Aller au contenu

Aller à la table des matières

C’est le moment de se décider et d’agir

C’est le moment de se décider et d’agir

 C’est le moment de se décider et d’agir

“ Jusqu’à quand boiterez-​vous sur deux opinions différentes ? ” — 1 ROIS 18:21.

1. En quoi notre époque est-​elle différente des autres ?

CROYEZ-​VOUS que Jéhovah est le seul vrai Dieu ? Êtes-​vous convaincu que les prophéties bibliques désignent notre époque comme “ les derniers jours ” du système méchant de Satan (2 Timothée 3:1) ? Dans ce cas, vous serez sûrement d’accord pour dire qu’aujourd’hui plus que jamais il est nécessaire de se décider et d’agir. C’est la première fois dans l’histoire humaine que tant de vies sont en jeu.

2. Quelle était la situation dans le royaume des dix tribus d’Israël durant le règne d’Ahab ?

2 Au Xsiècle avant notre ère, la nation d’Israël a dû prendre une décision capitale : qui allait-​elle servir ? Le roi Ahab, dominé par sa femme Jézabel, une païenne, avait répandu le culte de Baal dans le royaume des dix tribus d’Israël. Baal était le dieu de la fécondité, censé donner de la pluie et des récoltes abondantes. Bon nombre de ses adorateurs s’agenouillaient sans doute devant une de ses idoles ou lui envoyaient des baisers. Pour inciter Baal à bénir leurs récoltes et leurs troupeaux, ils prenaient part à des orgies sexuelles avec les prostituées sacrées. Ils avaient aussi coutume de se faire des incisions pour faire couler le sang. — 1 Rois 18:28.

3. À quoi le culte de Baal a-​t-​il mené le peuple de Dieu ?

3 Il restait environ 7 000 Israélites qui refusaient de prendre part à ce culte idolâtre, immoral et violent (1 Rois 19:18). Ils respectaient fidèlement leurs relations d’alliance avec Jéhovah Dieu, et cela leur valait la persécution. La reine Jézabel, par exemple, avait assassiné de nombreux prophètes de Jéhovah (1 Rois 18:4,  13). En raison de ce contexte pour le moins difficile, les Israélites pratiquaient pour la plupart le syncrétisme, cherchant à plaire à la fois à Jéhovah et à Baal. Or, pour un Israélite, se détourner de Jéhovah et adorer un faux dieu était de l’apostasie. Jéhovah avait promis de bénir les Israélites s’ils l’aimaient et obéissaient à ses commandements, mais dans le même temps, il les avait avertis que s’ils ne lui vouaient pas un “ attachement exclusif ” ils seraient anéantis. — Deutéronome 5:6-10 ; 28:15, 63.

4. D’après ce qu’avaient annoncé Jésus et ses apôtres, que se produirait-​il parmi les chrétiens, et comment cela s’est-​il réalisé ?

4 On retrouve une situation similaire au sein de la chrétienté aujourd’hui. Les membres de ses Églises prétendent être chrétiens, mais leurs fêtes, leurs comportements et leurs croyances ne sont pas en accord avec la Bible. Le clergé de la chrétienté imite Jézabel en orchestrant la persécution des Témoins de Jéhovah. Depuis longtemps, il apporte son soutien aux guerres, se rendant ainsi coupable de la mort de millions de ses fidèles. Dans la Bible, le soutien que la religion apporte aux gouvernements de ce monde est assimilé à de la fornication spirituelle (Révélation 18:2, 3). Ajoutons à cela le fait que la chrétienté tolère de plus en plus la fornication au sens littéral, y compris au sein même du clergé. Jésus Christ et ses apôtres avaient prédit cette grande apostasie (Matthieu 13:36-43 ; Actes 20:29, 30 ; 2 Pierre 2:1, 2). Quel sera le sort des plus de un milliard de fidèles de la chrétienté ? Et quelle responsabilité les pratiquants du vrai culte ont-​ils envers eux, mais aussi envers tous ceux que la fausse religion en général a égarés ? Un examen des événements spectaculaires qui ont abouti à l’‘ anéantissement de Baal du milieu d’Israël ’ nous fournira une réponse claire à ces questions. — 2 Rois 10:28.

