Aller au contenu

Aller à la table des matières

Montrez-vous prêt pour le jour de Jéhovah

Montrez-vous prêt pour le jour de Jéhovah

 Montrez-​vous prêt pour le jour de Jéhovah

“ Montrez-​vous prêts, car c’est à une heure que vous ne pensez pas que le Fils de l’homme vient. ” — MATTHIEU 24:44.

1. Pourquoi devrions-​nous nous soucier du jour de Jéhovah ?

CE SERA un jour de bataille et de fureur, d’angoisse et de détresse, de ténèbres et de désolation. Le “ grand et redoutable jour de Jéhovah ” va s’abattre aussi immanquablement sur notre monde méchant que le déluge sur celui du temps de Noé. C’est inéluctable. Mais “ tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah s’en tirera sain et sauf ”. (Yoël 2:30-32 ; Amos 5:18-20.) Dieu détruira ses ennemis et sauvera ses serviteurs. Notez le ton pressant utilisé par le prophète Tsephania : “ Le grand jour de Jéhovah est proche. Il est proche, et il se hâte beaucoup. ” (Tsephania 1:14). Mais quand ce jugement va-​t-​il être exécuté ?

2, 3. Pourquoi est-​il capital que nous nous préparions pour le jour de Jéhovah ?

2 “ Quant à ce jour-​là et à cette heure-​là, a dit Jésus, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père. ” (Matthieu 24:36). Puisque nous  ignorons le moment exact, nous devons absolument écouter le conseil contenu dans le texte de l’année 2004 : “ Veillez [...], montrez-​vous prêts. ” — Matthieu 24:42, 44.

3 Pour illustrer la soudaineté avec laquelle ceux qui se seront montrés prêts seront rassemblés et mis en sécurité alors que d’autres seront abandonnés à leur sort, Jésus a dit : “ Deux hommes seront aux champs : l’un sera pris et l’autre abandonné ; deux femmes seront en train de moudre au moulin à bras : l’une sera prise et l’autre abandonnée. ” (Matthieu 24:40, 41). Qu’en sera-​t-​il de nous personnellement à cet instant critique ? Serons-​nous prêts, ou le jour de Jéhovah nous prendra-​t-​il par surprise ? Tout, ou presque, dépend de ce que nous décidons aujourd’hui. Si nous voulons être prêts pour le jour de Jéhovah, nous devons d’ores et déjà rejeter un état d’esprit courant, ne pas sombrer dans la somnolence spirituelle et refuser certains styles de vie.

Attention à l’insouciance

4. Quelle mentalité avaient les contemporains de Noé ?

4 Voyez ce qui est arrivé au temps de Noé. “ Par la foi, relate la Bible, Noé, après avoir été divinement averti de choses qu’on ne voyait pas encore, a montré une crainte de Dieu et a construit une arche pour sauver sa maisonnée. ” (Hébreux 11:7). Cette arche n’allait pas passer inaperçue. Noé fut aussi “ prédicateur de justice ”. (2 Pierre 2:5.) Mais ni sa construction insolite ni sa prédication n’ont fait réagir ses contemporains. Pourquoi ? Parce qu’ils “ mangeaient et buvaient, [que] les hommes se mariaient et [que] les femmes étaient données en mariage ”. Tout à leurs occupations et à leurs plaisirs, “ ils n’ont pas été attentifs jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous ”. — Matthieu 24:38, 39.

5. Quel était l’état d’esprit des habitants de Sodome à l’époque de Lot ?

5 La situation était identique aux jours de Lot. Les Écritures racontent : “ Ils mangeaient, ils buvaient, ils achetaient, ils vendaient, ils plantaient, ils bâtissaient. Mais le jour où Lot est sorti de Sodome, il est tombé du ciel une pluie de feu et de soufre et elle les a tous détruits. ” (Luc 17:28, 29). Quand les anges l’ont averti de l’imminence de la destruction, Lot a bien essayé de parler à ses gendres. Mais ‘ il passa à leurs yeux pour quelqu’un qui plaisante ’. — Genèse 19:14.

6. De quelle mentalité devons-​nous nous garder ?

6 Jésus a prédit qu’il en serait de “ la présence du Fils de l’homme ” comme des jours de Noé et de Lot (Matthieu 24:39 ; Luc 17:30). De fait, c’est bien l’insouciance qui caractérise la société moderne. Faisons attention que cette mentalité ne déteigne pas sur nous. Il n’y a évidemment rien de mal à profiter des plaisirs de la table avec modération ni à se marier, ce qui est une disposition divine. Mais si le manger, le boire ou notre mariage ont pris le pas sur les activités spirituelles, peut-​on dire que nous sommes prêts pour le jour redoutable de Jéhovah ?

