Aller au contenu

Aller à la table des matières

Affrontons la fin de ce vieux monde ensemble

Affrontons la fin de ce vieux monde ensemble

« Nous sommes des membres qui appartiennent les uns aux autres » (ÉPH. 4:25).

1, 2. De quelle façon Dieu veut-il que jeunes et moins jeunes l’adorent ?

ES-TU jeune ? Si oui, ne doute pas que, dans la congrégation internationale de Jéhovah, ta présence compte. Dans bien des pays, nombre de nouveaux baptisés sont des jeunes. Qu’il est encourageant de voir tant de jeunes rejoindre les rangs de ceux qui ont décidé de servir Jéhovah !

2 Ceci dit, aimes-tu passer du temps avec d’autres jeunes ? Probablement. Prendre du bon temps avec ceux de son âge procure un certain bonheur. Mais, que nous soyons jeunes ou âgés et quelles que soient nos origines, Dieu veut que nous l’adorions tous ensemble. Il veut que « toutes sortes d’hommes soient sauvés et parviennent à une connaissance exacte de la vérité », a écrit l’apôtre Paul (1 Tim. 2:3, 4). Et, en Révélation 7:9, les adorateurs de Dieu sont décrits comme venant de « toutes nations et tribus et peuples et langues ».

3, 4. a) Quelle est la mentalité de nombreux jeunes aujourd’hui ? b) Quel état d’esprit est conforme à Éphésiens 4:25 ?

3 Le contraste entre les jeunes serviteurs de Jéhovah et les jeunes non Témoins est frappant ! Beaucoup de jeunes qui ne servent pas Jéhovah mènent une vie égocentrique, axée  sur leurs désirs. Des chercheurs les appellent la « Génération moi ». Leur manière de parler et de s’habiller montre leur mépris pour les générations précédentes, qui, selon eux, ne sont plus « dans le coup ».

4 Cette mentalité est partout. Les jeunes serviteurs de Jéhovah se rendent donc compte qu’il faut fournir de sérieux efforts pour la rejeter et adopter le point de vue de Dieu. Déjà au Ier siècle, Paul avait jugé nécessaire d’exhorter les chrétiens à fuir « l’esprit qui opère maintenant dans les fils de la désobéissance », dans lequel ils « march[aient] jadis » (lire Éphésiens 2:1-3). Les jeunes qui comprennent l’importance de rejeter cette mentalité et d’être unis à tous leurs frères et sœurs méritent des félicitations. Leur état d’esprit est conforme à la déclaration de Paul selon laquelle « nous sommes des membres qui appartiennent les uns aux autres » (Éph. 4:25). Plus la fin de ce vieux monde approche, plus il est important d’agir ensemble, dans l’unité. Examinons quelques exemples bibliques qui nous aideront à mesurer l’importance d’être soudés, d’être bien unis.

ILS SONT RESTÉS ENSEMBLE

5, 6. À propos de l’unité, quel enseignement clair se dégage de l’histoire de Lot et ses filles ?

5 Autrefois, quand ses serviteurs restaient unis et se soutenaient mutuellement face aux épreuves, Jéhovah était heureux de les protéger. Quel que soit leur âge, ses serviteurs des temps modernes ont beaucoup à apprendre de certains personnages bibliques. Parlons tout d’abord de Lot.

6 Lot et sa famille sont en danger : Sodome, la ville dans laquelle ils habitent, est sur le point d’être détruite. Les anges de Dieu pressent Lot de fuir et de se réfugier dans la région montagneuse. « Échappe-toi pour ton âme ! », disent-ils (Gen. 19:12-22). Lot a obéi, et ses filles l’ont imité. Malheureusement, certains de ses proches n’en ont pas fait autant. Aux yeux des jeunes hommes fiancés à ses filles, le vieil homme « passa [...] pour quelqu’un qui plaisante ». Ils l’ont payé de leur vie (Gen. 19:14). Seuls Lot et ses filles, restées à ses côtés, ont eu la vie sauve.