L’amour de Dieu pour son peuple rebelle

5. Comment Jéhovah a-​t-​il montré son intérêt bienveillant pour son peuple rebelle ?

5 Jéhovah Dieu ne prend pas plaisir à punir ceux qui l’ont abandonné. En Père  bienveillant, il désire que les méchants se repentent et reviennent à lui (Ézékiel 18:32 ; 2 Pierre 3:9). La preuve en est que, aux jours d’Ahab et de Jézabel, il a envoyé de nombreux prophètes pour avertir son peuple des conséquences du culte de Baal. Éliya est de leur nombre. Au terme d’une sécheresse catastrophique, qu’il avait prédite, Éliya demande au roi Ahab de rassembler le peuple et les prophètes de Baal au mont Carmel. — 1 Rois 18:1, 19.

6, 7. a) En quels termes Éliya dévoile-​t-​il la cause de l’apostasie d’Israël ? b) Que font les prophètes de Baal ? c) Que fait Éliya ?

6 Ce rassemblement a lieu sur l’emplacement d’un autel de Jéhovah qui a été “ démoli ”, de toute évidence pour plaire à Jézabel (1 Rois 18:30). C’est triste à dire, mais les Israélites présents ignorent qui, de Jéhovah ou de Baal, est le plus à même de leur donner la pluie dont ils ont tant besoin. Baal est représenté par 450 prophètes, tandis que Jéhovah n’est représenté que par un seul prophète, Éliya. Celui-ci touche aussitôt au fond du problème. Il demande au peuple : “ Jusqu’à quand boiterez-​vous sur deux opinions différentes ? ” Puis, avec franchise, il expose le choix qui s’offre à eux : “ Si Jéhovah est le vrai Dieu, allez à sa suite, mais si c’est Baal, allez à sa suite. ” Désireux de pousser les Israélites indécis à manifester un attachement exclusif à Jéhovah, Éliya propose alors une épreuve pour prouver qui est le vrai Dieu : deux taureaux vont être offerts en sacrifice, un pour Jéhovah, l’autre pour Baal ; le vrai Dieu sera celui qui consumera son sacrifice. Les prophètes de Baal préparent donc leur sacrifice, et pendant des heures ils appellent sans trêve : “ Ô Baal, réponds-​nous ! ” Éliya se moquant d’eux, ils se font des incisions jusqu’à ce que le sang coule, et ils appellent de toute la force de leur voix. Mais personne ne leur répond. — 1 Rois 18:21, 26-29.

7 C’est maintenant au tour d’Éliya. Il commence par réparer l’autel de Jéhovah, puis il place dessus les morceaux du jeune taureau. Il ordonne ensuite qu’on verse quatre grandes jarres d’eau sur le sacrifice, trois fois de suite, jusqu’à ce que le fossé autour de l’autel soit rempli d’eau. Éliya prie alors : “ Ô Jéhovah, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, que l’on sache aujourd’hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur et que c’est par ta parole que j’ai fait toutes ces choses. Réponds-​moi, ô Jéhovah, réponds-​moi, pour que ce peuple sache que toi, Jéhovah, tu es le vrai Dieu et que c’est toi qui as ramené leur cœur. ” — 1 Rois 18:30-37.

8. Comment Dieu répond-​il à la prière d’Éliya, et comment le prophète agit-​il alors ?

8 Le vrai Dieu répond en faisant tomber du ciel un feu qui consume et le sacrifice et l’autel. Il consume même l’eau du fossé qui entoure  l’autel ! Imaginez la réaction du peuple. ‘ Aussitôt il tombe sur sa face et dit : “ Jéhovah est le vrai Dieu ! Jéhovah est le vrai Dieu ! ” ’ Éliya agit alors à nouveau avec énergie ; il ordonne aux Israélites : “ Saisissez les prophètes de Baal ! Que pas un seul d’entre eux n’échappe ! ” Les 450 prophètes sont ensuite mis à mort au pied du mont Carmel. — 1 Rois 18:38-40.

