Aller au contenu

Aller au sommaire

Avec ma femme, Tabitha, dans l’œuvre d’évangélisation.

 LA BIBLE TRANSFORME DES VIES

Pour moi, Dieu n’existait pas

Pour moi, Dieu n’existait pas
  • ANNÉE DE NAISSANCE : 1974

  • PAYS D’ORIGINE : RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE ALLEMANDE

  • ANCIENNEMENT : ATHÉE

MON PARCOURS

Je suis né dans une petite ville de la Saxe, dans ce qui était alors la République démocratique allemande (RDA). À la maison, l’ambiance était chaleureuse et pleine d’amour, et mes parents m’ont enseigné des valeurs morales. Comme la RDA était un État communiste, pour la plupart des habitants de la Saxe, la religion n’était pas importante. Et pour moi, Dieu n’existait pas. Deux idéologies ont marqué les 18 premières années de ma vie : l’athéisme et le communisme.

Pourquoi le communisme m’attirait-​il ? Parce que j’aimais l’idée que tous les individus sont égaux. De plus, j’étais convaincu que tous les biens devaient être répartis équitablement, ce qui mettrait fin à la richesse et à la pauvreté extrêmes. Je me suis donc investi dans une organisation des jeunesses communistes. À 14 ans, j’ai passé beaucoup de temps à travailler sur un projet environnemental de recyclage de papier. La municipalité d’Aue était tellement reconnaissante de cette initiative qu’elle m’a récompensé. Alors que j’étais encore jeune, j’ai fait la connaissance d’hommes politiques importants en RDA. Je croyais poursuivre les bons objectifs et avoir devant moi un brillant avenir.

Puis mon univers s’est brusquement effondré. En 1989, le mur de Berlin est tombé, et avec lui, le bloc communiste d’Europe de l’Est. Un choc en a entraîné un autre. J’ai découvert que l’injustice avait été très courante en RDA. Par exemple, les gens qui ne soutenaient pas le communisme étaient traités comme des citoyens de second rang. Comment était-​ce possible ? Pour nous, tous les individus étaient censés être égaux ! Le communisme n’était-​il qu’une utopie ? J’ai été submergé par l’angoisse.

J’ai donc changé de priorités et me suis consacré à la musique et à l’art. Comme j’ai eu la possibilité d’étudier dans une école de musique, avec la perspective d’aller à l’université, je rêvais d’une carrière d’artiste-peintre et de musicien. D’autre part, j’ai rejeté les valeurs morales qu’on m’avait inculquées dans mon enfance. Ce qui m’importait maintenant, c’était de prendre du bon temps ; j’avais par exemple plusieurs copines à la fois. Mais la musique, l’art et la vie libre  que je menais n’apaisaient pas mon angoisse. Même mes peintures exprimaient une peur macabre. Que me réservait l’avenir ? Et quel était le but de la vie ?

Puis j’ai fini par trouver les réponses que je cherchais, et elles m’ont vraiment étonné. Un soir, à l’école de musique, j’étais assis avec un groupe d’élèves à discuter de l’avenir. Parmi eux, il y avait Mandy *, qui était Témoin de Jéhovah. Ce soir-​là, elle m’a donné un bon conseil : « Andreas, si tu veux des réponses à tes questions sur la vie et sur l’avenir, examine la Bible. »

J’étais à la fois curieux et sceptique, mais la curiosité l’a emporté. Mandy a pris dans la Bible Daniel chapitre 2, et ce que j’ai lu m’a stupéfait. Cette prophétie décrit une succession de puissances mondiales, des gouvernements qui exerceraient une influence considérable jusqu’à nos jours. Mandy m’a montré d’autres prophéties bibliques au sujet de l’avenir. Je découvrais enfin les réponses à mes questions ! Mais qui avait écrit ces prophéties et qui pouvait prédire l’avenir avec autant d’exactitude ? Se pouvait-​il que Dieu existe ?

COMMENT LA BIBLE A CHANGÉ MA VIE

Mandy m’a mis en rapport avec Horst et Angelika, un couple de Témoins qui m’a aidé à mieux comprendre la Parole de Dieu. J’ai vite constaté que les Témoins de Jéhovah sont la seule organisation religieuse qui utilise et met toujours en valeur le nom de Dieu, Jéhovah (Psaume 83:18 ; Matthieu 6:9). J’ai appris que Jéhovah offre à l’humanité la perspective de vivre éternellement sur une terre paradisiaque. Psaume 37:9 déclare : « Ceux qui espèrent en Jéhovah, ceux-là posséderont la terre. » Cela m’a plu de savoir que cette perspective est ouverte à tous ceux qui s’efforcent de respecter les normes de conduite de Dieu, exposées dans la Bible.

Cependant, j’ai eu beaucoup de mal à opérer des changements pour vivre en accord avec la Bible. Ma réussite dans l’art et la musique m’avait rendu orgueilleux ; j’ai donc dû commencer par apprendre l’humilité. De plus, abandonner mon mode de vie immoral n’a pas été une mince affaire. Je remercie Jéhovah d’être patient, miséricordieux et compréhensif envers ceux qui font de leur mieux pour mettre en pratique ce que la Bible enseigne.

Le communisme et l’athéisme m’ont façonné durant les 18 premières années de ma vie ; mais depuis, la Bible transforme ma vie. Ce que j’ai appris a dissipé mon angoisse et a donné un sens à ma vie. En 1993, je me suis fait baptiser Témoin de Jéhovah et, en 2000, j’ai épousé Tabitha, une chrétienne zélée. Nous passons le plus de temps possible à faire connaître la Bible aux autres. Beaucoup de ceux que nous rencontrons ont comme moi été marqués par le communisme et l’athéisme. J’ai beaucoup de satisfaction à leur montrer comment apprendre à connaître Jéhovah.

CE QUE CELA M’A APPORTÉ

Quand j’ai commencé à fréquenter les Témoins de Jéhovah, mes parents ont été catastrophés. Mais ils ont fini par constater que cela avait un effet positif sur ma vie. À ma plus grande joie, aujourd’hui, ils lisent la Bible et assistent aux offices des Témoins de Jéhovah.

Avec Tabitha, nous formons un couple heureux parce que nous nous efforçons de suivre de près les conseils de la Bible sur le mariage. Par exemple, appliquer ses conseils sur la fidélité conjugale renforce sans cesse notre union (Hébreux 13:4).

La vie ne m’angoisse plus, et je n’ai plus peur de l’avenir. J’appartiens à une famille mondiale de frères et sœurs, où règne une paix et une unité véritables. Au sein de celle-ci, nous nous considérons tous comme égaux. C’est ce en quoi j’ai toujours cru et ce que j’ai toujours voulu atteindre.

^ § 12 Le prénom a été changé.