7. Lorsque les Israélites ont quitté l’Égypte dans l’unité, comment Jéhovah leur est-il venu en aide ?

7 Prenons un autre exemple. Quand ils ont quitté l’Égypte, les Israélites ne sont pas partis en groupes indépendants, chaque groupe empruntant l’itinéraire de son choix. Quant à Moïse, lorsqu’il « tendit [...] sa main sur la mer » et que Jéhovah fendit la mer, il ne l’a pas traversée seul ou avec quelques Israélites. Non, sous la protection de Jéhovah, la congrégation tout entière est passée (Ex. 14:21, 22, 29, 30). Tous ont manifesté un esprit d’unité, et ils étaient accompagnés par « un peuple mêlé, immense », de non-Israélites qui s’étaient rangés de leur côté (Ex. 12:38). On imagine mal certains, peut-être un groupe de jeunes, faisant bande à part et passant par un chemin plus à leur goût. N’aurait-il pas été insensé d’agir ainsi et de se priver de la protection divine ? (1 Cor. 10:1).

8. Aux jours de Yehoshaphat, comment le peuple de Dieu s’est-il montré uni ?

8 Aux jours du roi Yehoshaphat, les serviteurs de Dieu ont été menacés par un ennemi redoutable, « une foule nombreuse » venant de régions voisines (2 Chron. 20:1, 2). Chose louable, ils n’ont pas essayé de vaincre par leur propre force. Ils se sont plutôt tournés vers Jéhovah (lire 2 Chroniques 20:3, 4). Et ils ne l’ont pas fait chacun de leur côté, comme bon leur semblait ou comme ils le sentaient. Le récit biblique dit : « Tous ceux de Juda se tenaient debout devant Jéhovah, même leurs petits, leurs femmes et leurs fils » (2 Chron. 20:13). Jeunes  ou âgés, ils se sont efforcés de suivre avec foi la direction de Jéhovah, et Jéhovah les a protégés de leur ennemi (2 Chron. 20:20-27). N’est-ce pas un excellent exemple de la façon dont le peuple de Dieu peut faire face aux difficultés ?

9. Que peuvent nous apprendre sur l’unité le comportement et la mentalité des premiers chrétiens ?

9 Les premiers chrétiens aussi se sont illustrés par leur unité d’action. Par exemple, les nombreux Juifs et prosélytes devenus chrétiens « étaient assidus à l’enseignement des apôtres, et à avoir part les uns avec les autres, à prendre des repas, et aux prières » (Actes 2:42). Cette unité a été notamment manifeste en temps de persécution, quand ils ont particulièrement eu besoin les uns des autres (Actes 4:23, 24). N’es-tu pas d’accord qu’en période critique, il est indispensable d’être étroitement unis ?

UNISSONS-NOUS À L’APPROCHE DU JOUR DE JÉHOVAH

10. Quand l’unité sera-t-elle particulièrement importante ?

10 Une des périodes les plus sombres de l’Histoire approche. Le prophète Yoël en parle comme d’« un jour de ténèbres et d’obscurité » (Yoël 2:1, 2 ; Tseph. 1:14). Pour le peuple de Dieu, l’heure sera à l’unité. Souviens-toi de ce qu’a dit Jésus : « Tout royaume divisé contre lui-même est réduit en désolation » (Mat. 12:25).

11. Quelle comparaison, consignée en Psaume 122:3, 4, pourrait s’appliquer au peuple de Dieu d’aujourd’hui ? (voir illustration du titre).

11 Durant la période troublée que connaîtra bientôt le système actuel, nous devrons être extrêmement unis. Il faudra que règne parmi nous une unité spirituelle qui pourrait être comparée à la proximité des maisons de la Jérusalem antique. Ces habitations étaient construites si près les unes des autres qu’un psalmiste a qualifié Jérusalem de « ville qui a été liée ensemble dans l’unité ». Cet agencement permettait aux habitants de se soutenir et de se protéger mutuellement. Cette proximité pouvait par ailleurs symboliser l’unité spirituelle de la nation entière, quand « les tribus de Yah » se rassemblaient pour le culte (lire Psaume 122:3, 4). Pareillement, il nous faut être « lié[s] ensemble dans l’unité » aujourd’hui et il nous faudra l’être durant les jours critiques à venir.

