer ? Peut-être en apprenant la langue des habitants. Sans doute trouveras-tu également utile de te renseigner sur leurs coutumes. Tu te familiariseras peut-être avec leur alimentation. Dans une certaine mesure, tu commenceras à vivre comme si tu étais déjà résident de ce pays. N’est-ce pas l’existence que tu comptes y mener ? De même, nous pouvons nous préparer à la vie dans le monde nouveau en vivant dès à présent, et dans toute la mesure du possible, comme nous espérons y vivre. Prenons quelques exemples.

5, 6. Pourquoi apprendre à nous soumettre à l’autorité théocratique nous prépare-t-il à la vie dans le monde nouveau ?

5 Dans le monde nouveau, tous les humains soutiendront la souveraineté de Dieu. Comme cela contrastera avec le monde dominé par Satan, qui encourage l’homme à se gouverner lui-même ! L’indépendance et la tendance à insister de manière déraisonnable sur ses préférences sont parfois bien vues. Pourtant, qu’entraînent ces comportements ? Le rejet de la direction divine donne lieu à des souffrances, au malheur, voire à des catastrophes (Jér. 10:23). Comme nous avons hâte d’être à l’époque où toute l’humanité se soumettra à la souveraineté du Dieu d’amour !

6 Dans le monde nouveau, ce sera un plaisir de participer, sous l’autorité établie par Dieu, à l’embellissement de la terre, à l’enseignement des ressuscités et à l’accomplissement de la volonté de Jéhovah concernant l’humanité. Mais comment réagirons-nous s’il nous est demandé d’effectuer une tâche qui ne nous plaît pas ? Nous soumettrons-nous à cette instruction ? Nous acquitterons-nous de cette tâche de notre mieux, et même avec plaisir ? La majorité d’entre nous répondra oui ! Alors, avons-nous déjà l’habitude de nous soumettre à la direction théocratique ? Si c’est le cas, nous sommes en train de nous préparer à vivre éternellement sous la domination de Jéhovah.

7, 8. a) Pourquoi nous faut-il cultiver un esprit de coopération ? b) À quels changements certains chrétiens ont-ils dû s’adapter ? c) De quoi pouvons-nous être convaincus en rapport avec la vie dans le monde nouveau ?

7 Nous nous préparons à la vie dans le monde nouveau non seulement en nous soumettant à la structure établie par Jéhovah, mais aussi en nous efforçant de cultiver le contentement et un esprit de coopération. Si nous coopérons avec ceux qui nous dirigent, peut-être en trouvant de la joie et du contentement dans de nouvelles attributions de service, nous manifesterons probablement ce même état d’esprit dans le nouveau système de choses (lire Hébreux 13:17). En Terre promise, l’héritage des Israélites a été réparti par le sort (Nomb. 26:52-56 ; Jos. 14:1, 2). Nous ne savons évidemment pas à quel endroit  chacun de nous recevra l’instruction d’aller vivre une fois dans le nouveau système de choses. Il n’empêche qu’en coopérant, nous éprouverons du contentement et l’immense bonheur de faire la volonté de Jéhovah, quel que soit l’endroit de la terre où nous habiterons.

8 L’honneur de vivre un jour sous la domination du Royaume mérite les efforts que nous faisons aujourd’hui pour coopérer avec l’organisation de Jéhovah et pour nous acquitter de nos attributions théocratiques. Bien sûr, avec le temps, notre situation peut changer. Par exemple, certains Béthélites des États-Unis ont été affectés à d’autres formes de service à plein temps, qui leur procurent de nombreuses joies. Parce qu’ils ont pris de l’âge ou pour d’autres raisons, des chrétiens qui étaient dans le service itinérant ont été nommés pionniers spéciaux. Si nous cultivons le contentement, prions Dieu de nous aider et faisons le maximum à son service, nous serons joyeux et recevrons de nombreux bienfaits, même en ces derniers jours critiques (lire Proverbes 10:22). Que dire de nos aspirations ? Peut-être que nous nous imaginons vivre à tel ou tel endroit de la terre une fois dans le monde nouveau, mais qu’on nous demandera d’aller vivre ailleurs. Peu importe l’endroit où nous servirons Jéhovah et ce que nous ferons, soyons convaincus que nous serons reconnaissants et satisfaits, que nous déborderons de joie (Neh. 8:10).

