Aller au contenu

Aller à la table des matières

Les enseignements véridiques qui plaisent à Dieu

Les enseignements véridiques qui plaisent à Dieu

 Les enseignements véridiques qui plaisent à Dieu

POUR que les habitants de la terre sachent quels enseignements sont véridiques et lui plaisent, Dieu doit leur révéler ses pensées. Il doit en outre mettre cette révélation à leur portée. Comment les humains sauraient-​ils autrement quelles doctrines, quel culte ou quelle conduite il approuve ? Dieu a-​t-​il fourni ces renseignements ? Si oui, sous quelle forme ?

Un humain qui vit seulement quelques dizaines d’années peut-​il à lui seul être le canal de communication de Dieu et toucher tous ses semblables ? C’est impossible. En revanche, un document écrit, un document qui reste, le peut. Ne serait-​il donc pas judicieux que la révélation venant de Dieu se présente sous la forme d’un livre ? La Bible est justement l’un des livres anciens qui affirment être inspirés par Dieu. “ Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour reprendre, pour remettre les choses en ordre, pour discipliner dans la justice ”, déclare un de ses rédacteurs (2 Timothée 3:16). Examinons la Bible de plus près, puis voyons si ses enseignements sont véridiques.

Quel est son âge ?

Parmi les grands livres religieux, la Bible est l’un des plus anciens. Ses premières parties ont été écrites il y a 3 500 ans environ, et elle a été terminée en 98 de notre ère *. Bien qu’elle ait eu une quarantaine de rédacteurs et que sa rédaction se soit échelonnée sur 1 600 ans, elle forme un tout harmonieux. Il en est ainsi parce que son véritable Auteur, c’est Dieu.

La Bible est le livre le plus diffusé et le plus traduit de toute l’Histoire. Chaque année, elle est publiée, en entier ou en partie, à quelque 60 millions d’exemplaires. Dans son intégralité ou partiellement, elle a été traduite en plus de 2 300 langues et dialectes. Plus de 90 % des humains peuvent la lire (ou en lire au moins des extraits) dans leur langue maternelle. Ce livre n’a été arrêté ni par les frontières nationales, ni par les divisions raciales, ni par les barrières ethniques.

 Comment est-​elle agencée ?

Si vous avez une bible, pourquoi ne pas l’ouvrir et regarder comment elle est agencée * ? Prenez tout d’abord la table des matières. La plupart des bibles en ont une au début, qui indique le nom de chaque livre et la page où il commence. Vous remarquerez que la Bible est en réalité un recueil de livres qui portent chacun un nom. Le premier est la Genèse, et le dernier la Révélation, ou Apocalypse. Ces livres sont regroupés en deux sections. On appelle les 39 premiers les Écritures hébraïques, du fait qu’ils ont été écrits essentiellement en hébreu. Les 27 derniers, rédigés en grec, forment les Écritures grecques. Certains qualifient ces deux sections d’Ancien Testament et de Nouveau Testament.

Pour en faciliter la consultation, les livres de la Bible sont divisés en chapitres et en versets. Lorsque la présente revue fait référence à des passages bibliques, après le nom du livre le premier chiffre désigne le chapitre dans ce livre et le deuxième précise le verset. Par exemple, la citation “ 2 Timothée 3:16 ” renvoie à la deuxième lettre à Timothée, chapitre 3, verset 16. Vérifiez si vous trouvez ce verset dans votre bible.

Ne pensez-​vous pas que le meilleur moyen de connaître la Bible est de la lire régulièrement ? Certains ont jugé bon de commencer par les Écritures grecques, à partir du livre de Matthieu. En lisant trois à cinq chapitres par jour, vous pouvez lire toute la Bible en un an. Mais comment pouvez-​vous être sûr que ce que vous y lisez est inspiré par Dieu ?

Pouvez-​vous avoir confiance en la Bible ?

Un livre inspiré par Dieu et destiné à tous les humains ne devrait-​il pas contenir des conseils indémodables pour la vie de tous les jours ? La Bible révèle une profonde connaissance de la nature humaine, connaissance qui reste valable pour n’importe quelle génération. Ses principes s’appliquent tout autant aujourd’hui qu’au moment où ils ont été énoncés. Cela ressort clairement d’un discours célèbre prononcé par Jésus Christ, le fondateur du christianisme. Ce discours, rapporté en Matthieu chapitres 5 à 7, est connu sous le nom de Sermon sur la montagne. Il explique comment trouver le bonheur, mais aussi comment régler les différends, comment prier, comment considérer les besoins matériels, et bien plus encore. Dans ce discours, tout comme d’un bout à l’autre de ses pages, la Bible indique précisément ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire pour plaire à Dieu et pour améliorer ses conditions de vie.

