Aller au contenu

Aller au sommaire

Deviens plus fort spirituellement !

Deviens plus fort spirituellement !

« Continuez à marcher par l’esprit » (GAL. 5:16).

CANTIQUES : 22, 75

1, 2. De quoi s’est aperçu un frère, et comment a-​t-​il réagi ?

ROBERT s’est fait baptiser quand il était adolescent, mais il ne prenait pas vraiment la vérité au sérieux. Il raconte : « Je ne me suis jamais mal conduit, mais je faisais les choses machinalement. Je donnais l’impression d’être spirituellement fort, car j’assistais à toutes les réunions et j’étais pionnier auxiliaire plusieurs fois dans l’année. Pourtant, il me manquait quelque chose. »

2 Ce n’est qu’après son mariage que Robert a compris ce qui n’allait pas. Lui et sa femme jouaient parfois à des devinettes bibliques. Sa femme, qui connaissait très bien la Bible, trouvait toujours la bonne réponse. Mais Robert ne savait souvent pas quoi répondre, et cela le gênait. Il explique : « C’était comme si je ne savais rien du tout. Je me suis dit : “Si tu veux être un bon chef de famille dans le domaine spirituel, tu dois réagir.” » Et c’est ce qu’il a fait. Il raconte : « J’ai étudié, étudié et encore étudié, et les pièces du puzzle ont commencé à s’assembler. J’ai acquis une meilleure compréhension de la Bible, et plus important, je me suis rapproché de Jéhovah. »

3. a) Qu’apprenons-​nous de l’exemple de Robert ? b) À quelles questions clés allons-​nous répondre ?

3 Nous pouvons tirer plusieurs leçons importantes de l’exemple de Robert. Peut-être que nous avons une certaine  connaissance de la Bible, et que nous sommes réguliers aux réunions et en prédication, mais cela ne suffit pas à faire de nous des personnes spirituelles. Ou alors nous avons déjà progressé spirituellement, mais quand nous nous examinons, nous remarquons que nous pouvons encore nous améliorer (Phil. 3:16). Dans cet article, nous répondrons à trois questions clés : 1) Qu’est-​ce qui nous aidera à examiner l’état de notre spiritualité ? 2) Que faut-​il faire pour devenir plus fort spirituellement ? 3) Comment une spiritualité forte nous influencera-​t-​elle au quotidien ?

EXAMINE L’ÉTAT DE TA SPIRITUALITÉ

4. À qui Éphésiens 4:23, 24 s’applique-​t-​il ?

4 Quand nous avons commencé à servir Dieu, nous avons fait des changements dans tous les domaines de notre vie. Cela ne s’est pas arrêté après notre baptême. La Bible nous encourage à « être renouvelés dans la force qui anime [n]otre intelligence ». En grec, l’expression « être renouvelés » indique un processus continu. Il nous faut donc continuer de renouveler notre attitude mentale (Éph. 4:23, 24). Comme nous sommes imparfaits, nous devons tous continuer à nous améliorer. Même ceux qui servent Jéhovah depuis longtemps doivent entretenir leur relation avec lui (Phil. 3:12, 13).

5. Quelles questions peuvent nous aider à nous examiner ?

5 Que nous soyons jeunes ou âgés, nous devons nous examiner en toute honnêteté. Demandons-​nous : « Est-​ce que je remarque en moi des changements indiquant que je deviens plus fort spirituellement ? Est-​ce que je ressemble de plus en plus à Christ ? Que révèlent mon état d’esprit et mon comportement aux réunions ? Que révèlent mes conversations au sujet de ce qui compte vraiment pour moi ? Qu’indiquent mes habitudes d’étude, mon habillement et mon aspect général, ainsi que ma façon de réagir aux conseils ? Face à une tentation, comment est-​ce que je réagis ? Suis-​je devenu un chrétien mûr ? » (Éph. 4:13). Réfléchir à ces questions nous aidera à mesurer nos progrès spirituels.

6. Pour connaître l’état de notre spiritualité, que faudra-​t-​il peut-être faire d’autre ?

6 Pour connaître l’état de notre spiritualité, nous pouvons également demander l’avis d’autres personnes. L’apôtre Paul a expliqué qu’une personne « physique », ou charnelle, ne comprend pas que sa façon de vivre déplaît à Dieu. Par contre, une personne spirituelle connaît le point de vue de Dieu. Elle sait que c’est mal d’avoir un mode de vie charnel (1 Cor. 2:14-16 ; 3:1-3). Puisque les anciens pensent comme Christ, ils remarquent rapidement lorsqu’un frère commence à avoir un comportement charnel, et ils s’efforcent de l’aider. Si des anciens essaient de t’aider, accepteras-​tu leurs conseils et les appliqueras-​tu ? Si oui, tu montreras que tu veux vraiment progresser spirituellement (Eccl. 7:5, 9).