9. Quelle épreuve les pratiquants du vrai culte doivent-​ils encore affronter ?

9 Plus tard ce même jour — un jour que les Israélites n’oublieront pas de sitôt —, Jéhovah fait tomber la pluie sur le pays pour la première fois depuis trois ans et demi (Jacques 5:17, 18). On imagine sans peine de quoi parlent les Israélites en rentrant chez eux ; Jéhovah a prouvé qu’il était le vrai Dieu. Ceux qui adorent Baal ne renoncent pas pour autant. Jézabel continue de persécuter les serviteurs de Jéhovah (1 Rois 19:1, 2 ; 21:11-16). Cela met une fois de plus à l’épreuve leur intégrité. Témoigneront-​ils un attachement exclusif à Jéhovah quand son jour de jugement s’abattra sur les adorateurs de Baal ?

Décidez-​vous et agissez dès maintenant

10. a) Que font les chrétiens oints de nos jours ? b) Qu’implique le fait d’obéir au commandement donné en Révélation 18:4 ?

10 De nos jours, les chrétiens oints accomplissent une œuvre comparable à celle d’Éliya. Par la parole et par la page imprimée, ils avertissent des gens de toutes nations, appartenant ou non à la chrétienté, du danger que représente la fausse religion. Cela a poussé des millions de personnes à se décider et à agir en rompant tout lien avec elle. Elles ont voué leur vie à Jéhovah et sont devenues des disciples baptisés de Jésus Christ. Elles ont en somme suivi l’invitation pressante de Dieu concernant la fausse religion : “ Sortez d’elle, mon peuple, si vous ne voulez pas participer avec elle à ses péchés, et si vous ne voulez pas recevoir votre part de ses plaies. ” — Révélation 18:4.

11. Que faut-​il faire pour être approuvé par Jéhovah ?

11 Des millions d’autres personnes sont attirées par le message basé sur la Bible qu’annoncent les Témoins de Jéhovah, mais elles ne parviennent pas à se décider. Certaines assistent de temps à autre aux réunions chrétiennes, par exemple au Mémorial de la mort du Christ ou à une partie de l’assemblée de district. Nous encourageons vivement toutes ces personnes à réfléchir attentivement à ces paroles d’Éliya : “ Quand cesserez-​vous de sautiller tantôt sur un pied, tantôt sur l’autre ? ” (1 Rois 18:21BFC). Au lieu de remettre les choses au lendemain, elles doivent se décider maintenant et agir, c’est-à-dire tout faire pour devenir des adorateurs de Jéhovah voués et baptisés. C’est leur avenir éternel qui en dépend ! — 2 Thessaloniciens 1:6-9.

12. Dans quelle situation dangereuse certains chrétiens baptisés sont-​ils tombés, et que devraient-​ils faire ?

12 D’autres encore, bien qu’étant des chrétiens baptisés, ont malheureusement arrêté de pratiquer leur culte, ou le pratiquent de façon irrégulière (Hébreux 10:23-25 ; 13:15, 16). Ce sont parfois la crainte de la persécution, les inquiétudes au sujet des moyens d’existence, le désir de devenir riche ou la recherche des plaisirs égoïstes qui leur ont fait perdre leur zèle. Jésus avait averti que ces choses feraient trébucher, étoufferaient ou piégeraient des disciples (Matthieu 10:28-33 ; 13:20-22 ; Luc 12:22-31 ; 21:34-36). Au lieu de ‘ boiter sur deux opinions ’, pour ainsi dire, ces chrétiens devraient ‘ être zélés et se repentir ’, autrement dit agir énergiquement pour s’acquitter de l’offrande de leur personne à Dieu. — Révélation 3:15-19.