Une autre raison d’avoir confiance en la Bible est que malgré son ancienneté, dans le domaine scientifique, ce qu’elle avance est vrai. Par exemple, à une époque où la majorité des humains croyaient que la terre était plate, elle parlait du “ cercle [ou : sphère] de la terre * ”. (Isaïe 40:22.) Plus de 3 000 ans avant que Sir Isaac Newton, scientifique de renom, n’explique que les planètes sont maintenues dans l’espace par la gravité, la Bible affirmait que ‘ la terre n’est suspendue sur rien ’. (Job 26:7.) Regardez encore cette description poétique du cycle de l’eau consignée il y a 3 000 ans environ : “ Tous les torrents descendent à la mer, et la mer jamais n’est emplie de ces eaux qui remontent à leur source pour couler de nouveau. ” (Ecclésiaste 1:7, La Bible, par P. de Beaumont). Il est manifeste que le Créateur de l’univers est aussi l’Auteur de la Bible.

L’exactitude historique de la Bible confirme qu’elle est inspirée par Dieu. Les événements  qu’elle relate ne sont pas des mythes. Ils se rapportent à des dates, à des personnes et à des endroits précis. Par exemple, Luc 3:1 parle de “ la quinzième année du règne de Tibère César, alors que Ponce Pilate était gouverneur de Judée, et qu’Hérode était chef de district de Galilée ”.

À l’opposé des historiens de l’Antiquité, qui ne retenaient presque systématiquement que les victoires et les vertus des dirigeants, les rédacteurs de la Bible ont été honnêtes. Ils ont même reconnu leurs propres erreurs. Par exemple, David, roi d’Israël, a confessé : “ J’ai beaucoup péché en ce que j’ai fait. [...] j’ai agi très sottement. ” Cette déclaration franche figure dans la Bible (2 Samuel 24:10). Moïse, un autre rédacteur de la Bible, a raconté lui-​même l’épisode au cours duquel il a omis de montrer qu’il s’appuyait sur le vrai Dieu. — Nombres 20:12.

La Bible porte une autre empreinte de son inspiration : l’accomplissement de ses prophéties, l’Histoire écrite à l’avance. Certaines prophéties concernent Jésus Christ. Par exemple, plus de 700 ans avant sa naissance, les Écritures hébraïques ont prédit avec exactitude que le Messie promis naîtrait “ à Bethléhem de Judée ”. — Matthieu 2:1-6 ; Mika 5:2.

Considérez un autre exemple. En 2 Timothée 3:1-5, la Bible déclare : “ Dans les derniers jours des temps critiques, difficiles à supporter, seront là. Car les hommes seront amis d’eux-​mêmes, amis de l’argent, arrogants, orgueilleux, blasphémateurs, désobéissants à l’égard de leurs parents, ingrats, sans fidélité, sans affection naturelle, sans esprit d’entente, calomniateurs, sans maîtrise de soi, cruels, sans amour du bien, traîtres, entêtés, gonflés d’orgueil, amis des plaisirs plutôt qu’amis de Dieu, ayant une forme d’attachement à Dieu, mais trahissant sa puissance. ” Ce passage ne dépeint-​il pas la mentalité de la plupart de nos contemporains ? Or, ces paroles ont été écrites en l’an 65 de notre ère, voilà plus de 1 900 ans !

Que nous enseigne la Bible ?

À mesure que vous approfondirez son message, vous verrez que la Bible renferme une grande sagesse. Elle fournit des réponses satisfaisantes à des questions comme celles-ci : Qui est Dieu ? Le Diable est-​il réel ? Qui est Jésus Christ ? Pourquoi la souffrance existe-​t-​elle ? Que devient-​on quand on meurt ? D’autres personnes vous proposeront peut-être des réponses, aussi diverses que leurs croyances et leurs coutumes. Mais la Bible, quant à elle, révèle la vérité sur ces sujets et sur bien d’autres. De plus, en matière de conduite et d’état d’esprit envers ses semblables et envers les autorités supérieures, les conseils de la Bible ne sauraient être égalés *.