DEVIENS PLUS FORT SPIRITUELLEMENT

7. Comment savons-​nous que, pour devenir une personne spirituelle, la connaissance biblique ne suffit pas ?

7 Une certaine connaissance de la Bible ne suffit pas pour devenir une personne spirituelle. Le roi Salomon connaissait bien Jéhovah, et certaines de ses paroles de sagesse ont été rapportées dans la Bible. Pourtant, à la fin de sa vie, il a laissé sa relation avec Jéhovah s’affaiblir et il n’est pas resté fidèle (1 Rois 4:29, 30 ; 11:4-6). Alors, en plus de la connaissance  biblique, de quoi avons-​nous besoin ? De continuer à faire des progrès spirituels (Col. 2:6, 7). Comment faire ?

8, 9. a) Qu’est-​ce qui t’aidera à avoir une foi stable ? b) Quel doit être ton objectif quand tu étudies et médites ? (voir l’illustration du titre).

8 Paul a encouragé les chrétiens du Ier siècle à se « port[er] vers la maturité » (Héb. 6:1). Comment peux-​tu mettre ce conseil en pratique aujourd’hui ? Un premier moyen est d’étudier le livre Restez dans l’amour de Dieu. Cela t’aidera à comprendre comment appliquer les principes bibliques dans ta vie. Si tu as déjà étudié ce livre, étudie d’autres publications qui t’aideront à avoir une foi stable (Col. 1:23). Il faut aussi méditer sur ce que tu apprends et prier Jéhovah de t’aider à l’appliquer.

9 Quand tu étudies et médites, ton objectif devrait être de développer le désir sincère de plaire et d’obéir à Jéhovah (Ps. 40:8; 119:97). De plus, apprends à rejeter les choses qui t’empêcheraient de devenir plus fort spirituellement (Tite 2:11, 12).

10. Que peuvent faire les jeunes pour devenir plus forts spirituellement ?

10 Si tu es jeune, as-​tu des objectifs spirituels ? À l’occasion des assemblées de circonscription, un frère du Béthel a l’habitude de parler avec les jeunes candidats au baptême. Il leur demande quels objectifs spirituels ils ont. Par leurs réponses, beaucoup montrent qu’ils ont réfléchi sérieusement à ce qu’ils voudraient faire plus tard pour servir Jéhovah. Certains veulent le servir à plein temps, d’autres se déplacer dans des territoires où il y a besoin de plus de proclamateurs. Mais parfois, des jeunes ne savent pas quoi lui répondre. Cela signifie-​t-​il qu’ils ne voient pas la nécessité de se fixer des objectifs spirituels précis ? Si tu es jeune, demande-​toi : « Est-​ce que je vais aux réunions et en prédication uniquement pour faire plaisir à mes parents ? Ou est-​ce que j’ai ma propre relation avec Jéhovah ? » Bien sûr, chacun de nous devrait avoir des objectifs spirituels, pas seulement les jeunes. Cela nous aidera à devenir plus forts spirituellement (Eccl. 12:1, 13).

11. a) Pour progresser spirituellement, que devons-​nous faire ? b) Quel exemple biblique pouvons-​nous imiter ?

11 Après avoir identifié nos points faibles, nous devons agir. C’est une question de vie ou de mort (Rom. 8:6-8). Bien sûr, il ne s’agit pas de devenir parfait. Et l’esprit de Jéhovah peut nous aider à progresser. Malgré tout, nous devons faire de gros efforts. Frère John Barr, qui a été membre du Collège central, a un jour fait ce commentaire sur Luc 13:24 : « Beaucoup ne parviennent pas à entrer par la porte étroite parce qu’ils ne font pas tout ce qu’il faut pour devenir forts. » Nous devons imiter Jacob, qui a continué de lutter avec l’ange jusqu’à ce qu’il obtienne une bénédiction (Gen. 32:26-28). Même si la Bible peut être agréable à étudier, on ne devrait pas s’attendre à ce qu’elle se lise comme un roman. Nous devons faire l’effort de trouver des vérités précieuses qui nous aideront.

12, 13. a) Qu’est-​ce qui nous aidera à penser comme Christ ? b) Comment l’exemple de l’apôtre Pierre et le conseil qu’il a donné peuvent-​ils nous aider ? c) Que faire pour devenir plus fort spirituellement ? (voir l’encadré «  Pour progresser spirituellement »).

12 Si nous nous efforçons de progresser spirituellement, l’esprit saint nous aidera à transformer notre façon de penser. Petit à petit, nous apprendrons à penser comme Christ (Rom. 15:5). De plus, l’esprit saint nous aidera à nous débarrasser de mauvais désirs et à développer des qualités qui plaisent à Dieu  (Gal. 5:16, 22, 23). Si nous sentons que nous sommes attirés par les plaisirs ou les choses matérielles, ne renonçons pas. Continuons à demander à Jéhovah de l’esprit saint afin de nous concentrer sur les bonnes choses (Luc 11:13). Rappelons-​nous le cas de l’apôtre Pierre. Il n’a pas toujours réagi de façon spirituelle (Mat. 16:22, 23 ; Luc 22:34, 54-62 ; Gal. 2:11-14). Mais il n’a pas renoncé, et Jéhovah l’a aidé. Petit à petit, il a appris à penser comme Christ. Nous le pouvons aussi.

