Aller au contenu

Aller à la table des matières

 ARTICLE D’ÉTUDE 42

Sois fermement convaincu d’avoir trouvé la vérité

Sois fermement convaincu d’avoir trouvé la vérité

« Vérifiez toutes choses ; restez attachés à ce qui est excellent » (1 THESS. 5:21).

CANTIQUE 142 Tenons ferme notre espérance

APERÇU *

1. Quelles questions beaucoup se posent-​ils, et pourquoi ?

SELON certaines estimations, il existerait des dizaines de milliers de religions dites chrétiennes qui affirment toutes détenir la vérité. Il y a de quoi se poser des questions ! Beaucoup se demandent par exemple : « N’existe-​t-​il qu’une seule bonne religion ? ou Dieu les accepte-​t-​il toutes ? » Et toi, es-​tu fermement convaincu que les Témoins de Jéhovah enseignent la vérité et qu’ils adorent Dieu de la manière qui lui plaît ? Qu’est-​ce qui nous permet de l’affirmer ? Examinons les faits.

2. Pourquoi l’apôtre Paul avait-​il la ferme conviction d’avoir trouvé la vérité, comme il l’indique en 1 Thessaloniciens 1:5 ?

2 L’apôtre Paul était fermement convaincu d’avoir trouvé la vérité (lire 1 Thessaloniciens 1:5). Mais ce n’était pas parce qu’il s’était laissé gagner par l’émotion. Il étudiait attentivement la Parole de Dieu et il considérait que ‘toute l’Écriture était inspirée de Dieu’ (2 Tim. 3:16). Qu’a-​t-​il découvert en étudiant les Écritures ? Des preuves incontestables que Jésus était le Messie promis, preuves que les chefs religieux juifs avaient délibérément rejetées. Ces hypocrites prétendaient représenter Dieu, mais ils le reniaient par leurs œuvres (Tite 1:16). Paul, quant à lui, ne choisissait pas de croire à certaines parties de la Parole de Dieu et pas à d’autres. Il était disposé à enseigner et à mettre en pratique « toute la volonté de Dieu » (Actes 20:27).

3. Devons-​nous avoir la réponse à toutes nos questions pour être convaincus d’avoir trouvé la vérité ? (voir l’encadré «  Les œuvres et les pensées de Jéhovah sont “trop nombreuses pour être racontées” »).

3 Certains pensent que la vraie religion devrait être capable de répondre à toutes les questions, même à des questions  que la Bible n’aborde pas directement. Mais est-​ce là une attente raisonnable ? Revenons à Paul. Il a encouragé les chrétiens à ‘vérifier toutes choses’, c’est vrai, mais il a aussi reconnu qu’il y avait beaucoup de choses qu’il ne comprenait pas (1 Thess. 5:21). Il a écrit : « Nous connaissons partiellement. » Et il a ajouté : « Nous voyons des contours flous dans un miroir de métal » (1 Cor. 13:9, 12). Paul ne comprenait pas tout, et nous non plus. Mais il avait discerné les vérités essentielles. Il en savait assez pour être persuadé d’avoir trouvé la vérité.

4. a) Comment pouvons-​nous renforcer notre conviction d’avoir trouvé la vérité ? b) Quelles caractéristiques des vrais chrétiens allons-​nous examiner ?

4 Nous pouvons renforcer notre conviction d’avoir trouvé la vérité en comparant la façon dont Jésus rendait un culte à Jéhovah à la façon dont les Témoins de Jéhovah pratiquent leur religion. Dans cet article, nous examinerons quatre caractéristiques des vrais chrétiens : 1) ils rejettent l’idolâtrie, 2) ils respectent le nom de Dieu, 3) ils aiment la vérité et 4) ils s’aiment sincèrement les uns les autres.

