Aller au contenu

Aller au sommaire

Quelle heure est-​il?

Quelle heure est-​il?

QUAND tu veux savoir l’heure, que fais-​tu ? Tu regardes probablement ta montre ou une horloge. Et si un ami te demande l’heure, comment lui réponds-​tu ? Il y a plusieurs façons de donner l’heure. Lesquelles ?

Admettons que dans vingt minutes il sera 14 heures. Tu pourrais dire qu’il est 13 h 40, ce qui correspond au système horaire de vingt-quatre heures. Tu pourrais aussi dire qu’il est 1 h 40 de l’après-midi, ou encore qu’il est 2 heures moins 20.

Tu t’es peut-être déjà demandé comment les gens vivant aux temps bibliques indiquaient l’heure. Ils avaient plusieurs façons de le faire. Les Écritures hébraïques contiennent des indications temporelles comme « le matin », « ce midi », « en plein midi » et « le soir » (Gen. 8:11 ; 43:16 ; Deut. 28:29 ; 1 Rois 18:26). Mais parfois, ces indications étaient plus précises.

Aux temps bibliques, il était courant d’utiliser des veilleurs la nuit. D’ailleurs, des siècles avant la naissance de Jésus, les Israélites divisaient la nuit en trois périodes, appelées « veilles » (Ps. 63:6). Juges 7:19, par exemple, mentionne « la veille du milieu de la nuit » (note). Et à l’époque de Jésus, les Juifs se servaient du système grec et romain, qui divisait la nuit en quatre périodes.

On trouve plusieurs fois le mot « veille » dans les Évangiles. Par exemple, c’était « pendant la quatrième veille » de la nuit que Jésus s’est dirigé vers le bateau de ses disciples en marchant sur l’eau (Mat. 14:25, note). Et dans une illustration, il a dit : « Si le maître de maison avait su à quelle veille le voleur allait venir, il serait resté éveillé et ne l’aurait pas laissé forcer sa maison » (Mat. 24:43 ; note).

Jésus a fait allusion aux quatre veilles quand il a dit à ses disciples : « Soyez donc vigilants, car vous ne savez pas quand le maître de la maison viendra : tard dans la journée, à minuit, avant l’aube ou tôt le matin » (Marc 13:35 ; note). La première veille, « tard dans la journée », allait du coucher du soleil à 21 heures. La deuxième, celle de « minuit », de 21 heures à minuit. La troisième, désignée par les expressions « avant l’aube » ou « au chant du coq », allait de minuit à 3 heures du matin. C’est peut-être durant cette veille que le coq a chanté la nuit où Jésus a été arrêté (Marc 14:72). Et la quatrième veille, « tôt le matin », allait de 3 heures au lever du soleil.

Ainsi, même s’il n’y avait pas de montres ou d’horloges modernes aux temps bibliques, il existait des façons d’indiquer l’heure.