La fin brutale de la fausse religion

13. Décrivez la situation en Israël quand Yéhou est oint comme roi.

13 Pourquoi est-​il capital que les humains se décident à agir sans tarder ? Pour le savoir, intéressons-​nous à ce qui s’est produit en Israël 18 ans environ après que l’identité du vrai Dieu a été clairement établie au mont Carmel. Le jour de jugement de Jéhovah contre le culte de Baal est venu d’un coup, sans qu’on s’y attende, au cours du ministère d’Élisha, le successeur d’Éliya. Yehoram, le fils d’Ahab, est  alors roi sur Israël, et Jézabel, la reine mère, est encore vivante. Élisha envoie discrètement son serviteur oindre Yéhou, le chef de l’armée, comme nouveau roi d’Israël. À ce moment, Yéhou se trouve à l’est du Jourdain, à Ramoth-Guiléad, où il combat les ennemis d’Israël. Le roi Yehoram, lui, est à Yizréel, dans la vallée-plaine proche de Meguiddo, où il se remet d’une blessure de guerre. — 2 Rois 8:29–9:4.

14, 15. Quelle mission Yéhou reçoit-​il, et comment réagit-​il ?

14 Voici ce que Jéhovah commande à Yéhou : “ Tu devras abattre la maison d’Ahab ton seigneur, et je devrai venger le sang de mes serviteurs les prophètes et le sang de tous les serviteurs de Jéhovah, de la main de Jézabel. Toute la maison d’Ahab devra périr [...]. Et Jézabel, les chiens la mangeront dans la parcelle de terrain de Yizréel, et personne ne l’enterrera. ” — 2 Rois 9:7-10.

15 Yéhou est homme à se décider rapidement. Sans perdre un instant, il monte dans son char et fonce vers Yizréel. Un guetteur de cette ville reconnaît Yéhou à sa façon de conduire, et il prévient le roi Yehoram de son arrivée. Yehoram monte alors sur son char et sort à la rencontre du chef de son armée. L’ayant rejoint, il demande : “ Y a-​t-​il la paix, Yéhou ? ” Et Yéhou de répliquer : “ Quelle paix pourrait-​il bien y avoir, tant qu’il y a les fornications de Jézabel ta mère et ses nombreuses sorcelleries ? ” Sur quoi, avant que Yehoram puisse fuir, Yéhou tend son arc et l’abat d’une flèche en plein cœur. — 2 Rois 9:20-24.

16. a) Dans quelle situation les fonctionnaires de la cour de Jézabel se trouvent-​ils placés tout à coup ? b) Comment la parole de Jéhovah concernant Jézabel se réalise-​t-​elle ?

16 Yéhou ne s’attarde pas, son char vole vers la ville. Du haut d’une fenêtre, Jézabel, outrageusement maquillée, l’accueille d’une menace insolente. Sans même daigner lui répondre, Yéhou lance cet appel : “ Qui est avec moi ? Qui ? ” Les serviteurs de Jézabel doivent à présent se décider et agir. Deux ou trois fonctionnaires de la cour se penchent à la fenêtre. Leur fidélité est aussitôt mise à l’épreuve. Yéhou leur ordonne : “ Laissez-​la tomber ! ” Les fonctionnaires laissent tomber Jézabel dans la  rue, où Yéhou la piétine avec ses chevaux et son char. L’instigatrice du culte de Baal en Israël reçoit ainsi la fin qu’elle mérite. Quand vient le moment de l’enterrer, les chiens ont dévoré sa chair, conformément à la prophétie. — 2 Rois 9:30-37.

