Aller au contenu

Aller à la table des matières

Questions des lecteurs

Questions des lecteurs

Qui est Gog de Magog, dont parle le livre d’Ézékiel ?

Depuis des années, nos publications expliquent que Gog de Magog est le nom donné à Satan le Diable après son expulsion du ciel. Sur quoi se fondaient-elles ? Sur le fait que le livre de la Révélation présente Satan comme le meneur de l’attaque mondiale contre le peuple de Dieu (Rév. 12:1-17). On supposait donc que Gog était un nom prophétique donné à Satan.

Toutefois, cette explication pose quelques problèmes. Pourquoi ? Considère ceci : Parlant à Gog du moment où il sera vaincu, Jéhovah lui dit : « Je te livrerai en nourriture aux oiseaux de proie, aux oiseaux de toute sorte d’aile et aux bêtes sauvages des champs » (Ézék. 39:4). Il ajoute : « Il arrivera en ce jour-là que je donnerai à Gog un lieu, là, une tombe en Israël [...]. C’est là qu’on devra enterrer Gog et toute sa foule » (Ézék. 39:11). Mais comment un esprit peut-il servir de nourriture à des « oiseaux de proie », à des « oiseaux de toute sorte d’aile » et à des « bêtes sauvages des champs » ? Comment Satan peut-il recevoir « une tombe » sur terre ? De plus, la Bible montre clairement que Satan sera emprisonné dans un abîme pendant 1 000 ans, et non qu’il sera donné en nourriture ou enterré (Rév. 20:1, 2).

La Bible dit qu’à la fin des 1 000 ans, Satan sera libéré de l’abîme et qu’« il sortira pour égarer les nations aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, pour les rassembler pour la guerre » (Rév. 20:8). Mais comment Satan peut-il tromper Gog, s’il est lui-même Gog ? Par conséquent, que ce soit dans le livre d’Ézékiel ou dans celui de la Révélation, « Gog » ne représente pas Satan.

Alors, qui est Gog de Magog ? Pour répondre, il nous faut examiner attentivement les Écritures afin de découvrir qui attaquera le peuple de Dieu. La Bible ne parle pas uniquement de l’attaque de « Gog [...] de Magog ». Elle parle aussi de l’attaque du « roi du Nord » et de celle des « rois de la terre » (Ézék. 38:2, 10-13 ; Dan. 11:40, 44, 45 ; Rév. 17:14 ; 19:19). S’agit-il d’attaques distinctes ? Probablement pas. Il s’agit sûrement d’une seule et même attaque présentée sous des noms différents. Pourquoi tirons-nous cette conclusion ? Parce que les Écritures disent que toutes les nations de la terre participeront à cette attaque finale, qui provoquera la guerre d’Har-Maguédôn (Rév. 16:14, 16).

Quand on compare ces différents passages sur l’attaque finale dirigée contre le peuple de Dieu, il apparaît clairement que le nom Gog de Magog représente, non pas Satan, mais une coalition de nations. Cette coalition sera-t-elle menée par le « roi du Nord » symbolique ? Nous ne pouvons l’affirmer. Mais cette idée s’accorderait avec ce que Jéhovah dit au sujet de Gog : « Tu viendras de ton lieu, des parties les plus reculées du nord, toi et des peuples nombreux avec toi, tous montés sur des chevaux, une grande assemblée, oui des forces militaires nombreuses » (Ézék. 38:6, 15).

Le prophète Daniel, un contemporain d’Ézékiel, déclare quant à lui au sujet du roi du Nord : « Il y aura des nouvelles qui le troubleront, venant du levant et du nord, et à coup sûr il sortira en grande fureur afin d’anéantir et de vouer un grand nombre à la destruction. Et il plantera ses tentes-palais entre la grande mer et la montagne sainte de la Parure ; et il devra venir jusqu’à sa fin, et il n’y aura personne pour lui venir en aide » (Dan. 11:44, 45). Cette déclaration ressemble à ce que dit Ézékiel au sujet des agissements de Gog (Ézék. 38:8-12, 16).

Que se passe-t-il à la suite de cette attaque finale ? Daniel ajoute : « Durant ce temps-là se lèvera [à Har-Maguédôn] Mikaël [Jésus Christ], le grand prince qui se tient là [depuis 1914] en faveur des fils de ton peuple. Et à coup sûr ce sera un temps de détresse [la grande tribulation] tel qu’il n’y en a pas eu depuis qu’une nation a paru jusqu’à ce temps-là. Et durant ce temps-là ton peuple échappera, tous ceux qui seront trouvés inscrits dans le livre » (Dan. 12:1). Cette action, menée par Jésus, le représentant de Dieu, est également décrite en Révélation 19:11-21.

Mais qui le nom « Gog et Magog » de Révélation 20:8 représente-t-il ? Pendant l’épreuve finale, à la fin des 1 000 ans, les humains qui se rebelleront contre Jéhovah manifesteront la même mentalité meurtrière que « Gog [...] de Magog », ces nations qui attaqueront le peuple de Dieu à la fin de la grande tribulation. De plus, le sort de ces deux groupes sera exactement le même : la mort éternelle ! (Rév. 19:20, 21 ; 20:9). Il semble donc approprié que tous ceux qui se rebelleront à la fin du Règne de mille ans soient appelés « Gog et Magog ».

Étant des étudiants assidus de la Parole de Dieu, nous avons hâte de voir qui, dans un avenir proche, se révélera être « le roi du Nord ». Mais qui que soit le meneur de cette coalition de nations, nous sommes sûrs de deux choses : 1) Gog de Magog et ses armées seront vaincus et détruits, et 2) notre roi régnant, Jésus Christ, sauvera le peuple de Dieu et le fera entrer dans un monde nouveau, sûr et paisible (Rév. 7:14-17).