9, 10. a) Dans le monde nouveau, sous quels aspects nous faudra-t-il peut-être exercer la patience ? b) Dans quel cas pouvons-nous faire preuve de patience aujourd’hui ?

9 Dans le monde nouveau, sans doute nous faudra-t-il parfois exercer la patience. Imagine ceci : Tu apprends que, pour la plus grande joie de leurs parents et amis, certaines personnes ont été ressuscitées. Mais toi, tu attends encore la résurrection de tes chers disparus. Si c’était le cas, te réjouirais-tu avec ceux qui se réjouissent et ferais-tu preuve de patience ? (Rom. 12:15). Apprendre à attendre patiemment la réalisation des promesses de Jéhovah dès aujourd’hui nous aidera à exercer la patience dans le monde nouveau (Eccl. 7:8).

10 Nous nous préparerons également en exerçant la patience relativement à la vérité révélée. À mesure que la compréhension des vérités bibliques s’affine, les étudions-nous avec sérieux et patience ? Si oui, nous n’aurons probablement aucune difficulté à nous montrer patients lorsque, dans le monde nouveau, Jéhovah fera connaître ses exigences concernant l’humanité (Prov. 4:18 ; Jean 16:12).

11. Que nous enseigne aujourd’hui Jéhovah en ce qui concerne nos relations avec les autres, et en quoi cela nous sera-t-il utile dans le monde nouveau ?

11 Dans le monde nouveau, une autre qualité nous sera très utile : la disposition à pardonner. Il faudra peut-être du temps, pour que, pendant le règne millénaire de Christ, les justes et les injustes se débarrassent de leurs défauts (Actes 24:15). Durant cette période, serons-nous capables de nous traiter les uns les autres avec amour ? Si nous apprenons à pardonner volontiers et à prévenir les tensions maintenant, il nous sera plus facile de nous comporter ainsi dans le monde nouveau (lire Colossiens 3:12-14).

12. Pourquoi devrions-nous nous préparer dès maintenant à la vie dans le monde nouveau ?

12 Vivre dans le monde nouveau ne signifiera pas forcément toujours obtenir ce qu’on voudra, quand on le voudra. Nous devrons plutôt être reconnaissants et satisfaits dans n’importe quelle situation, car notre soumission à la souveraineté du Dieu d’amour nous apportera des bienfaits. Cela signifiera manifester les qualités que Jéhovah nous enseigne à cultiver maintenant. En apprenant à vivre dès à présent comme nous vivrons dans le monde nouveau, nous développons des qualités qu’il nous faudra manifester  éternellement. Nous renforçons également notre foi dans la réalité de « la terre habitée à venir » (Héb. 2:5 ; 11:1). De plus, nous montrons à quel point nous aspirons à vivre dans les conditions justes qui régneront alors sur terre. C’est indéniablement une façon de nous préparer à la vie éternelle dans le monde nouveau de Dieu.

FIXE-TOI DES OBJECTIFS SPIRITUELS MAINTENANT

Prends une part active au ministère.

13. Dans le monde nouveau, quel type d’activités aura la priorité absolue ?

13 Examinons une autre façon encore de nous préparer à la vie véritable. Bien que Dieu nous promette une abondance de nourriture et quantité d’autres choses indispensables, c’est la satisfaction de notre besoin de spiritualité qui nous apportera le plus grand plaisir (Mat. 5:3). Les activités spirituelles seront notre priorité absolue et nous nous délecterons en Jéhovah (Ps. 37:4). En accordant la priorité aux choses spirituelles maintenant, nous nous préparons à la vie véritable (lire Matthieu 6:19-21).

14. Quels objectifs spirituels peuvent aider les jeunes à fixer leur esprit sur la vie éternelle ?

14 Comment pouvons-nous trouver plus de joie dans les activités théocratiques ? Par exemple en nous fixant des objectifs spirituels. Es-tu jeune et envisages-tu de faire carrière au service de Jéhovah ? Si oui, pourquoi ne pas relire certains extraits de nos publications traitant des différentes formes de service à plein temps et te fixer l’objectif de t’engager dans l’une d’elles * ? Tu pourrais aussi parler avec des chrétiens qui sont dans le service à plein temps depuis de nombreuses années. En faisant du ministère ta carrière, tu sers déjà Dieu comme tu le serviras dans le monde nouveau, où ta formation et ton expérience théocratiques seront d’une grande valeur.