7. Que devrions-​nous impérativement nous demander avant d’entreprendre un projet, et pourquoi ?

7 “ Le temps qui reste est réduit, nous avertit l’apôtre Paul. Désormais, que ceux qui ont des femmes soient comme s’ils n’en avaient pas. ” (1 Corinthiens 7:29-31). Dieu nous a chargés de prêcher le Royaume, et il nous reste peu de temps pour achever cette œuvre (Matthieu 24:14). Alors, nous dit Paul, que même les gens mariés ne se focalisent pas sur leur vie conjugale au point de n’accorder qu’une place secondaire aux intérêts du Royaume. C’est donc bien le contraire de l’insouciance qu’il prescrit. ‘ Continuez à chercher d’abord le royaume et la justice de Dieu ’, a dit Jésus par ailleurs  (Matthieu 6:33). Une décision à prendre ? Un projet en vue ? La première question à nous poser est celle-ci : cela m’empêchera-​t-​il de continuer à donner la priorité aux intérêts du Royaume ?

8. Que devrions-​nous faire si nous avons laissé les activités profanes prendre le pas sur tout le reste ?

8 Que faire si nous constatons que les occupations profanes ont d’ores et déjà largement évacué de notre vie les activités spirituelles ? Notre vie ressemble-​t-​elle beaucoup à celle de nos voisins, qui n’ont pourtant pas la connaissance exacte des Écritures et qui ne sont pas chargés de prêcher le Royaume ? Si c’est le cas, alors nous devons absolument prier à ce sujet. Jéhovah pourra nous aider à retrouver la bonne attitude mentale (Romains 15:5 ; Philippiens 3:15). Il nous aidera à maintenir les intérêts du Royaume au centre de notre vie, à faire ce qui est bien et à remplir les obligations que nous avons envers lui. — Romains 12:2 ; 2 Corinthiens 13:7.

Résistez à la somnolence spirituelle

9. Selon Révélation 16:14-16, pourquoi est-​il important de résister à la somnolence spirituelle ?

9 La prophétie qui annonce Har-Maguédôn, “ la guerre du grand jour de Dieu le Tout-Puissant ”, laisse entendre que certains pourraient ne pas rester éveillés. “ Écoute ! Je viens comme un voleur, dit le Seigneur Jésus Christ. Heureux celui qui reste éveillé et garde ses vêtements de dessus, pour qu’il ne marche pas nu et qu’on regarde sa honte. ” (Révélation 16:14-16). Les vêtements de dessus en question représentent ce qui nous identifie à des chrétiens Témoins de Jéhovah. Il s’agit notamment de notre activité de proclamateurs du Royaume et de notre conduite chrétienne. Glissons dans le sommeil de l’inactivité, et nous risquons d’être dépouillés de notre identité chrétienne. Ce serait à la fois déshonorant et dangereux. Il nous faut donc lutter pour ne pas céder à la léthargie spirituelle. Comment ?

10. Pourquoi la lecture quotidienne de la Bible nous aide-​t-​elle à rester vigilants sur le plan spirituel ?

10 La Bible dit et redit la nécessité de rester éveillé et de demeurer dans son bon sens. Les Évangiles rappellent par exemple : “ Veillez ” (Matthieu 24:42 ; 25:13 ; Marc 13:35, 37) ; “ montrez-​vous prêts ” (Matthieu 24:44) ; “ Faites attention, tenez-​vous éveillés ” (Marc 13:33) ; “ tenez-​vous prêts ”. (Luc 12:40.)  L’apôtre Paul, après avoir prédit que le jour de Jéhovah s’abattra subitement sur le monde, lance cette exhortation : “ Ne dormons pas comme les autres, mais demeurons éveillés et restons dans notre bon sens. ” (1 Thessaloniciens 5:6). Le Christ glorifié souligne, dans le dernier livre de la Bible, la soudaineté de sa venue en disant : “ Je viens vite. ” (Révélation 3:11 ; 22:7, 12, 20). Par ailleurs, beaucoup de prophètes hébreux ont annoncé le grand jour du jugement de Jéhovah (Isaïe 2:12, 17 ; Jérémie 30:7 ; Yoël 2:11 ; Tsephania 3:8). Lire et méditer la Parole de Dieu chaque jour est donc un excellent moyen de rester vigilant.

11. Pourquoi une étude individuelle de la Bible est-​elle indispensable pour rester éveillé sur le plan spirituel ?

11 L’étude assidue des Écritures à l’aide des publications fournies par “ l’esclave fidèle et avisé ” est vraiment l’idéal pour nous maintenir en éveil (Matthieu 24:45-47). À condition que cette étude individuelle soit consistante et qu’elle s’accompagne de progrès (Hébreux 5:14–6:3). Ce qu’il nous faut, c’est une nourriture spirituelle solide, absorbée avec régularité. Trouver le temps pour cela n’est pas forcément facile (Éphésiens 5:15, 16). Mais il est insuffisant de lire la Bible et les publications seulement à nos moments perdus. Une étude individuelle régulière est indispensable pour rester “ robustes dans la foi ” et nous tenir éveillés. — Tite 1:13.