12. Grâce à quoi survivrons-nous à l’attaque de Gog contre le peuple de Dieu ?

12 Pourquoi, durant cette période à venir, sera-t-il si important d’être « lié[s] ensemble » ? Ézékiel chapitre 38 parle prophétiquement d’une attaque que « Gog du pays de Magog » lancera contre le peuple de Dieu. Ce ne sera pas le moment de nous laisser diviser par quoi que ce soit. Et nous ne voudrons certainement pas chercher un soutien du côté du monde. Nous voudrons plutôt rester soudés à nos frères et sœurs. Bien sûr, notre survie ne dépendra pas uniquement de notre appartenance à un groupe. Il nous faudra absolument invoquer le nom de Jéhovah pour que son Fils et Lui nous aident à traverser cette période de détresse (Yoël 2:32 ; Mat. 28:20). Ceci dit, peut-on penser que ceux qui ne seront pas restés unis au troupeau de Dieu, ceux qui auront « fait bande à part », seront sauvés ? (Mika 2:12).

13. Quels enseignements les jeunes qui craignent Dieu peuvent-ils tirer de ce que nous avons étudié jusqu’ici ?

13 Alors, n’est-il pas clair qu’il est insensé d’imiter les jeunes qui s’enferment dans leur monde ? Le temps vient où nous aurons réellement besoin les uns des autres, c’est-à-dire besoin de tous, des jeunes et des moins jeunes ! Oui, c’est aujourd’hui le moment d’apprendre à être soudés, à cultiver une unité qui nous sera si indispensable durant la période qui nous attend.

 « DES MEMBRES QUI APPARTIENNENT LES UNS AUX AUTRES »

14, 15. a) Dans quel objectif Jéhovah forme-t-il jeunes et moins jeunes dès aujourd’hui ? b) Quels conseils Jéhovah nous donne-t-il pour que nous restions unis ?

14 Jéhovah nous aide à « le serv[ir] épaule contre épaule » (Tseph. 3:8, 9). Il nous forme pour que nous ayons notre place dans son dessein éternel. Qu’englobe ce dessein ? Dieu a l’intention de « réunir toutes choses de nouveau dans le Christ » (lire Éphésiens 1:9, 10). Oui, il veut unifier toutes les créatures de l’univers bien disposées et il le fera à coup sûr. Toi qui es jeune, cette vérité t’aide-t-elle à saisir l’importance d’être étroitement uni à l’organisation de Jéhovah ?

15 Jéhovah nous apprend à être unis dès aujourd’hui, dans l’objectif que nous le soyons éternellement. Maintes et maintes fois, les Écritures nous encouragent à avoir « un égal souci les uns des autres » et « une tendre affection les uns pour les autres », à « [n]ous consoler les uns les autres » et à « [n]ous bâtir l’un l’autre » (1 Cor. 12:25 ; Rom. 12:10 ; 1 Thess. 4:18 ; 5:11). Jéhovah sait que nous sommes imparfaits, donc qu’il nous est parfois difficile d’être unis. C’est pourquoi nous devons apprendre à « [nous] pardonn[er] volontiers les uns aux autres » (Éph. 4:32).

16, 17. a) Quel est un des objectifs des réunions chrétiennes ? b) Quel exemple Jésus a-t-il laissé aux jeunes ?

16 Par ailleurs, Jéhovah nous fournit les réunions chrétiennes pour nous apprendre à rester proches les uns des autres. Nous lisons souvent l’encouragement donné en Hébreux 10:24, 25. Un des objectifs de ces réunions est que nous nous « considér[ions] [...] les uns les autres pour nous inciter à l’amour et aux belles œuvres ». Notons cependant qu’elles sont également faites pour que nous « nous encourag[ions] mutuellement, et cela d’autant plus que [n]ous voy[ons] approcher le jour ».

17 Jésus a donné l’exemple : enfant, il attachait déjà de la valeur à cette disposition. À 12 ans, après avoir assisté en famille à un grand rassemblement, il manquait à l’appel. Où était-il ? Il ne s’était pas éclipsé pour rejoindre d’autres jeunes. Joseph et Marie l’ont retrouvé au temple, en train de parler de questions spirituelles avec des enseignants (Luc 2:45-47).