NOUS REJETONS L’IDOLÂTRIE

5. Que nous apprend l’exemple de Jésus sur la bonne façon d’adorer Dieu, et comment pouvons-​nous l’imiter ?

5 Jésus aimait Jéhovah ; c’est pour cela qu’il n’adorait que lui, que ce soit quand il était au ciel ou pendant son séjour sur la terre (Luc 4:8). Et il voulait que ses disciples imitent son exemple. Ses disciples et lui ne se sont jamais servis d’images ou de statues dans leur culte. Puisque Dieu est un esprit, aucun objet fabriqué par l’homme ne peut le représenter (Is. 46:5). Mais a-​t-​on le droit de faire des représentations des prétendus saints et de leur  adresser des prières ? Dans le deuxième des Dix Commandements, Jéhovah a dit : « Tu ne dois pas te faire de statue sculptée ni de représentation de quoi que ce soit qui est en haut dans le ciel, ou en bas sur la terre [...]. Tu ne dois pas te prosterner devant elles » (Ex. 20:4, 5). Ces paroles sont suffisamment claires pour ceux qui veulent plaire à Dieu.

6. De qui les Témoins de Jéhovah suivent-​ils l’exemple ?

6 Les historiens confirment que les premiers chrétiens adoraient uniquement Dieu. Un ouvrage sur l’histoire du christianisme * affirme par exemple qu’ils « auraient été remplis d’horreur à la seule idée de mettre des images » dans leurs lieux de culte. Les Témoins de Jéhovah suivent l’exemple laissé par les premiers chrétiens. En effet, nous n’adressons pas de prières à des représentations de « saints » ou à des anges, pas même à Jésus. Nous ne rendons pas non plus hommage aux symboles de l’État. Quoi qu’il arrive, nous sommes déterminés à obéir à ces paroles de Jésus : « C’est Jéhovah ton Dieu que tu dois adorer » (Mat. 4:10).

7. Qu’est-​ce qui distingue nettement les Témoins de Jéhovah des autres religions ?

7 Aujourd’hui, beaucoup écoutent avec ferveur des prédicateurs célèbres. Parfois, leur admiration pour ces hommes frôle même l’idolâtrie. Ils assistent en masse aux offices dans leurs églises, achètent leurs livres et font des offrandes généreuses pour soutenir les causes qu’ils défendent. Certains boivent leurs moindres paroles. On a parfois l’impression qu’ils ne seraient pas plus émerveillés si Jésus leur apparaissait en personne ! Pour notre part, nous ne suivons pas des hommes. Nous respectons les frères qui dirigent nos activités, mais nous nous en tenons à ce que Jésus a clairement enseigné : « Vous êtes tous frères » (Mat. 23:8-10). Nous ne vénérons pas des hommes, que ce soient des chefs religieux ou des dirigeants politiques, et nous ne soutenons pas les causes qu’ils défendent. Au contraire, nous restons neutres et nous nous tenons séparés du monde. Dans ces domaines, nous nous distinguons nettement des nombreux mouvements dits chrétiens (Jean 18:36).

NOUS RESPECTONS LE NOM DE DIEU

Les vrais chrétiens sont fiers de faire connaître Jéhovah * (voir paragraphes 8-10).

8. Comment savons-​nous que Jéhovah veut que son nom soit glorifié et connu de tous ?

8 Un jour, Jésus a dit dans une prière : « Père, glorifie ton nom. » Jéhovah lui a alors répondu d’une voix puissante : il lui a promis qu’il glorifierait son nom (Jean 12:28). Pendant toute la durée de son ministère, Jésus a glorifié le nom de son Père (Jean 17:26). Il est donc logique de penser que les vrais chrétiens seraient fiers d’employer le nom de Dieu et de le faire connaître.

9. Comment les chrétiens du 1er siècle ont-​ils montré qu’ils respectaient le nom de Dieu ?

9 Au 1er siècle, peu après la fondation de l’assemblée chrétienne, Jéhovah « s’est occupé des nations pour tirer d’entre elles un peuple pour son nom » (Actes 15:14). Ces premiers chrétiens étaient fiers d’employer le nom de Dieu et de le faire connaître. Ils ne se retenaient pas d’utiliser ce nom quand ils prêchaient ou dans leurs écrits *. Ils ont ainsi montré qu’ils étaient un peuple pour le nom de Dieu (Actes 2:14, 21).