12. Comment nos réunions et nos assemblées nous aident-​elles à combattre la somnolence spirituelle ?

12 Les réunions, les assemblées de circonscription et les assemblées de district nous aident, elles aussi, à combattre la somnolence spirituelle. Comment ? Par l’enseignement que nous y recevons. Ne nous y rappelle-​t-​on pas fréquemment la proximité du jour de Jéhovah ? Nos réunions hebdomadaires nous permettent également de “ nous inciter à l’amour et aux belles œuvres ”. Ces incitations stimulent notre vigilance. Il n’est donc pas étonnant que Jéhovah nous commande de nous assembler régulièrement alors que ‘ nous voyons approcher le jour ’. — Hébreux 10:24, 25.

13. Comment le ministère chrétien nous aide-​t-​il à rester éveillés spirituellement ?

13 Une participation zélée au ministère chrétien est un autre moyen de se maintenir en éveil. Y a-​t-​il meilleure façon de ne pas oublier les signes des temps et leur signification que d’en parler à d’autres ? Et lorsque nous voyons ceux avec qui nous étudions la Bible faire des progrès et commencer à se conformer à ce qu’ils apprennent, ne nous sentons-​nous pas nous aussi poussés à l’action ? “ Mobilisez vos facultés pour l’action, a dit l’apôtre Pierre, restez dans votre bon sens, complètement. ” (1 Pierre 1:13). Le fait d’avoir “ toujours beaucoup à faire dans l’œuvre du Seigneur ” est un excellent remède contre l’apathie spirituelle. — 1 Corinthiens 15:58.

Dites non à des styles de vie spirituellement dangereux

14. Selon les paroles rapportées en Luc 21:34-36, contre quels comportements Jésus nous a-​t-​il mis en garde ?

14 Dans sa grande prophétie sur le signe de sa présence, Jésus a encore donné cet autre avertissement : “ Faites attention à vous-​mêmes, de peur que vos cœurs ne s’alourdissent dans les excès de table et les excès de boisson et les inquiétudes de la vie, et que soudain ce jour-​là ne soit sur vous à l’instant même, comme un piège. Car il viendra sur tous ceux qui habitent sur la face de toute la terre. Tenez-​vous donc éveillés, suppliant en tout temps, pour que vous parveniez à échapper à toutes ces choses qui doivent arriver, et à vous tenir debout devant le Fils de l’homme. ” (Luc 21:34-36). Jésus a bien saisi ce qui résume la vie de beaucoup de gens : les excès de table, l’abus d’alcool et un mode de vie générateur d’inquiétudes.

15. Pourquoi devons-​nous nous garder des excès de table ou de boisson ?

15 Les excès de table ou de boisson sont contraires aux principes bibliques ; ils sont à proscrire.  “ Ne te trouve pas parmi les buveurs de vin ni parmi les gloutons de viande ”, dit la Bible (Proverbes 23:20). Même sans aller jusqu’au point de boire comme un ivrogne ou de manger comme un glouton, l’alcool et la bonne chère peuvent présenter un risque : celui de rendre indolent et paresseux. “ Le paresseux se montre rempli de convoitise, dit un proverbe, mais son âme n’a rien. ” (Proverbes 13:4). Peut-être a-​t-​il le désir de faire la volonté de Dieu, mais sa négligence l’en empêche.

16. Que faire pour ne pas être accablés par les inquiétudes touchant notre famille ?

16 Que sont les inquiétudes de la vie contre lesquelles Jésus nous met en garde ? Il s’agit de nos soucis personnels, des préoccupations liées à l’entretien de notre famille, et d’autres appréhensions de ce genre. Quelle erreur de laisser ces difficultés nous accabler ! “ Qui d’entre vous, en s’inquiétant, peut ajouter une seule coudée à la durée de sa vie ? ” a un jour demandé Jésus. Puis il a donné ce conseil : “ Ne vous inquiétez donc jamais, disant : ‘ Qu’allons-​nous manger ? ’ ou : ‘ Qu’allons-​nous boire ? ’ ou : ‘ Qu’allons-​nous mettre ? ’ Ce sont là, en effet, toutes les choses que les nations recherchent avidement. Car votre Père céleste sait que vous avez besoin de toutes ces choses. ” Pour maîtriser nos inquiétudes et rester éveillés, donnons la priorité aux intérêts du Royaume et soyons convaincus que Jéhovah prendra soin de nous. — Matthieu 6:25-34.