18. Comment nos prières peuvent-elles contribuer à l’unité ?

18 En plus de cultiver un amour mutuel et de profiter des réunions chrétiennes  pour renforcer notre unité, nous pouvons prier les uns pour les autres. En étant précis dans nos prières en faveur de nos frères, nous entretenons l’intérêt que nous leur portons. Si tu es jeune, tires-tu parti des différentes possibilités qui te sont offertes de tisser des liens avec ta famille spirituelle ? Ce ne sont pas des choses que seuls les adultes peuvent et doivent faire. Grâce à ces habitudes, tu ne seras pas lié à ce vieux système quand il prendra fin.

Nous pouvons tous prier pour nos frères et sœurs (voir paragraphe 18).

SOYONS « DES MEMBRES QUI APPARTIENNENT LES UNS AUX AUTRES »

19-21. a) De quelle manière remarquable sommes-nous « des membres qui appartiennent les uns aux autres » ? Cite des faits. b) Que t’enseigne la façon dont certains frères et sœurs réagissent aux catastrophes ?

19 Le peuple de Jéhovah met déjà en pratique le principe suivant, énoncé en Romains 12:5 : « Nous sommes [...] des membres qui appartiennent les uns aux autres. » Nous en avons la preuve quand survient une catastrophe. En décembre 2011, une tempête tropicale a causé de graves inondations dans l’île philippine de Mindanao. En une nuit, plus de 40 000 habitations, dont des dizaines appartenant à nos frères, ont été inondées. Mais le Béthel rapporte qu’« avant même que les comités de secours entrent en action, des frères d’autres régions avaient envoyé de l’aide ».

20 Dans l’est du Japon, à la suite d’un gigantesque séisme et du tsunami qu’il a provoqué, beaucoup de nos frères et sœurs ont subi de grosses pertes. Certains n’avaient presque plus rien. Yoshiko, qui a perdu sa maison, habitait à une quarantaine de kilomètres de la Salle du Royaume. Elle rapporte : « Plus tard, nous avons eu la surprise d’apprendre que, le lendemain du tremblement de terre, le surveillant de circonscription et un autre frère avaient fait le déplacement pour tenter de nous retrouver. » Elle ajoute avec un grand sourire : « Quelle joie que nos besoins spirituels aient été si largement satisfaits par l’intermédiaire de la congrégation ! En plus, on nous a fourni des manteaux, des chaussures, des sacs et des pyjamas. » Un membre du comité de secours commente : « Soucieux de s’entraider, les frères ont fait corps dans tout le Japon. D’autres sont même venus des États-Unis ! On leur a demandé pourquoi ils étaient venus de si loin. Leur réponse : “Nous sommes unis à nos frères du Japon. Or ces frères ont besoin de secours.” » N’es-tu pas fier d’appartenir à une organisation qui prend aussi bien soin de ses membres ? Sois sûr que Jéhovah est extrêmement heureux d’observer cet esprit d’unité.

21 Manifester un tel état d’esprit dès maintenant nous aidera à supporter les dures épreuves à venir étroitement unis aux frères les plus près de nous, même si nous sommes coupés des frères de certaines parties du monde. En fait, cultiver cet esprit nous forme en vue des difficultés que nous rencontrerons très probablement lorsque ce vieux système s’écroulera. Fumiko, une sœur qui a été victime d’un typhon au Japon, déclare : « La fin est très proche. En attendant l’époque où il n’y aura plus de catastrophes, il nous faut continuer de venir en aide à nos compagnons. »

22. Quels bienfaits à long terme l’unité chrétienne peut-elle procurer ?

22 Les chrétiens jeunes et âgés qui apprennent dès maintenant à rechercher l’unité se préparent en réalité à survivre à la destruction de ce monde mauvais et désuni. Comme par le passé, Jéhovah sauvera son peuple (Is. 52:9, 10). Souviens-toi constamment que tu peux faire partie des survivants si tu te fais une place dans le peuple uni de Dieu. Ceci dit, il te faut également attacher davantage de prix encore à ce que tu as reçu jusqu’ici. C’est le sujet de l’article qui suit.