Que révèle la Bible sur le dessein de Dieu pour la terre et pour les humains ? Elle promet : “ Un peu de temps encore, et le méchant ne sera plus [...]. Mais les humbles posséderont la terre, et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix. ” (Psaume 37:10, 11). “ Dieu lui-​même sera avec [les humains]. Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ” (Révélation 21:3, 4). “ Les justes posséderont la terre, et sur elle ils résideront pour toujours. ” — Psaume 37:29.

La Bible annonce aussi que la guerre, la criminalité, la violence et la méchanceté prendront bientôt fin. La maladie, la vieillesse et la mort disparaîtront. La vie éternelle sur la terre transformée en paradis deviendra une réalité. Quelles perspectives enthousiasmantes ! Quelles manifestations grandioses de l’amour de Dieu pour les humains !

Que ferez-​vous ?

La Bible est un don merveilleux de notre Créateur. Comment devriez-​vous la considérer ? Un homme d’origine hindoue pensait que, pour qu’une révélation divine soit profitable  à l’humanité entière, elle devait remonter à l’aube de la civilisation. Lorsqu’il a appris que des parties de la Bible étaient plus anciennes que les écrits hindous les plus vieux, les Veda, il a décidé de la lire et d’en examiner le contenu *. Aux États-Unis, un professeur d’université a admis qu’avant de se faire une opinion sur le livre le plus répandu dans le monde il se devait de le lire.

La lecture de la Bible et la mise en pratique de ses enseignements vous procureront de nombreux bienfaits. La Parole de Dieu déclare en effet : ‘ Heureux l’homme dont le plaisir est dans la loi de Jéhovah, et dans sa loi il lit à voix basse jour et nuit. À coup sûr, il deviendra comme un arbre planté près de ruisseaux d’eau, qui donne son fruit en son temps et dont le feuillage ne se flétrit pas, et tout ce qu’il fait réussira *. ’ (Psaume 1:1-3). En étudiant la Bible et en réfléchissant à son contenu, vous serez heureux, car vos besoins spirituels seront comblés (Matthieu 5:3). Elle vous montrera comment mener une vie enrichissante et comment surmonter les difficultés. Bref, “ à les garder [les lois de Dieu énoncées dans la Bible] il y a une grande récompense ”. (Psaume 19:11.) De plus, si vous placez votre confiance dans les promesses de Dieu, vous en retirerez des bienfaits dès maintenant et vous aurez une magnifique espérance.

La Bible donne ce conseil : “ Comme des enfants nouveau-nés, ayez un ardent désir pour le lait non frelaté de la parole. ” (1 Pierre 2:2). Un nouveau-né a absolument besoin qu’on le nourrisse, et il réclame que l’on comble ce besoin. De la même manière, nous avons absolument besoin de la connaissance qui vient de Dieu. Par conséquent, “ ayez un ardent désir ” pour sa Parole. La Bible est un livre qui contient les enseignements véridiques de Dieu. Fixez-​vous pour objectif de l’étudier régulièrement. Les Témoins de Jéhovah de votre localité seront heureux de vous aider à tirer profit de votre étude. Nous vous invitons chaleureusement à entrer en contact avec eux, ou à écrire aux éditeurs de cette revue.

[Notes]

^ § 5 De notre ère correspond à après Jésus Christ et avant notre ère à avant Jésus Christ.

^ § 8 Si vous ne possédez pas de bible, les Témoins de Jéhovah se feront un plaisir de vous en procurer une.

^ § 13 Le mot original traduit par “ cercle ” en Isaïe 40:22 peut être rendu par “ sphère ”. Des traductions mettent “ le globe de la terre ” (Bible de Crampon) ou “ le dôme de la terre ”. — Bible Bayard.

^ § 19 Ces sujets sont traités dans le livre La connaissance qui mène à la vie éternelle, publié par les Témoins de Jéhovah.

^ § 23 Les hymnes les plus anciens des Veda auraient été composés il y a près de 3 000 ans et transmis oralement. “ Ce n’est qu’au XIVsiècle ap. J.-C. que les Veda ont été couchés par écrit ”, dit P. Saratkumar dans Histoire de l’Inde (angl.).

^ § 24 Jéhovah est le nom du Dieu de la Bible. Dans de nombreuses traductions, il figure en Psaume 83:18.

[Illustration, page 7]

“ Ayez un ardent désir ” pour la Parole de Dieu. Étudiez la Bible régulièrement.

[Crédit photographique, page 5]

Photo NASA