10. Qu’est-​ce qui démontre que les Témoins de Jéhovah sont un peuple pour le nom de Dieu ?

 10 Les Témoins de Jéhovah sont-​ils un peuple pour le nom de Dieu ? Voyons ce que disent les faits. À notre époque, de nombreux chefs religieux ont fait tout leur possible pour cacher aux gens que Dieu a un nom personnel. Ils l’ont fait disparaître de leurs traductions de la Bible et, dans certains cas, ils ont interdit qu’il soit utilisé durant leurs offices religieux *. Quelqu’un peut-​il nier que les Témoins de Jéhovah sont les seuls qui accordent au nom de Dieu le respect et l’honneur qu’il mérite ? Quel mouvement religieux a fourni autant d’efforts qu’eux pour faire connaître le nom de Dieu ? Nous faisons tout notre possible pour nous montrer dignes du nom que nous portons, celui de Témoins de Jéhovah (Is. 43:10-12). Nous avons produit plus de 240 millions d’exemplaires de La Bible. Traduction du monde nouveau, qui emploie le nom Jéhovah dans des passages où il a été supprimé par d’autres traducteurs de la Bible. Et nous éditons des ouvrages bibliques qui font connaître ce nom en plus de 1 000 langues !

NOUS AIMONS LA VÉRITÉ

11. Comment les premiers chrétiens ont-​ils montré qu’ils aimaient la vérité ?

11 Jésus aimait la vérité, c’est-à-dire la vérité concernant Dieu et ses projets. Il a conformé sa vie toute entière à cette  vérité et il l’a fait connaître aux autres (Jean 18:37). Les vrais disciples de Jésus aimaient eux aussi la vérité (Jean 4:23, 24). D’ailleurs, l’apôtre Pierre a appelé le christianisme le « chemin de la vérité » (2 Pierre 2:2). Parce qu’ils étaient fermement attachés à la vérité, les premiers chrétiens rejetaient les croyances religieuses, les traditions culturelles et les points de vue personnels qui étaient contraires à cette vérité (Col. 2:8). De même, aujourd’hui, les vrais chrétiens « continuent à vivre selon la vérité » en conformant fidèlement leurs croyances et leur mode de vie à la Parole de Jéhovah (3 Jean 3, 4).

12. Que font les frères qui dirigent nos activités quand ils se rendent compte que notre compréhension d’un point de doctrine doit être rectifiée, et pourquoi le font-​ils ?

12 Les Témoins de Jéhovah ne prétendent pas avoir une connaissance parfaite ou complète de la vérité. Il leur est arrivé de se tromper sur des points de doctrine ou des questions d’organisation. Cela ne devrait pas nous étonner. La Bible montre clairement que la compréhension de la vérité s’affine avec le temps (Col. 1:9, 10). Jéhovah révèle la vérité de manière progressive. Nous devons donc attendre patiemment que la lumière de la vérité devienne plus brillante (Prov. 4:18). Quand les frères qui dirigent nos activités se rendent compte que notre compréhension d’un point de doctrine doit être rectifiée, ils n’hésitent pas à revenir dessus. Beaucoup d’Églises de la chrétienté modifient leurs enseignements pour faire plaisir à leurs fidèles ou pour se faire mieux accepter par le monde. Mais quand les Témoins de Jéhovah apportent des changements à leurs enseignements, c’est pour se rapprocher de Dieu et pour suivre de plus près l’exemple que Jésus nous a laissé dans le domaine du culte (Jacq. 4:4). Lorsque nous réexaminons un enseignement ou des instructions, ce n’est pas parce que nous voulons plaire au plus grand nombre, mais parce que nous comprenons plus clairement la Bible. Nous sommes attachés à la vérité ! (1 Thess. 2:3, 4).

NOUS AVONS UN AMOUR INTENSE LES UNS POUR LES AUTRES

13. Quelle est la qualité la plus importante des vrais chrétiens, et comment se manifeste-​t-​elle chez les Témoins de Jéhovah aujourd’hui ?