17. En vue de quel événement le jugement divin qui s’est abattu sur Jézabel fortifie-​t-​il notre foi ?

17 Tout aussi brutale sera la fin de la prostituée symbolique appelée “ Babylone la Grande ”. Cette prostituée représente les fausses religions qui appartiennent au monde de Satan et qui tirent leur origine de la ville antique de Babylone. Après leur disparition, Jéhovah Dieu tournera son attention vers tous les humains qui composent le reste du système de Satan. Ces éléments profanes seront eux aussi détruits, ce qui permettra l’établissement d’un monde nouveau de justice. — Révélation 17:3-6 ; 19:19-21 ; 21:1-4.

18. Qu’arrive-​t-​il aux adorateurs de Baal en Israël après la mort de Jézabel ?

18 Après la mort de Jézabel, Yéhou exécute sans tarder tous les descendants d’Ahab et ses principaux partisans (2 Rois 10:11). Mais il reste encore beaucoup d’adorateurs de Baal parmi les Israélites. Yéhou va agir énergiquement contre eux, montrant qu’il “ ne tolère aucune rivalité avec Jéhovah ”. (2 Rois 10:16.) Il se fait passer pour un adorateur de Baal et organise une grande fête au temple de Baal, qu’Ahab a bâti à Samarie. Tous les adorateurs de Baal qui se trouvent en Israël s’y rendent. Pris au piège dans le temple, ils sont tués par les hommes de Yéhou. La Bible conclut le récit par ces mots : “ Ainsi Yéhou anéantit Baal du milieu d’Israël. ” — 2 Rois 10:18-28.

19. Quelle perspective grandiose attend la “ grande foule ” de ceux qui adorent fidèlement Jéhovah ?

19 Le culte de Baal a disparu d’Israël. Pareillement, les fausses religions de ce monde connaîtront à coup sûr une fin soudaine et brutale. De quel côté serez-​vous lors de ce grand jour de jugement ? Décidez-​vous et agissez dès maintenant, et vous aurez le privilège de faire partie de la “ grande foule ” d’humains qui survivront à “ la grande tribulation ”. Vous pourrez alors regarder vers le passé avec joie, et vous louerez Dieu d’avoir exécuté le jugement sur “ la grande prostituée qui corrompait la terre avec sa fornication ”. Uni aux autres pratiquants du vrai culte, vous agirez conformément aux paroles exaltantes chantées par les voix célestes : “ Louez Yah, parce que Jéhovah notre Dieu, le Tout-Puissant, a commencé à régner. ” — Révélation 7:9, 10, 14 ; 19:1, 2, 6.

Éléments de méditation

• Qu’est-​ce qui a amené les Israélites de l’Antiquité à adorer Baal ?

• Quelle grande apostasie la Bible avait-​elle annoncée, et comment cette prophétie s’est-​elle accomplie ?

• Comment Yéhou a-​t-​il fait disparaître le culte de Baal ?

• Que devons-​nous faire pour survivre au jour du jugement divin ?

[Questions d’étude]

[Carte, page 25]

(Voir la publication)

Soko

Apheq

Helqath

Yoqnéam

Meguiddo

Taanak

Dothân

SAMARIE

En-Dor

Shounem

Ophra

Yizréel

Yibléam (Gath-Rimmôn)

Tirtsa

Beth-Shémesh

Beth-Shéân (Beth-Shân)

Yabesh-Guiléad ?

Abel-Mehola

Maison d’Arbel

Ramoth-Guiléad

[Montagnes]

Mt Carmel

Mt Tabor

Moré

Mt Guilboa

[Étendues d’eau]

Mer Méditerranée

Mer de Galilée

[Fleuve]

Jourdain

[Source et puits]

Source de Harod

[Indication d’origine]

À partir des cartes au copyright de Pictorial Archive (Near Eastern History) Est. and Survey of Israel

[Illustrations, page 26]

La régularité dans la participation à la prédication et dans l’assistance aux réunions chrétiennes est un aspect essentiel du vrai culte.

[Illustration, pages 28, 29]

Tous ceux qui veulent survivre au jour de Jéhovah doivent se décider et agir, comme Yéhou.