Aller au contenu

Aller à la table des matières

 UNE SAGESSE INDÉMODABLE

Ne soyez pas inquiet

Ne soyez pas inquiet

LE PRINCIPE BIBLIQUE : « Cessez de vous inquiéter au sujet de vos vies » (Matthieu 6:25, note).

Sa signification : Jésus a prononcé ces paroles dans son Sermon sur la montagne. Selon un dictionnaire biblique, le verbe grec rendu par « s’inquiéter » peut désigner « la réaction naturelle d’un homme face à la pauvreté, à la famine et à d’autres problèmes qui l’accablent dans sa vie quotidienne ». Souvent, on s’inquiète de ce qui pourrait arriver dans l’avenir. Il est normal et légitime de se soucier de ses besoins matériels et du bien-être de ses proches (Philippiens 2:20). Mais quand Jésus dit à ses auditeurs : « Ne vous inquiétez jamais », il leur conseille de ne pas s’inquiéter outre mesure, de ne pas avoir une peur excessive de l’avenir qui les priverait des joies de la vie présente (Matthieu 6:31, 34).

Son utilité aujourd’hui : Il est sage de tenir compte de ce conseil de Jésus. Pour quelle raison ? Des ouvrages de référence indiquent que, quand quelqu’un s’inquiète à l’excès, son système nerveux sympathique est actif en permanence, ce qui peut « entraîner des problèmes de santé comme des ulcères, des maladies cardiaques ou de l’asthme ».

Jésus a donné une raison convaincante de ne pas s’inquiéter à l’excès : cela ne sert à rien. « Qui d’entre vous, en s’inquiétant, peut ajouter une seule coudée à la durée de sa vie ? », a-​t-​il demandé (Matthieu 6:27). Nous focaliser sur nos craintes n’allongera pas la durée de notre vie d’une fraction de seconde ni ne l’améliorera. De plus, les choses tournent rarement aussi mal que ce qu’on redoute. Un bibliste a exprimé cette idée ainsi : « S’inquiéter du lendemain est une dépense d’énergie inutile car, dans la réalité, le lendemain est rarement aussi sombre que ce qu’on a imaginé. »

Comment éviter de s’inquiéter ? Tout d’abord, ayez confiance en Dieu. Si Dieu nourrit les oiseaux et habille magnifiquement les fleurs, ne donnera-​t-​il pas les nécessités de la vie aux humains qui font de son culte une priorité ? (Matthieu 6:25, 26, 28-30). Ensuite, vivez un jour à la fois. « Ne vous inquiétez jamais du lendemain, a dit Jésus, car le lendemain aura ses propres inquiétudes. » N’êtes-​vous pas d’accord qu’« à chaque jour suffit son mal » ? (Matthieu 6:34).

En suivant ce sage conseil de Jésus, nous protégerons notre santé. Mieux encore, nous trouverons la paix intérieure, que la Bible appelle « la paix de Dieu » (Philippiens 4:6, 7).