13 Par la suite, Pierre a mentionné plusieurs qualités qui nous seront utiles (lire 2 Pierre 1:5-8). Il nous a encouragés à faire de gros efforts pour développer entre autres la maîtrise de soi, l’endurance et l’affection fraternelle. Chaque jour, demandons-​nous : « Quelle qualité puis-​je travailler pour devenir plus fort spirituellement ? »

APPLIQUE LES PRINCIPES BIBLIQUES AU QUOTIDIEN

14. Comment une spiritualité forte influencera-​t-​elle notre vie ?

14 Si nous pensons comme Christ, cela influencera notre façon de parler, notre comportement au travail ou à l’école, et nos décisions quotidiennes. Ces décisions montreront que nous nous efforçons d’imiter Christ. De plus, une spiritualité forte nous retiendra de faire quoi que ce soit qui mette en danger notre relation avec Jéhovah. Elle nous aidera à résister aux tentations. Avant de prendre une décision, nous nous demanderons : « Quels principes bibliques peuvent m’aider ? Que ferait Jésus dans cette situation ? Quelle décision plaira à Jéhovah ? » Pour nous entraîner à raisonner ainsi, examinons plusieurs situations possibles. À chaque fois, nous verrons un principe biblique qui peut nous être utile.

15, 16. Comment une spiritualité forte t’aidera-​t-​elle à prendre de bonnes décisions en rapport avec a) le choix d’un conjoint ? b) le choix de tes amis ?

15 Le choix d’un conjoint. Le principe biblique se trouve en 2 Corinthiens 6:14, 15 (lire). Paul montre clairement qu’une personne spirituelle ne peut être en complète harmonie avec une personne physique, car elles ne voient pas les choses de la même façon. Comment ce principe pourrait-​il t’aider à choisir un conjoint ?

16 Le choix de nos amis. Le principe biblique se trouve en 1 Corinthiens 15:33 (lire). Quelqu’un de spirituel ne choisira pas pour amis des personnes qui pourraient affaiblir sa foi. Réfléchis à la façon dont tu pourrais appliquer ce principe dans différentes situations. Par exemple, quelle utilisation feras-​tu des réseaux sociaux ? Ou encore, devrais-​tu accepter de participer à des jeux en ligne avec des inconnus ?

Mes décisions m’aideront-​elles à progresser spirituellement ? (voir le paragraphe 17).

17-19. Comment une spiritualité forte t’aidera-​t-​elle en ce qui concerne a) les activités sans valeur ? b) les objectifs ? c) les désaccords ?

17 Les activités qui font obstacle aux progrès spirituels. Hébreux 6:1 contient un avertissement important (lire). Que sont les « œuvres mortes » que nous devons rejeter ? Il s’agit d’activités sans valeur,  c’est-à-dire qui ne nous aident pas à devenir plus forts spirituellement. Ce principe peut nous guider quand nous nous posons des questions comme : « Cette activité est-​elle à ranger dans la catégorie des “œuvres mortes” ? Devrais-​je me lancer dans cette affaire commerciale ? Pourquoi est-​ce que je ne dois pas me joindre à ceux qui veulent réformer le système de choses ? »

Mes décisions m’aideront-​elles à me fixer des objectifs spirituels ? (voir le paragraphe 18).

18 Les objectifs. Dans son Sermon sur la montagne, Jésus a indiqué quel genre d’objectifs nous devons nous fixer (Mat. 6:33). Une personne spirituelle met le Royaume en premier dans sa vie. Ce principe nous aidera à répondre à des questions comme : « Devrais-​je faire des études supérieures ? Devrais-​je accepter telle offre d’emploi ? »

Mes décisions m’aideront-​elles à être en paix avec les autres ? (voir le paragraphe 19).

19 Les désaccords. Comment le conseil que Paul a donné aux chrétiens de Rome peut-​il nous être utile dans ce domaine ? (Rom. 12:18). Puisque nous imitons Jésus, nous nous efforçons d’être « en paix avec tous les hommes ». Comment réagissons-​nous quand nous avons un désaccord avec quelqu’un ? Avons-​nous du mal à céder ? Ou sommes-​nous connus comme des personnes qui « font la paix » ? (Jacq. 3:18).

20. Pourquoi veux-​tu devenir plus fort spirituellement ?

20 Ainsi, les principes bibliques peuvent nous aider à prendre des décisions montrant que nous sommes guidés par l’esprit saint. Si notre spiritualité est forte, notre vie nous apportera plus de satisfaction. Robert, cité en introduction, témoigne : « Après avoir noué une vraie relation avec Jéhovah, je suis devenu un meilleur mari et un meilleur père. Ça m’a rendu vraiment satisfait et heureux. » Si nous faisons de notre mieux pour devenir plus forts spirituellement, nous en retirerons nous aussi de nombreux bienfaits. Nous aurons dès aujourd’hui une vie plus heureuse, et dans l’avenir, « la vie véritable » (1 Tim. 6:19).