17. En quoi la poursuite d’objectifs matérialistes est-​elle une source d’inquiétude ?

17 La poursuite d’objectifs matérialistes apporte aussi son lot d’inquiétudes. Certains se compliquent l’existence en vivant au-dessus de leurs moyens. D’autres se laissent séduire par des plans en vue d’obtenir des gains rapides ou par des investissements hasardeux. D’autres encore s’imaginent indûment que des études leur assureront la sécurité financière. Bien qu’il puisse être utile d’avoir un certain niveau d’instruction pour trouver du travail, il s’avère que  certains se sont fait beaucoup de tort sur le plan spirituel en poursuivant de longues études supérieures. Quelle situation dangereuse alors que le jour de Jéhovah approche ! La Bible nous avertit : “ Ceux qui sont bien décidés à être riches tombent dans la tentation, dans un piège et dans de nombreux désirs insensés et nuisibles, qui plongent les hommes dans la destruction et la ruine. ” — 1 Timothée 6:9.

18. Quelle faculté nous faut-​il acquérir pour ne pas céder au matérialisme ?

18 Pour ne pas céder au matérialisme, il est essentiel de savoir distinguer le bien du mal quand on prend des décisions. On acquiert cette capacité en absorbant régulièrement ‘ la nourriture solide qui est pour les hommes mûrs ’ et en ‘ ayant les facultés de perception exercées par l’usage ’. (Hébreux 5:13, 14.) Vérifions “ les choses les plus importantes ” quand nous établissons nos priorités ; cela aussi nous évitera de faire de mauvais choix. — Philippiens 1:10.

19. Que devrions-​nous faire si nous constatons que nous avons très peu de temps pour les activités spirituelles ?

19 Un mode de vie matérialiste peut brouiller notre vision des choses, ne nous laissant guère de temps pour les activités spirituelles. Comment évaluer notre situation afin de ne pas tomber dans ce piège ? Considérons dans la prière comment et dans quelle mesure nous pourrions simplifier notre vie. Le roi Salomon a dit : “ Doux est le sommeil de celui qui sert, qu’il mange peu ou beaucoup ; mais l’abondance du riche ne le laisse pas dormir. ” (Ecclésiaste 5:12). Gaspillons-​nous beaucoup de temps et d’énergie à prendre soin de biens matériels superflus ? Plus on possède de choses, plus cela en fait à entretenir, à assurer et à protéger. N’aurions-​nous pas intérêt à simplifier notre vie en nous débarrassant de certains biens ?

Faites tout pour être prêt

20, 21. a) Quelle assurance l’apôtre Pierre nous donne-​t-​il concernant le jour de Jéhovah ? b) Que devons-​nous continuer de faire tout en nous montrant prêts pour le jour de Jéhovah ?

20 La fin est venue pour le monde de l’époque de Noé, et elle viendra pour le présent système de choses. L’apôtre Pierre nous donne cette assurance : “ Le jour de Jéhovah viendra comme un voleur, et en ce jour les cieux passeront dans un sifflement, mais les éléments devenus brûlants seront dissous, et la terre et les œuvres qui s’y trouvent seront découvertes. ” Ni les cieux symboliques (les gouvernements méchants) ni la terre symbolique (les humains éloignés de Dieu) ne survivront à l’ardente colère divine. Expliquant comment nous pouvons nous montrer prêts pour ce jour, Pierre s’exclame : “ Puisque toutes ces choses doivent être ainsi dissoutes, quel genre d’hommes il vous faut être en actes de sainte conduite et en actions marquées par l’attachement à Dieu, attendant et gardant constamment à l’esprit la présence du jour de Jéhovah [...] ! ” — 2 Pierre 3:10-12.

21 Notre assiduité aux réunions chrétiennes et notre participation à la prédication de la bonne nouvelle font partie de ces actes et de ces actions marqués par l’attachement à Dieu. Puissions-​nous faire ces choses d’un cœur entier pour Jéhovah en attendant patiemment son grand jour ! ‘ Faisons tout notre possible pour être finalement trouvés par Dieu sans tache et sans défaut et dans la paix. ’ — 2 Pierre 3:14.

Vous en souvenez-​vous ?

• Pourquoi devrions-​nous nous montrer prêts pour le jour de Jéhovah ?

• Que devrions-​nous faire si les activités profanes sont devenues notre préoccupation majeure ?

• Qu’est-​ce qui nous aidera à ne pas sombrer dans la somnolence spirituelle ?

• Quels styles de vie dangereux devons-​nous rejeter, et comment ?

[Questions d’étude]

[Illustrations, pages 20, 21]

Avertis du châtiment qui allait s’abattre, les contemporains de Noé n’ont pas été attentifs. Êtes-​vous différent d’eux ?

[Illustration, page 23]

Pouvez-​vous simplifier votre vie afin de consacrer plus de temps aux activités spirituelles ?