13 Les chrétiens du 1er siècle se sont distingués par de nombreuses qualités, mais la plus importante était l’amour. Jésus a dit : « Par là tous sauront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Jean 13:34, 35). Aujourd’hui, les Témoins de Jéhovah du monde entier sont unis par l’amour. Contrairement à toutes les autres religions, nous formons une famille soudée qui rassemble des gens de toutes nations, de toutes ethnies et de tous milieux sociaux. L’amour sincère que nous avons les uns pour les autres se voit clairement lors de nos réunions ou de nos assemblées. Il renforce notre conviction que nous pratiquons le culte que Jéhovah approuve.

14. D’après Colossiens 3:12-14, quel est un des meilleurs moyens de montrer que nous avons un amour intense les uns pour les autres ?

14 La Bible nous demande d’avoir un « amour intense les uns pour les autres » (1 Pierre 4:8). Un des meilleurs moyens de témoigner un tel amour aux autres consiste à leur pardonner et à supporter leurs défauts. Nous cherchons également des occasions de nous montrer généreux et hospitaliers envers tous dans l’assemblée, même envers ceux qui nous ont un jour offensés (lire Colossiens 3:12-14). Ce lien d’amour est assurément la caractéristique principale des vrais chrétiens.

 « UNE SEULE FOI »

15. Dans quels autres aspects du culte suivons-​nous le modèle établi par les chrétiens du 1er siècle ?

15 Nous suivons le modèle établi par les chrétiens du 1er siècle dans d’autres aspects du culte encore. Par exemple, la façon dont nous sommes organisés (avec des responsables itinérants, des anciens et des assistants) reprend la structure mise en place par les apôtres (Phil. 1:1 ; Tite 1:5). Comme eux, nous acceptons le point de vue de Jéhovah sur la sexualité et sur le mariage, nous respectons le caractère sacré du sang et nous avons le souci de protéger l’assemblée contre les transgresseurs non repentants (Actes 15:28, 29 ; 1 Cor. 5:11-13 ; 6:9, 10 ; Héb. 13:4).

16. Que nous apprend le passage d’Éphésiens 4:4-6 ?

16 Jésus avait annoncé que beaucoup prétendraient être ses disciples, mais que tous ne respecteraient pas ses enseignements (Mat. 7:21-23). Paul avait aussi prédit que dans les derniers jours, beaucoup n’auraient qu’une « apparence d’attachement à Dieu » (2 Tim. 3:1, 5). Mais la Bible dit clairement qu’il n’y a qu’« une seule foi » qui est approuvée par Dieu (lire Éphésiens 4:4-6).

17. Qui imite Jésus et pratique la vraie foi aujourd’hui ?

17 Qui pratique la vraie foi aujourd’hui ? Dans cet article, nous nous sommes intéressés aux faits. Nous avons examiné la façon dont Jésus rendait un culte à Jéhovah. Et nous avons vu que ses premiers disciples se sont efforcés de suivre son exemple. À quelle conclusion arrivons-​nous ? Seuls les Témoins de Jéhovah pratiquent la vraie foi aujourd’hui. Quel honneur de faire partie du peuple de Jéhovah et de connaître la vérité concernant sa personne et ses projets ! Alors, soyons fermement convaincus d’avoir trouvé la vérité !

CANTIQUE 3 Ma force, mon espérance, mon assurance

^ § 5 Dans cet article, nous examinerons la façon dont Jésus rendait un culte à Jéhovah, et nous verrons que ses premiers disciples ont suivi son exemple. Nous examinerons également des preuves qui montrent que les Témoins de Jéhovah pratiquent la vraie foi aujourd’hui.

^ § 6 J. Hurst, History of the Christian Church, Eaton & Main Press, 1897.

^ § 9 Voir l’encadré « Les premiers chrétiens employaient-​ils le nom divin ? » dans La Tour de Garde du 1er juillet 2010, p. 6.

^ § 10 Par exemple, en 2008, le pape Benoît XVI a décrété que les catholiques ne devaient ni employer ni prononcer le nom de Dieu dans les offices religieux, les chants ou les prières.

^ § 64 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : L’organisation de Jéhovah a publié la Traduction du monde nouveau en plus de 200 langues pour que les gens puissent lire dans leur langue une Bible qui contient le nom de Dieu.