Aller au contenu

Aller à la table des matières

Choisissez de soutenir le royaume de Dieu dès maintenant !

Choisissez de soutenir le royaume de Dieu dès maintenant !

Imaginez qu’un ouragan dévastateur s’approche de chez vous. Les autorités diffusent des messages d’alerte : « FUYEZ ! CHERCHEZ IMMÉDIATEMENT UN ABRI ! » Quelle serait la réaction la plus sage ? Se diriger vers un endroit sûr !

En un sens, nous habitons tous sur la trajectoire d’une « tempête » dévastatrice, que Jésus a désignée par l’expression « grande tribulation » (Matthieu 24:21). Fuir hors de la trajectoire de cette tribulation, c’est impossible. Mais s’en protéger, c’est possible. Que faut-​il faire ?

Dans son Sermon sur la montagne, Jésus a donné cette consigne de sécurité : « Continuez à chercher d’abord le Royaume et la justice de Dieu » (Matthieu 6:33). Comment suit-​on cette consigne ?

Cherchez d’abord le royaume de Dieu. Cela signifie qu’il faut considérer que le royaume de Dieu a plus d’importance que toute autre chose (Matthieu 6:25, 32, 33). Pourquoi le considérer de cette manière ? Parce que les humains sont totalement incapables de résoudre les problèmes de l’humanité. Seul le royaume de Dieu peut accomplir cette tâche difficile.

Cherchez la justice de Dieu. Nous devons respecter de notre mieux les lois et les principes justes dictés par Dieu. Pourquoi ? Parce que quand on décide par soi-​même de ce qui est bien ou de ce qui est mal, on court à la catastrophe (Proverbes 16:25). Par contre, quand on vit en accord avec ses normes, non seulement on fait plaisir à Dieu, mais on en retire de grands bienfaits (Isaïe 48:17, 18).

Continuez à chercher d’abord le Royaume et la justice de Dieu. Jésus a dit que certains perdraient de vue cette priorité parce qu’ils penseraient trouver la sécurité en gagnant le plus d’argent possible. D’autres laisseraient les inquiétudes de la vie les accaparer au point de ne pas avoir le temps de « chercher »  le royaume de Dieu (Matthieu 6:19-21, 25-32).

Cependant, Jésus a promis que ceux qui soutiendraient le royaume de Dieu recevraient aujourd’hui les nécessités de la vie courante et dans l’avenir, d’innombrables bienfaits (Matthieu 6:33).

Bien que les disciples de Jésus du 1er siècle aient cherché d’abord le Royaume et la justice de Dieu, ils n’ont pas vu disparaître la souffrance humaine de leur vivant. Par contre, ils ont été protégés. En quel sens ?

Ils respectaient les normes justes de Dieu, ce qui les protégeait des difficultés que rencontraient les gens qui n’écoutaient pas Dieu. De plus, ils étaient fermement convaincus que le Royaume viendrait, ce qui les aidait à supporter les épreuves, même les plus rudes. Enfin, Dieu leur donnait la « puissance qui dépasse la normale » pour qu’ils puissent affronter ces difficultés (2 Corinthiens 4:7-9).

CHERCHEREZ-​VOUS D’ABORD LE ROYAUME ?

Les chrétiens du 1er siècle ont obéi à l’ordre de Jésus : ils ont cherché d’abord le Royaume. Ils ont prêché la bonne nouvelle du Royaume dans toute la partie du monde où ils vivaient (Colossiens 1:23). Des personnes font-​elles cela aujourd’hui ?

Oui ! Les Témoins de Jéhovah comprennent qu’il reste peu de temps avant que le royaume de Dieu mette fin au monde actuel. Alors ils mettent tout en œuvre pour remplir la mission suivante, confiée par Jésus : « Cette bonne nouvelle du Royaume sera prêchée sur toute la terre, en témoignage pour toutes les nations, et alors viendra la fin » (Matthieu 24:14).

Comment réagirez-​vous à cette bonne nouvelle ? Nous vous encourageons vivement à imiter des gens ayant vécu au 1er siècle : les habitants de Bérée, une ville de Macédoine. Quand l’apôtre Paul leur a parlé de la bonne nouvelle du Royaume, ils ont accepté son message « avec le plus grand empressement ». Puis ils ont ‘examiné soigneusement les Écritures’ pour vérifier l’exactitude de ce qu’ils avaient entendu. Ensuite, ils ont mis en pratique ce qu’ils avaient appris (Actes 17:11, 12).

Vous pouvez faire comme eux. En cherchant d’abord le Royaume et la justice de Dieu, vous trouverez dès à présent un refuge et vous connaîtrez dans l’avenir une paix et une sécurité permanentes.