Participe aux activités théocratiques.

15. Quels objectifs spirituels un proclamateur pourrait-il se fixer ?

15 Si tu es proclamateur du Royaume, quels objectifs spirituels peux-tu te fixer ? Tu pourrais vouloir aiguiser tes aptitudes pour certains aspects du ministère. Tu pourrais également t’efforcer d’approfondir ta compréhension des principes bibliques et de la façon de les mettre en pratique. Pourquoi ne pas chercher à progresser dans la lecture publique et l’art oratoire, ou encore à améliorer tes commentaires aux réunions ? Et tu auras certainement d’autres idées. Quoi qu’il en soit, retiens ceci : Te fixer des objectifs spirituels augmentera ton enthousiasme pour les activités liées au culte et te préparera à la vie dans le monde nouveau.

 DES BIENFAITS DÈS MAINTENANT !

Montre-toi reconnaissant pour la nourriture spirituelle.

16. Pourquoi servir Jéhovah est-il le meilleur mode de vie qui soit ?

16 Consacrer son temps à se préparer pour le monde nouveau signifie-t-il renoncer aujourd’hui à une vie agréable ou gratifiante ? Pas du tout ! Servir Jéhovah est le mode de vie le plus satisfaisant qui soit. C’est tout sauf un service accompli sous la contrainte dans le seul but de traverser la grande tribulation. C’est le mode de vie pour lequel nous avons été conçus, le mode de vie qui procure la plus grande joie. La vie de celui qui bénéficie des conseils de Jéhovah et qui fait l’objet de son amour fidèle est bien « meilleure » que la vie sans intimité avec lui (lire Psaume 63:1-3). Bien sûr, inutile d’attendre le monde nouveau pour jouir des bienfaits spirituels résultant d’un service accompli d’un cœur entier. Ces bienfaits sont d’ores et déjà à notre portée ! En effet, certains d’entre nous savourent de tels bienfaits depuis des décennies et nous savons par expérience qu’aucun mode de vie ne pourrait nous apporter plus grande satisfaction (Ps. 1:1-3 ; Is. 58:13, 14).

Recherche la direction des Écritures.

17. Dans le Paradis, quelle place auront nos centres d’intérêt et les loisirs ?

17 Dans le monde nouveau, nos centres d’intérêt et les loisirs auront leur place. En effet, pourquoi Jéhovah nous aurait-il dotés du profond désir de réaliser des choses et d’éprouver des plaisirs sains s’il n’avait pas prévu que ce désir soit pleinement satisfait ? (Eccl. 2:24). Sous ces rapports et bien d’autres, Jéhovah ne cessera de « rassas[ier] le désir de toute créature vivante » (Ps. 145:16). Les loisirs et la détente ont leur importance, mais le plaisir qu’ils procurent augmente lorsqu’on donne la priorité à notre relation avec Jéhovah. Ce sera le cas dans le Paradis terrestre. Apprenons donc à maintenir nos centres d’intérêt à leur place tout en cherchant d’abord le Royaume et en nous concentrant sur les bienfaits spirituels déjà accessibles (Mat. 6:33). C’est la voie de la sagesse !

18. Comment montrer que nous nous préparons à la vie éternelle dans le Paradis ?

18 Dans le Paradis promis, nous connaîtrons le bonheur à un degré encore jamais atteint. Montrons donc à quel point nous aspirons à la vie véritable en nous y préparant maintenant. Cultivons les qualités divines et puisons une grande joie dans la participation zélée à l’œuvre qui nous est confiée, la prédication du Royaume. Poursuivons avec délectation des objectifs spirituels. Oui, poussés par une foi totale dans les promesses de Jéhovah, vivons comme si nous étions déjà dans le monde nouveau !

^ § 14 Voir Les jeunes s’interrogent. Réponses pratiques (vol. 2), p. 311-318.